REVIEW SANS SPOILER: Legends of Tomorrow, la première saison


Legneds of Tomorrow review

L’univers télévisé DC s’est agrandi cette saison. En plus de The Flash et Arrow, une troisième série s’est ajoutée, regroupant plusieurs personnages introduits dans les deux autres séries : Legends of Tomorrow.

L’équipe de Legends regroupe The Atom et White Canary (anciennement The Canary), précédemment introduits dans Arrow, Firestorm et le duo de criminels Captain Cold et Heat Wave, introduits dans The Flash, et Hawkgirl et Hawkman, introduits dans le dernier crossover de The Flash et Arrow. L’équipe est formé par Rip Hunter, un Time Master banni par sa congrégation pour vouloir changer la ligne du temps en supprimant la menace qu’est l’immortel villain Vandal Savage, également introduit dans le dernier crossover.

L’histoire saute d’une époque à l’autre avec de multiples voyages dans le temps, permettant de chouettes cameos, sans pour autant apporter grand chose à l’histoire. Dans un premier temps du moins. Car malgré que la première moitié de saison paraisse un peu trop épisodique, la deuxième moitié apporte une intrigue plus ficelée avec des retournements de situations et une dernière scène qui ravira les fans hardcore de comics.

Il est chouette de s’apercevoir que les personnages ont tous pas mal évolué durant cette saison, ainsi que les acteurs dans leurs rôles, même si aucun ne se dégage vraiment du lot. On appréciera toutefois une belle entente au sein du cast de la série, ce qui renforce les liens entre les personnages. Visuellement, on a quand même du très lourd pour une série TV, même si les scènes avec le Waverider dans les voyages temporels laissent parfois à désirer.

En bref, DC/The CW frappent encore un grand coup avec Legends of Tomorrow même si la série n’a pas eu des échos aussi positifs que ses grandes soeurs. Cependant, la fin de la saison 1 promet une intrigue potentiellement époustouflante pour la saison 2.

Legends of Tomorrow reviendra dès cet automne sur The CW.

Laisser un commentaire