GUIDE: Tout ce qu’il faut savoir avant d’aller voir « Suicide Squad »


Suicide-Squad-Team-Poster

Le compte à rebours est lancé, le sort en est jeté et l’armada est prête. Encore quelques jours avant que ne débarque la team de héros la plus improbable et déjantée jamais vu sur un écran de ciné. Afin de s’y retrouver, l’équipe d’UDC.com s’est plié en quatre et vous a concocté un dossier aux petits oignons pour tout savoir sur la claque du mois. Suivez le guide !

L’univers cinématographique DC

DC-Suicide SquadProjet au long cours qui a pour ambition de devenir le pendant de l’univers cinématographique Marvel durant la prochaine décennie, « l’UCDC » débute en 2013 avec Man of Steel, film de Zack Snyder renouant avec les origines de Superman. Conscient de la difficulté d’établir immédiatement une mythologie impactante alors que la concurrence a au moins dix films d’avance, Warner Bros. décide en 2014 de frapper un grand coup en proposant au public une confrontation entre les deux plus grandes icones de l’écurie DC : Batman et Superman.

Sensé poser tous les éléments narratifs et esthétiques de l’UCDC, Batman v Superman: Dawn of Justice sort en 2016 et accompli sa tâche sans toutefois faire l’unanimité critique et publique. L’arrivée de Suicide Squad dans ce contexte de défiance vis-à-vis du sérieux et de la lourdeur narrative des films de Snyder semble toute indiquée pour redonner un coup de fouet à la franchise, puisque le film table sur un esprit de subversion et de fun absent jusqu’alors.

Gageons que Suicide Squad, présenté comme un pas de coté à l’intrigue principale de l’UCDC, saura dynamiter les codes pour permettre à la franchise de s’épanouir pleinement. Une nécessité au regard d’une année 2017 qui s’annonce déterminante pour le studio avec les sorties de Wonder Woman et surtout du monstre Justice League.

 

Suicide Squad 

Suicide Squad-80's cover

Suicide Squad est une série de comic books publiés de manière régulière sur plusieurs époques distinctes. L’idée centrale derrière ces récits est toujours la même : mettre en scène la réunion d’une équipe de super-vilains incarcérés qui effectuent des missions périlleuses pour le compte du gouvernement américain en échange d’une remise de peine. Originellement connu sous le nom de code de Task Force X, l’équipe est dirigée depuis ses origines par Amanda Waller, une puissante et redoutable émissaire du gouvernement opérant depuis la prison de Belle Reve.

Apparu en 1959 dans The Brave and The Bold #25 sous la plume de Robert Kanigher et le crayon de Ross Andru, la première incarnation de la Suicide Squad était constituée de Rick Flag Jr., sa petite amie Karin Grace, le Dr Hugh Evans ainsi que Jess Bright. Cette première mouture est très significative des récits de l’Age d’Argent des comics puisqu’elle prend place dans un univers réaliste inspiré du contexte politique de l’époque (la guerre froide).

L’équipe effectue son grand retour en 1987 dans Legends #3 pour prendre part au combat contre Darkseid avant d’avoir sa propre série publiée dans la même année (Suicide Squad #1). L’homme  derrière cette nouvelle mouture est John Ostrander, qui avoue s’être inspiré de ses amours d’enfance comme la série Mission : Impossible ou le film culte The Dirty Dozen. Toujours dirigé par Amanda Waller et Rick Flag Jr., la Suicide Squad intègre au fil des publications de nombreux membres tels que Deadshot, Captain Boomerang, Enchantress, Poison Ivy,  Count Vertigo ou Harley Quinn. Le Joker interviendra également maintes fois au cours de ces histoires sans toutefois s’intégrer de manière officielle à l’équipe. A noter que depuis 2014 une nouvelle version a pris la relève : New Suicide Squad (Ryan/Roberts).

