REVIEW SANS SPOILER: Deadpool 1


Deadpool Review

Mercredi dernier Deadpool a débarqué sur grand écran. Après le cuisant échec de Fantastic Four, la Fox en a fait trembler plus d’un. Les studios en questions espèrent d’ailleurs redorer leur réputation à l’aide de ce nouveau film, pour lequel ils n’ont d’ailleurs pas lésiné sur la com.

Notre héros (ou plutôt anti-héros) est Wade Wilson, un ancien combattant devenu mercenaire, qui apprend en plein idylle qu’il est atteint du cancer. Il se laisse alors convaincre de participer à une opération peu commune qui fera de lui un être doté de super-pouvoirs. Evidemment, la situation dégénère et Wade se retrouve rapidement vêtu de rouge à pourchasser l’homme qui à gâché sa vie.

Il faut le reconnaître, l’intrigue est basique et cela se devine dès la lecture du synopsis. Il n’a rien d’original et aurait pus être plus approfondi. L’astuce à saluer ce cas-ci est l’utilisation d’une narration non linéaire qui nous évite de tomber dans le simpliste et sort un peu des sentiers battus.

Deadpool (Ryan Renorlds) est évidemment le plus gros point fort du film, le personnage étant admirablement fidèle à celui des comics. Tout comme son humour bien sûr. Bien que celui-ci tombe malheureusement à plat dans certaines situations, due à une répétition des ressorts comiques qui peut vite fatiguer. Vient ensuite le grand méchant et l’amoureuse. Les deux personnages piliers pour faire un film de super-héros. Vanessa est assurément la plus originale des deux, cassant l’habituelle image des fiancées Marvel, mais toujours en étant l’archétype de la femme forte. Ajax, par contre, sera un vilain qui s’oubliera très vite. Il est directement présenté comme la caricature du méchant psychopathe doté d’un complexe divin. En bref, il est méchant. Pour ce qui est des personnages secondaires, Weasel mérite un bon point, son style particulier lui attirant vite la sympathie des spectateurs. Mais en dehors de lui, il n’y en a pas un qui apporte réellement quelque chose à l’histoire. A priori Colossus et Negasonic ne sont là que pour souligner que Deadpool fait partie de l’univers cinématographique X-Men. Quant à Al, il ne s’agit que de fan service, parce que pour ceux qui ne lise pas les comics, son apparition est complètement inutile et inexpliquée.

Note plus positive, les acteurs sont tous très bon et très bien choisis. Pas une seule fois dans le film on ne rencontre un interprète qui a l’air de sortir de son rôle.

Visuellement, on est encore servi au niveau effets spéciaux. Ça ne manque pas de partir dans tous les sens, se calant bien avec l’humour du personnage principal. Pour ce qui est de la musique par contre, il y a peu de création originale. Beaucoup de reprise de musique préexistante qui sont très bien choisies selon la situation, mais peu de nouveautés. Celles ci d’ailleurs, tombent à plat, trop fade que pour marquer les esprits.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un très bon film pour se divertir, en tant que comédie c’est très réussi. Il touche les fans à la perfection, mais néglige le public qui ne serait là que pour découvrir un nouveau super-héros. Aucun réel suspense n’est apporté, on ne se retrouve le souffle coupé dans l’attente du dénouement final à aucun moment, mais on ne s’ennuie pas pour autant et on sort du cinéma le sourire au lèvres.

 

Deadpool est actuellement dans les salles.

Et vous qu’en avez-vous pensé ?


Laisser un commentaire

Commentaire sur “REVIEW SANS SPOILER: Deadpool

  • Fauvent

    Pour ma part j’ai beaucoup apprécié les deux premiers tiers du film. Les scènes d’action étaient débridées d’une façon qu’on voit rarement à l’écran. Très second degré ça tranche complètement avec les films superhéros habituels. Par contre vers la fin quand les deux X-Men deviennent beaucoup plus présents à l’image, j’ai trouvé que le film perdait de son identité et devenait beaucoup plus convenu.