REVIEW SANS SPOILER: Luke Cage


Marvel's Luke Cage

Le moment tant attendu est enfin arrivé, Luke Cage est sorti sur Netflix la semaine dernière, mais que vaut vraiment cette série ? Pas facile pour cette série de devoir arriver après les excellentes Daredevil et Jessica Jones, mais sans plus attendre, voici la review.

Cette série raconte donc les aventures de Luke Cage dans Harlem. L’histoire en elle-même n’est pas transcendante mais elle reste agréable, notamment grâce à certains twists scénaristique. Elle est néanmoins semblable à celle de Daredevil, voire même copiée. Malgré cela celle-ci réserve quelques surprises mais, arrivé à l’épisode 8, elle s’enfonce profondément dans le cliché à un point que vous ne pouvez imaginer. Beaucoup de longueurs sont aussi visibles. Mais ne nous attardons pas trop sur l’histoire car sans spoiler il est très difficile de vous donner un avis autre que celui précisé au-dessus.

Mike Colter, l’acteur qui incarne Luke Cage, joue très bien son personnage même s’il est très difficile à interpréter car on a l’impression que son charisme pour le personnage était masqué par celui des autres personnages. Néanmoins il reste très bon dans son rôle, sans pour autant entrer dans les annales. Plusieurs personnages ont néanmoins retenu mon attention : Cottonmouth, Misty Knight, Mariah Dillard et Shades. Sans surprises, Cottonmouth et Mariah Dillard sont superbement bien interprétés par leurs acteurs respectifs, lui comme un méchant qui n’a jamais vraiment voulu en être un et elle comme politicienne acharnée qui veut sauver son quartier à tout prix. Misty Knight fut la grosse révélation de cette série, le personnage de cette policière a tout pour plaire, un bon rôle, une bonne actrice et une relation très intéressante avec son partenaire de la police. Personnellement, le personnage m’ayant marqué est Shades, peut-être que son rôle est simple et cliché, mais son interprétation est géniale selon moi et me donne envie d’en savoir plus sur ce personnage.

L’un des points noirs de la série est, étonnamment, Claire Temple. Pour l’actrice il n’y a rien à dire, elle est vraiment dans son personnage, mais celui-ci commence vraiment à perdre son charme à force d’être trop utilisé. En effet, le fait qu’elle soit toujours là « par hasard » commence à devenir agaçant pour le spectateur.

Sans vous spoiler, le combat final a été très mal réalisé, et je pèse mes mots, et m’a presque donné envie d’arrêter la série à ce moment précis, alors que c’est la dernier épisode.

Pour finir, le gros point fort de cette série, et qui justifie à lui seul de regarder cette série, est l’ambiance musicale. Beaucoup de chanteurs/rappeurs américains ont participé à l’aventure de Luke Cage et cette musique vous emporte définitivement dans son monde en passant par Raphael Sadiiq, Jidenna ou Wu-Tang. Les musiques vous restent dans la tête et rendent cette série très agréable. Method Man lâchera même un petit freestyle intitulé « Bulletproof Love » pour l’occasion, et il est toujours aussi bon.

Malgré tout les défauts que peuvent contenir cette série, elle a su créer son univers comme l’ont fait, avant elle, Daredevil et Jessica Jones. Elle se regarde simplement et est rythmée par une force musicale incroyable, alors n’hésitez pas, et binge-watchez la.

Luke Cage est actuellement disponible sur Netflix.

Laisser un commentaire