 

Deadshot

Deadshot-SS

Créé par Bob Kane en 1950, Deadshot est un personnage historique de la maison DC. Plus anti-heros que super-vilain, il est connu pour être le plus redoutable tireur du monde et un tueur à gage hors-pair. Membre émininent de la Suicide Squad, Floyd Lawton (de son vrai nom) est tiraillé entre son instinct de tueur et son envie d’être un père modèle pour sa jeune fille Zoé. Opérant le plus souvent à Gotham City, il doit son emprisonnement à Batman, pour qui il éprouve un sentiment de revanche comme la plupart de ses coéquipiers.

C’est Will Smith qui a été choisi pour incarner Deadshot. Entertainer exceptionnel et acteur le plus bankable de la décennie précédente avec des succès mondiaux comme Independance Day , Men in Black, Bad Boys 2, I Robot ou I Am Legend, Smith tentera de relancer avec Suicide Squad une carrière qui fait aujourd’hui du surplace.

 

Amanda Waller

Amanda-SS

Leader de la Suicide Squad, Amanda Waller est ce que l’on pourrait appeler une dame de fer. Membre très haut placé des instances secrètes gouvernementales, elle crée la Task Force X et dirige toute ses opérations avec poigne, aidée par son fidèle lieutenant Rick Flag. Bien que ses relations avec les membres de l’équipe soient souvent conflictuelles, son charisme naturel fait que son autorité n’est jamais remise en question.

Pour jouer Waller, on retrouvera la grande Viola Davis. Brillante actrice de télévision et de cinéma, on a pu la voir dans bon nombre de films importants (Traffic, Solaris, The Help, Prisoners, Hacker) et de séries cultes (NYPD Blue, CSI, United States of Tara). Elle tient depuis 2014 le premier rôle de l’excellente Getting Away with Murder.

 

Rick Flag

Flag-SS

Fils d’un ancien vétéran ayant lui aussi dirigé un escadron de la mort, Richard Roger Flag Jr. est le leader de la Task Force X et le relai de Amanda Waller sur le terrain. D’un naturel assez instable suite à un passé douloureux,  c’est à contre-cœur qu’il accepte de diriger l’équipe. Caractériel mais doué de compétences exceptionnelles sur des opérations militaires complexes, il ne manque pas une occasion de recadrer ses ouailles, notamment Deadshot avec lequel il est en conflit permanent.

Acteur suédois au talent indéniable, Joel Kinnaman est choisi pour interpréter Rick Flag après des apparitions remarquées dans des films tel que The Girl with the Dragon Tattoo, Robocop, Knight of Cups ou la série House of Cards. Gageons que ce rôle dans Suicide Squad devrait lui ouvrir un peu plus les portes de Hollywood.

 

Boomerang

Boomerang-SS

D’origine australienne, George Harkness se découvre dès l’enfance des habilités au maniement des armes et notamment des boomerangs qui  lui permettent de s’imposer dans l’univers hostile des rues de Korumburra. Ayant pris l’identité de Captain Boomerang (ou Boomerang) à l’âge adulte il utilise ses dons pour se produire en public et commettre des larcins au nez et à la barbe des spectateurs.  Râleur, imprévisible et impulsif, il devient membre de la Task Force X après s’être fait emprisonné à Belle Reve par Flash.

Pour interpréter le bouillant australien, les producteurs ont opté pour Jai Courtney, acteur de films d’action au CV particulièrement bien garni (Jack Reacher, A Good Day to Die Hard, Divergent, Terminator Genysis).

 

 Slipknot

Slipknot-SSPersonnage partageant des similarités avec Boomerang (il manie les cordes comme personne), Christopher Weiss (A.K.A. Slipknot) est un chimiste de talent qui s’est spécialisé dans la fabrication d’armes. Mandaté par une organisation criminelle pour éliminer un puissant ennemi, il se retrouve à Belle Reve après avoir échoué dans sa mission.

C’est l’acteur canadien Adam Beach qui mettra son physique imposant au service de Slipknot. Second couteau par excellence, on a pu le voir dans un grand nombre de films divers et variés (Wintalkers, Flags of Our Fathers, Cowboys and Aliens…).

