REVIEW SANS SPOILER: Wynonna Earp, la première saison


WynonnaEarp_hero_trailer_01

A côté des séries avec une hype gigantesque telles que The Walking DeadThe Flash ou Arrow, était également diffusée la série Wynonna Earp. En dehors d’être une des séries les moins médiatisées parmi les adaptations de comics, il s’agit aussi d’une des seules séries à ne pas être adaptées de Marvel ou DC Comics.

Adaptées des comics du même nom d’IDW Publishing, Wynonna Earp était diffusée sur Syfy entre le 1er avril et le 24 juin de cette année. Voyons un peu ce que nous en avons pensé.

Sans rentrer dans les détails, l’intrigue implique une malédiction qui frappe les Earp, dont Wynonna est l’héritière. Elle seule peut vaincre cette malédiction, qui fait revenir certains démons tués par son arrière grand-père, Wyatt Earp, dans la ville de Purgatory. L’intrigue est difficile à saisir dans les premiers épisodes mais on s’y fait vite et la fin de saison est d’autant plus passionnante, même si cela n’atteint pas un degré d’excitation que certaines séries peuvent fournir.

Aucun acteur ne sort vraiment du lot. Melanie Scrofano semble bien dans la peau de Wynonna Earp, et on donnera un petit pouce bleu à Tim Rozon pour son interprétation de Doc Holliday. Toutefois, aucun n’a vraiment l’étoffe d’un grand acteur. Visuellement, les effets spéciaux sont là mais laissent parfois à désirer. Après tout, Syfy n’est pas vraiment réputée pour ses effets spéciaux spectaculaires.

En bref, Wynonna Earp se laisse regarder mais ne vous attendez pas à y trouver l’acteur/l’actrice de l’année ou même la série de l’année.

On ignore encore si la série sera renouvelée ou si elle se tiendra à une seule et unique saison.


A propos de Timo Masson

Editeur-en-chef du site et producteur de la chaine, Timo vous donne rendez-vous chaque mois dans ses chroniques "L'Edito" et "Le Top 5". Sur la chaine, vous pouvez le retrouver dans l'intégralité des émissions, dont notamment "L'Hebdo des Comics" chaque dimanche

Laisser un commentaire