REVIEW SANS SPOILER: Le premier épisode de “Powerless”


Après une longue attente, la première comédie de DC a enfin vu le jour. Il s’agit d’une série au format court de 20 minutes intitulée Powerless.

L’histoire se passe dans une entreprise, Wayne Security, installée dans la ville de Charm City. Cette dernière, comme de nombreuses autres, est envahie de super-héros et super-vilains qui compliquent la vie de toute personne normale. Nous suivons Emily Locke (Vanessa Hudgens) dans sa découverte de la vie dans une agglomération peuplée de personnes possédant des pouvoirs. Elle vient d’emménager car elle a été engagée comme directrice de recherche et développement chez Wayne Security.

L’idée sur papier est extra, tous les ingrédients sont là pour faire quelque chose d’original : les héros de DC, des combats, et surtout le point de vue de personnes n’ayant aucun pouvoir et qui doivent subir ce qu’il se passe.

Le début semble prometteur avec un beau contraste entre Emily qui voit les combats pour la première fois et les autres personnes plus pragmatiques puisque c’est leur quotidien. Le générique donne également envie puisque plusieurs héros phares de DC y sont représentés, on espère donc secrètement les voir apparaître, ou au moins qu’on fasse allusion à eux dans le courant de la série. Et en effet, de nombreuses références sont faites tout au long de l’histoire.

C’est après que le bât blesse. En effet, cet épisode est réellement là pour une mise en place, pour faire connaissance avec les différents personnages et leurs caractères, mais … rien ne se passe vraiment. Des tentatives d’humour sont faites par Emily mais on n’a pas envie de rire, on se dit plutôt « la pauvre ». Cependant, il faut reconnaitre qu’étant donné que c’est un format court, 20 minutes ne laissent pas beaucoup de temps à l’action.

Ce premier épisode nous a un peu laissé sur notre faim, mais rien n’est perdu. Maintenant que l’introduction des personnages a été faite, il est probable que les choses deviennent plus intéressantes.

Concernant le jeu des acteurs, ce dernier n’est pas si mal, on a une Emily candide et un peu naïve mais avec une grande volonté qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Un directeur qui veut absolument monter les échelons et tant pis pour les autres. Ils forment un très bon duo. L’équipe d’Emily est pas mal non plus, chaque personnage est bien à sa place et est assez crédible, quand on garde à l’esprit que c’est une comédie et parfois (souvent ?) un peu surjouée, mais c’est le but.

Pour résumer, ce premier épisode ne nous a pas vraiment conquis, un peu lent, fait pour placer les personnages, … Mais maintenant que l’univers est en place, nous espérons pouvoir rentrer dans le vif du sujet et là, tout espoir est encore permis. Emily et son équipe ont un avenir prometteur s’ils passent la seconde, ce qu’on espère qu’ils feront dès le prochain épisode.

Rendez-vous le 9 février sur NBC pour le second épisode de Powerless intitulé « Wayne Dream Team »


A propos de Laetitia

Laetitia est l'éditrice qui mène l'équipe belge de L'Univers des Comics. Vous pouvez la retrouver chaque mois dans sa chronique, "Derrière le Masque"

Laisser un commentaire