LES WEBCHRONIQUES DES WEBCOMICS: JL8


Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique qui traitera des webcomics. Vous ne savez pas ce que c’est ? Pas de panique, je vais vous expliquer. C’est tout simplement un comics publié en ligne par des auteurs divers et variés. Voilà, maintenant que les « présentations » sont finies, commençons le premier numéro.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Fermez les yeux, et imaginez un monde sombre, sans humour, où vos héros ne peuvent plus agir et… Ah non, en fait ce n’est pas du tout ça, bon, je recommence. Imaginez donc un monde joyeux où l’humour y a parfaitement sa place et où vos héros de DC préférés y ont 8 ans. Et bien tout cela nous amène à un webcomic du nom de JL8, écrit et dessiné par Yale Stewart. L’artiste se décrit lui-même comme « un auteur de comics freelance qui a gagné sa notoriété en dessinant des petits enfants ». Voilà, maintenant que nous avons cerné le personnage, parlons de JL8.

super_friends__by_yalestewart-d6qiski

L’histoire commence avec Batman, qui apparait avec son costume datant de l’époque d’Adam West, ce qui nous donne le ton du webcomic qui va suivre. Nous rencontrons par la suite Superman (avec qui il s’entend très bien, cela fait bizarre si on lit ça après Injustice ou Dark Knight Returns), Hal Jordan et Flash (qui sont copains comme cochons), Wonder Woman et Power Girl. Mais ce n’est pas tout car un certain alien venant de Mars et répondant au nom de J’onn J’onnz vient d’arriver suite à un programme d’échange scolaire. Tout ce joli petit monde forme une classe, dont le professeur se nomme M. Schwartz.

Ce qui est assez amusant est que nous avons affaire à beaucoup de personnages assez connus de DC en version enfant et cela leur donne un aspect tout à fait rafraichissant. D’ailleurs l’auteur lancera une pique au New 52 en utilisant un moyen très subtil et très discret, bon d’accord j’ai menti. Cela se fera sous la forme d’un mini-arc mais voulant vous donner le maximum de surprises lors de la lecture, je ne vous le détaillerai pas. L’auteur va donc dénoncer le fait que l’univers DC ne soit pas comme avant. Voir Darkseid en professeur est tout aussi marrant, bon il n’apparait que dans deux strips pour le moment mais ça reste un moment marquant (selon moi). Mais bien sûr il y a une histoire derrière tout ça, nous assistons à l’évolution des personnages tout au long du webcomic. Une grosse rivalité est entretenue entre la jeune Justice League et une société de vilains dirigée par Lex Luthor (qui lui aussi est un enfant) et qui contient Poson Ivy et Captain Cold entre autres.

tumblr_lzccdiUHjt1r7ni1io1_r1_1280

Mais il se passe aussi beaucoup de choses dans ce webcomic, et il s’y cache beaucoup de références comme par exemple une référence au Joker à un spectacle de clown. Je ne vais malheureusement pas trop m’étendre sur ce sujet car j’ai quand même envie que vous le découvriez par vous-mêmes. Il y a beaucoup de choses à dire (vraiment beaucoup, et non, je n’exagère pas) et je vais juste vous dévoiler un autre clin d’œil assez sympa présent dans cette lecture : le Green Lantern Corps n’est qu’une colonie de vacances, ce qui est assez bizarre et dépaysant.

 

Ce webcomic est divisé en arcs comme les comics actuels, et le suspense est, bizarrement, très bien amené car nous n’avons qu’une envie, et bien c’est de lire la suite.

tumblr_lzv6p4C8eP1r7ni1io1_r1_1280

 

Lire ce webcomic a été pour moi l’une de mes meilleures lectures dans le monde des comics (oui à ce point-là), voir la Justice League en version enfant est juste énorme et très divertissant. Si je devais dire ce qui ne va pas ce serait très court mais je vais vous en faire part, il n’y pas assez de personnages pour le moment, j’aimerais personnellement que l’auteur nous rajoute d’autres méchants et d’autres membres de la Justice League (donnez-nous du Green Arrow, du Joker et un vrai cette fois, etc.). Bon après il y aussi le temps de publication, bien que cela s’améliore, juste un strip par semaine, c’est un peu juste. Pour finir, vive les apparitions de Blue Beetle et Booster Gold, ainsi que la scène où J’onn J’onnz découvre les Oreos, LE moment le plus marrant du webcomic selon moi.

tumblr_lznnqdEH4q1r7ni1io1_r1_1280

Voilà c’est la fin du premier numéro de cette chronique et je vous retrouve le mois prochain pour un nouveau webcomic qui parlera d’un… chat (décidément c’est à la mode). Have a good day !

Laisser un commentaire