 

Diablo

Diablo-SS

Doué du pouvoir de pyrokinésie, Chato Santana (A.K.A. El Diablo ou Diablo) est un personnage complexe. Ayant passé sa vie au milieu des gangs les plus dangereux du monde il n’en respecte pas moins un code d’honneur hérité de ses ancêtres incas. C’est en tuant par accident des innocents dans un bâtiment qu’il avait enflammé pour échapper à des créanciers qu’il se retrouve à la prison de Belle Reve.

Acteur atypique abonné au cinéma de genre (Hostel  I & II, Lakeview Terrace, Takers), le mexicain Jay Hernandez semble tout indiqué pour se glisser dans la peau (tatouée) de ce personnage torturé.

 

Killer Croc

Killer Croc-SSAtteint depuis l’enfance d’une maladie de la peau qui lui donne l’apparence d’un crocodile, Waylon Jones (A.K.A. Killer Croc) passe une bonne partie de sa vie à souffrir de ce handicap. Arrivé à Gotham City après avoir travaillé dans un cirque, il décide de mettre sa force surhumaine au service de la pègre afin de régner sur la ville. Ses plans se verront bien sur contrecarrés à de nombreuses reprises par le chevalier noir. Depuis, son existence est partagé entre ses différents séjours en détention et les souterrains de Gotham ou il s’adonne à son activité favorite : le cannibalisme.

Pour incarner le membre le plus effrayant de la Task Force X, DC Films a fait appel au comédien britannique Adewale Akinnuoye-Agbaje, aperçu dans les cultissimes séries Oz, Lost et Game of Thrones.

 

Katana

Katana-SS

Le seul personnage avec Rick Flag qui n’a pas de passé criminel. Originaire du Japon, Tatsu Yamashiro s’est mis les yakuzas à dos en refusant les avances de l’un deux. Ayant perdu son mari et ses enfants suite à ce conflit, elle prend les armes, apprend les techniques samouraïs auprès du grand maitre Tadashi et prend l’identité de la redoutable Katana. Arrivée au Etats-Unis, elle rencontre Flag dans des circonstances mystérieuses. Nul doute que sa présence dans la Suicide Squad est liée à ce dernier.

C’est l’actrice américano-japonaise Karen Fukuhara qui prêtera ses traits à Katana pour son premier rôle au cinéma. Plutôt pas mal pour débuter une carrière !

 

Enchantress

Enchanteress-SSArchéologue de renom, June Moone se voit dotée de pouvoirs magiques lors d’une visite dans le château d’un homme mystérieux. Exposée à une présence maléfique, elle devient Enchantress, une sorcière aux pouvoirs exponentiels, qui peut créer et manipuler de l’énergie, se téléporter ou affecter des objets inanimés. Elle est connue pour être l’une des plus grandes ennemies de Supergirl.

Qui mieux que la it girl Cara Delevingne pour incarner ce personnage bigrement atypique ? Mannequin et actrice au fort potentiel, la jeune britannique a déjà à son actif une poignée de rôles dans des productions remarquées (Anna Karenina, The Face of an Angel, Paper Towns, Pan) et devrait crever l’écran dans Valerian, le futur délire SF de Luc Besson.

 

 

Harley Quinn

13495408_1739912776289356_5424098408104727936_oIndissociable de son grand amour, le Joker, Harley Quinn (Harleen Quinzel de son vrai nom) est l’une des plus redoutables super-vilaines de Gotham City. Originellement psychiatre à l’asile d’Arkham, elle tombe amoureuse du clown démoniaque et sombre peu à peu dans la folie. Devenue son acolyte, elle l’aide maintes et maintes fois à s’évader durant ses périodes de détention et s’oppose régulièrement à Batman. D’un naturel moins violent que son amant, elle fait moins le mal pour le plaisir que pour plaire à ce dernier. Le fait qu’elle se retrouve indépendante dans l’équipe de Suicide Squad semble indiquer qu’elle a rompu les liens avec le Joker après de mystérieux événements. Mais c’est une certitude, l’amour qu’Harley éprouve pour lui est bien trop fort, la condamnant à ne jamais réellement se défaire de son emprise.

