REVIEW SANS SPOILER: Le premier épisode de “Fear the Walking Dead”


Fear the Walking DeadA la suite de la diffusion du premier épisode de la nouvelle série spin-off de The Walking Dead, Fear The Walking Dead, UDC.com vous propose une review SANS SPOILER de celui-ci afin de vous donner un petit feedback de ce qu’on en a pensé. Cela vous permettra de, si vous l’avez vue, confronter votre avis avec le nôtre, et si vous hésitez encore à la voir, d’avoir un avis extérieur pour vous convaincre qu’elle vaut le détour, car oui c’est le cas.

Fear The Walking Dead est la série spin-off de The Walking Dead, lancée en 2010 et basée sur les comics Image du même nom. Fear ne se base par contre pas sur les comics mais est tout de même créée par l’écrivain de celles-ci et producteur exécutif de la série-mère, Robert Kirkman. La première saison ne comportera que 6 épisodes mais une deuxième est d’ores et déjà commandée.

Cette série nous fait découvrir ce que Rick Grimes a loupé lorsqu’il était dans le coma mais d’un autre point de vue. En effet, l’histoire de cette deuxième série se passe à Los Angeles soit à l’autre bout des Etats Unis. On suit une famille recomposée qui cherche encore un équilibre de vie lorsque l’épidémie se déclare.

 

L’intrigue semble pour le moins solide et déroutante. Déroutante car depuis 5 saisons maintenant, nous avons l’habitude des rodeurs, nous savons ce que les héros doivent faire pour en venir à bout et connaissons les grands moments de stress lorsqu’une horde pointe le bout de son nez (ou ce qu’il en reste, du moins). Nous nous retrouvons ici avec des gens qui ne savent pas encore comment s’y prendre et sont tout à fait démunis devant ne fut-ce qu’un seul. Là, je trouve, est une force de cet épisode car je me suis surpris en stress à crier: « Mais vise sa p***** de tête, nom de Dieu! »

L’un des points forts aussi est, comme pour The Walking Dead, le réalisme qu’ont les personnages. On sent qu’ils sont très travaillés. Il est possible de s’identifier tellement rapidement qu’on pourrait croire qu’ils sont nos propres voisins. Ces personnages sont humains avec des réactions humaines qui nous permettent réellement de nous mettre à leur place et de se demander quelles auraient été nos réactions à leur place.

Mais des personnages réalistes ne sont rien sans de bons acteurs. Et pour le coup, je tire mon chapeau car leur performance est bluffante. Et ce avec une mention spéciale à Frank Dillane qui interprète Nick Clark, le fils de Madison, qui nous offre un jeu d’une justesse épatante. Pour ceux qui se disent « Tiens, je l’ai déjà vu quelque part celui-là… », eh bien sachez que c’est le fils de Stephen Dillane (Stannis Baratheon dans Game of Thrones). Il a joué dans récemment dans la série Netflix Sense8 mais est connu aussi pour son rôle de Tom Jedusor Jr. adolescent dans Harry Potter and the Half-Blood Prince qui deviendra par la suite « l’homme-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ».

Là où ce premier épisode gagne aussi des points, c’est au niveau de son côté visuel et sonore. On y retrouve de belles images aux ambiances jaune orangé comme dans la série mère. Les maquillages sont toujours aussi beaux et les ambiances sonores sont intelligemment bien placées et pertinentes. Dès la première scène nous sommes pris dedans et rien ne peut nous en décoller.

Pour conclure je dirais simplement que pour un premier épisode, c’est un carton plein. Plus que jamais l’univers The Walking Dead est attachant et on ne peut qu’avoir hâte de découvrir la suite. Robert Kirkman fait décidément un travail splendide dans cette aventure.

Fear The Wlaking Dead revient pour un second épisode ce dimanche 30 août.


A propos de Dav Cools

Producteur-adjoint de la chaine YouTube de L’Univers des Comics, Dav est au rendez-vous à chaque sortie de film dans « Let’s Review This ! » et tous les trois mois dans « Le Passage des Saisons ». Vous pouvez aussi le suivre chaque semaine sur le site dans « Les Archives Marvel »

Laisser un commentaire