REVIEW SANS SPOILER: Legends of Tomorrow, la deuxième saison


Cette année l’équipe de Legends of Tomorrow a connu quelques changements ! De nouvelles têtes au casting principal, des absents, de nouvelles missions, mais aussi du recyclage de personnages.

Les derniers épisodes de la première saison de Legends of Tomorrow avaient sonné la fin d’une mission centrale présente du début à la fin de la saison. On peut dire que la deuxième saison a été différente sur ce point avec deux nettes parties, avant et après le crossover mêlant les quatre séries DC Comics diffusées sur The CW (The Flash, Arrow, Supergirl, Legends of Tomorrow).

Petit rappel, Legends of Tomorrow est une série découlant directement de Arrow et The Flash et reprenant des personnages secondaires de ces deux dernières. Ces différents personnages sont réunis par le Capitaine Rip Hunter afin de former une équipe pour traquer les aberrations à travers le temps.

Tout comme dans la première saison nous traversons tous les âges, toutes les époques et les scénaristes ne manquent pas d’imagination ! De la Préhistoire à la Première Guerre Mondiale en passant par Camelot ou les premiers pas de l’Homme sur la Lune, les décors et costumes sont brillamment travaillés pour chaque épisode.

La première partie de cette seconde saison est liée à la Justice Society of America qui a été introduite en fin de première saison pour informer les Légendes que des anomalies s’étaient glissées dans l’Histoire et avaient changé la ligne spatio-temporelle. C’est donc dans le but d’éliminer les aberrations temporelles que l’équipe enchaîne les missions à différentes époques. Même si les intrigues sont variées il manque cependant un fil conducteur dans la première partie de saison. Souvenez-vous, lors de la première saison les Légendes devaient empêcher Vandal Savage de traverser les époques jusqu’à celle de Rip Hunter où il assassine la femme et le fils du Capitaine. Ici on oublie rapidement que ces voyages dans le temps font suite aux mises en garde de la Justice Society of America, l’objectif principal n’est pas assez concret et donne l’impression qu’il n’y a pas de but à ses voyages.

Cependant la deuxième partie de la saison vient donner un nouveau souffle à la série avec une nouvelle mission principale s’ajoutant et prenant même le pas sur les aberrations à corriger. C’est ici que le recyclage de personnages intervient ! Disparus de The Flash et Arrow, on replace ces personnages dans Legends of Tomorrow. La série n’aurait-elle pas droit à ses propres méchants ? Il est difficile pour un spectateur de comprendre la série dans son entièreté si ce dernier n’a pas vu les deux grandes soeurs de Legends of Tomorrow. C’est à la fois ce qui fait le caractère unique de la série car nous pouvons revoir nos personnages favoris disparus prématurément mais c’est aussi ce qui peut déranger car il est possible de passer à côté des motivations de certains personnages ou même de ne pas remarquer à quel point ils ont évolué.

Pas de grand changement visuel pour cette saison, les effets spéciaux restent corrects et surtout saluons la performance du dernier épisode particulièrement bien réussi et maîtrisé que ce soit pour les acteurs ou les effets spéciaux.

Pour cette fin de saison pas de révélation majeure pourtant il s’agit certainement d’un des épisodes les plus violents de la série mais aussi des plus réussis.
La saison 3 s’annonce mouvementée, en espérant que cette fois il ne faudra pas attendre la deuxième moitié de la saison pour avoir une trame principale parfaitement construite.

Laisser un commentaire