REVIEW SANS SPOILER: Agents of S.H.I.E.L.D., la deuxième saison


SHIELD S02 review

La deuxième saison de la série-phare de l’Univers cinématographique Marvel Agents of S.H.I.E.L.D. (Les Agents du SHIELD) reprend quelques mois après les évènements de la fin de la première saison, dans laquelle Phil Coulson est nommé nouveau directeur du S.H.I.E.L.D. et est chargé de reconstruire l’organisation après la chute de celle-ci dans le film Captain America: The Winter Soldier.

Agents of S.H.I.E.L.D. a repris pour cette deuxième saison tout ce qui avait bien marché dans la première mais l’a fait passé au niveau supérieur. Mais quelle ascension ! La série est méconnaissable dans cette saison 2 tant elle est d’un autre niveau. Autant la première saison était globalement bonne mais avait clairement mis du temps à se lancer, autant la deuxième fut un vrai régal du début à la fin.

L’intrigue avance plus vite que jamais et ferait passer les autres séries TV pour des escargots. C’est simple : on a l’impression d’avoir vu deux saisons en une tant les rebondissements et évolutions de l’intrigue étaient nombreux.

Chaque personnage a droit à sa propre back-story ou à son arc spécifique et ce n’est pas plus mal, cela nous donne l’occasion de nous attacher à chacun des personnages principaux. Phil Coulson continue d’être le personnage principal de la série et a droit à un arc bien compliqué dans chacune des deux moitiés de saison. Le personnage qui a sans doute le plus évolué reste Skye. Celle-ci est devenue l’un des personnages les plus intéressants de la série et promet de le rester pour la saison 3 au vu des évènements de la finale.

Clark Gregg répond toujours présent dans son rôle de Phil Coulson et incarne ce personnage qui est encore passé par toutes les phases. Chloe Bennet (Skye) est sans doute la star montante de la série grâce à la variété de son personnage qu’elle a pu interpréter à l’écran et a ainsi pu nous montrer toute la palette des ses talents d’actrice. A noter aussi les très bonnes performances cette saison de Ming-Na Wen (Melinda May), Brett Dalton (Grant Ward) et Iain De Caestecker (Leo Fitz).

Les effets visuels sont toujours dignes de ceux qu’on trouverait dans un film, ce qui donne véritablement l’impression de regarder un film en 22 épisodes. Mais cette deuxième saison a aussi dû s’impliquer dans les costumes, tels que ceux d’Absorbing Man ou de Raina, qui ont également été magnifiquement réalisés.

Enfin, il faut préciser qu’Agents of S.H.I.E.L.D. prouve à nouveau que tout est connecté dans l’Univers cinématographique Marvel. La série a bénéficié cette d’année d’un crossover avec Avengers: Age of Ultron mais n’en dépendait pas comme la saison passée avec Captain America: The Winter Soldier. Un gros plus donc pour l’interconnectivité de l’UCM.

En bref, Agents of S.H.I.E.L.D. – saison 2 a largement surpassé sa première saison et il n’est donc pas étonnant qu’elle ait été renouvelée. L’intrigue, les personnages, les acteurs, les effets spéciaux et les costumes, sans oublier le crossover avec Age of Ultron : rien ne fait défaut.

Agents of S.H.I.E.L.D. revient cet automne sur ABC pour une troisième saison.


A propos de Timo Masson

Editeur-en-chef du site et producteur de la chaine, Timo vous donne rendez-vous chaque mois dans ses chroniques « L’Edito » et « Le Top 5 ». Sur la chaine, vous pouvez le retrouver dans l’intégralité des émissions, dont notamment « L’Hebdo des Comics » chaque dimanche

Laisser un commentaire