DERRIERE LE MASQUE : Dan Stevens


Dossier de Dan Stevens alias David Haller

Nom : Stevens

Prénom : Daniel Jonathan

Surnom : Dan

Date de Naissance : 10 octobre 1982

Lieu de Naissance : Croydon (Londres)

Signe astrologique : Balance

Taille : 1m83

Famille :

  • Un petit frere
  • Susie Hariet (épouse)
  • Willow (fille)
  • Aubrey (fils)

Jeunesse : Daniel Jonathan Stevens a été adopté par deux professeurs. Il a un jeune frère qui, lui aussi a été adopté. Il a étudié dans une école privée, la Tonbridge School. C’est là qu’il a commencé à s’intéresser à la comédie. Il y a interprété le rôle de Macbeth dans la célèbre pièce éponyme de William Shakespeare. Il a ensuite étudié la littérature anglaise à l’Emmanuel Collège, à Cambridge. Là-bas, il était membre d’un club de théâtre, le Footlights.

Entrée en fonction : La carrière de Dan commencera avec Frankenstein, une mini-série sortie en 2004. Il est d’ailleurs parti en Slovaquie durant les vacances scolaires de 2003 afin d’y tourner ses scènes. C’est également cette année-là qu’il commence à se faire connaitre dans les théâtres.

Missions précédentes : Après quelques rôles discrets, Dan Stevens c’est fait connaitre grâce à la célèbre série Downton Abbey. Il y campera le rôle de Matthew Carlwey.

C’est ce qui le mènera sur le chemin du cinéma où il incarnera Joey Van Helsing dans la comédie Vamps. Après quelques films du genre, changement de style pour rentrer dans les thrillers avec, Le Cinquième Pouvoir, Balade entre les tombes, ou encore The Guest.

Plus récemment, en 2015, Dan en est revenu aux comédies dans La nuit au musée 2 où on l’y retrouve en méchant de l’histoire : Lancelot du Lac.

Bien qu’il soit sur le grand écran, Dan n’oublie pas les planches et on peut régulièrement l’y voir pour diverses pièces. Il a travaillé de nombreuses fois avec Peter Hall, avec qui il a notamment collaboré sur la pièce As You Like It en 2005, avec laquelle il est parti en tournée en Amérique. Il a reçu de nombreux éloges de critiques britanniques et américains pour son travail sur cette œuvre.

Et comme si tout cela ne suffisait pas, Dan prête également sa voix à l’enregistrement de livres audio. Il en a déjà plus de 30 à son actif dont, entre autres, Casino Royal et War Horse. Il semblerait qu’il fasse du bon boulot puisqu’il a été nominé pour deux Audie Awards pour son travail sur Frankenstein.

Il est également très intéressé par la littérature, c’est en effet les études qu’il a suivies. Il écrit régulièrement dans les colonnes du Sunday Telegraph. Il est aussi éditeur en chef d’un trimestriel en ligne, The Junket, qu’il a fondé avec des amis.

Mission actuelle : Cette fois, c’est un Dan Stevens schizophrène que l’on va avoir l’occasion d’admirer. En effet, c’est dans la série Legion qu’on va pouvoir le voir en action. Il y jouera le rôle de David Haller, un mutant, le fils du célèbre professeur Xavier. Légion est le nom mutant de David. Et pourquoi ? Tout simplement car il souffre du syndrome de personnalités multiples et que chacune d’elles a un pouvoir différent. En résumé David Haller est une légion de mutants à lui tout seul. Pour en savoir plus sur la série, un petit tour vers le guide est conseillé.

Futures missions : Tout fan de Disney qui se respecte connait la Belle et la Bête et est au courant que cette année va sortir le film basé sur ce dessin animé. C’est Dan Stevens qui interprètera le rôle de la Bête.

Anecdotes : –

  • Il a été juge pour le Man Booker Prize for Literature en 2012. Il a dû lire 148 romans en 8 mois.
  • C’est un très bon ami de Benedict Cumberbatch.
  • Il n’a jamais essayé de retrouver ses parents biologiques
  • C’est un grand fan de cricket
  • Il fut un enfant très rebelle
  • C’est un grand fan de la musique des années 80.

Citations :

« Un porche britannique est vieillot, une non-pièce dans laquelle on jette un parapluie trempé ou une paire boueuse de bottes. Une garde contre les éléments et les étrangers. Par contraste, le bon porche américain semble montrer la positivité et l’ouverture. C’est une plateforme pour accueillir ou faire ses adieux. Un endroit où des choses importantes pourraient se passer.

« L’attention féminine contre laquelle j’ai dû lutter le plus fort est celle de ma fille de deux ans » Elle en a désormais 7.

« Au 21ème siècle, je pense qu’il est juste de dire que l’homosexualité est plus acceptée en Grande Bretagne et c’est merveilleux que ma génération ait pu grandir avec ça. »

« J’ai dû apprendre quand ne pas tweeter. Du genre, vous apprenez à garder la bouche fermée ? Apprenez à garder vos tweets fermés. »

« Les livres sont ma faiblesse. »

« Je suis choqué d’être reconnu. »

Décision finale : Dan Stevens est un touche à tout : théâtre, séries, cinéma, livres audio, rédactions, … Il a déjà joué des styles totalement différents allant de la comédie au Thriller. C’est un parcours qui semble légèrement schizophrène. Et ça tombe bien puisque c’est justement ce qu’est David Haller. Dan va donc pouvoir utiliser toute cette expérience pour faire vivre les différentes personnalités qui cohabitent dans le corps de David. Nous attendons de voir avec impatience ce que ça donnera.

 

 

Découvrez toute l’oeuvre de Dan Stevens sur Fnac.com


Laisser un commentaire