Après de multiples recherches, le choix des producteurs s’est arrêté sur Margot Robbie pour incarner Harley. Cette actrice australienne  à la plastique de rêve est en train de gravir une à une les marches d’Hollywood avec une filmographie qui n’a de cesse de prendre de l’ampleur. The Wolf of Wall Street, Focus, The Big Short, Tarzan et maintenant Suicide Squad, inutile de préciser qu’avec un tel CV il faudra compter sur elle dans les années à venir.

 

Joker

13490787_1739912772956023_1813320519739200409_oAutoproclamé prince du crime de Gotham City, le Joker est à la fois pire ennemi et la Némésis parfaite de Batman. Personnage haut en couleur, psychotique à outrance, il cache son vrai visage derrières des apparats de clown démoniaque.  Souvent présenté comme un personnage à l’origine inconnue, il se pourrait que son lien avec l’homme chauve-souris soit le fruit d’un évènement capital au cœur du développement de l’univers cinématographique DC. Visiblement en retrait de l’équipe dans Suicide Squad, il devrait graviter autour des personnages et cristalliser tous les enjeux. Une certitude, la réussite du film dépendra de sa capacité à embarquer une nouvelle fois le public dans son univers bigarré fait de déviance jubilatoire et de folie meurtrière. On n’en attend pas moins de cette nouvelle incarnation du bad guy le plus important de l’histoire des comics.

C’est Jared Leto qui aura la lourde tâche d’incarner le Joker après les prestations mythiques de ses prédécesseurs Jack Nicholson (Batman) et Heath Ledger (The Dark Knight). Nul doute que cet acteur oscarisé à la filmographie pléthorique (The Thin Red Line, Fight Club, American Psycho, Requiem for a Dream) a toutes les cartes en main pour délivrer une performance XXL dans la peau de cette icône de la pop culture. D’autant plus que le jeu de Leto semble avoir atteint sa plénitude, au vu de sa récente et somptueuse prestation dans le très beau Dallas Buyers Club.

 

L’équipe derrière le film

1Pour mettre en scène Suicide Squad, Warner Bros. a décidé de miser sur un talent maison en laissant les rênes du projet à l’auteur/réalisateur David Ayer.

Plus connu pour sa capacité à développer des univers sombres, réalistes et urbains (Bad Times, Street Kings, End of Watch, Sabotage) que pour ses facultés à gérer des budget colossaux (on parle de 250 M$ tout de même), Ayer s’est probablement attiré les faveurs du studio avec le succès de son excellent film historique Fury. Egalement scénariste de renom (U-571, Training Day, Fast and Furious, Dark Blue), il cumule à nouveau les deux casquettes sur ce projet à haut risque. Au vu de la cohérence de son œuvre et de ses choix affirmés, on peut, sans trop forcer, imaginer le meilleur pour le film.

THR_Deborah_and_Zack_Snyder_160202_THR_SNYDER0346

A la production on retrouve les désormais habituels Zack et Deborah Snyder, véritables démiurges de l’univers cinématographique DC responsables de Man of Steel et Batman V Superman : Dawn of Justice et que l’on retrouvera sur les futurs Wonder Woman et Justice League. La production exécutive est quant à elle attribuée Charles Roven qui a lui aussi œuvré sur Dawn of Justice ainsi que sur de grands succès du studio tels que la trilogie Dark Knight ou American Hustle.

Pour la musique du film, c’est le compositeur britannique Steven Price qui a été choisi après ses scores audacieux et novateurs sur les excellents Attack The Block, The World’s End, Fury et Gravity, pour lequel il a reçu l’oscar de la meilleur musique.

 

Synopsis

Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces super-méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Bande-annonces

Voilà, vous êtes fins prêts pour la bataille ! En espérant que Suicide Squad soit à la hauteur de nos attentes. Rendez-vous très prochainement sur UDC.com pour la review détaillée du film.

Laisser un commentaire