L’ÉDITO: A quand plus de films non-Marvel/DC ?


Bonjour fans de Comics et de cinéma ! Aujourd’hui, nous nous penchons sur les films qui sortent dans nos salles obscures et qui sont basés sur des comics. Nul ne pourra le nier, nous vivons actuellement dans ce qu’on pourrait nommer « l’âge d’or des films de comics ». Une période faste en somme, en référence à l’âge d’or des comics, marquée par la prolifération des séries et des personnages. C’est exactement ce que nous vivons au cinéma !

Quelle belle période donc pour un fan de comics ! Mais attention, car tout n’est pas rose pour autant. Dans un monde où l’amalgame entre comics et super-héros est facilement faite, la multiplications des franchises Marvel et DC n’aide pas. Car oui, on ne le niera pas, Marvel et DC font tout pour titiller l’excitation des fans avec leurs nombreux blockbusters et univers partagés (et on ne les remerciera sans doute jamais assez), mais en y regardant de plus près, une question se pose : si nous vivons vraisemblablement dans un âge d’or, pourquoi les éditeurs autres que Marvel et DC sont-ils si peu représentés ?

C’est un fait, un chiffre accablant qui démontre cette surdomination des papas de Batman et Spider-Man. En cette année 2017, pas moins de 7 films basés sur des comics sortent sur grand écran. Parmi ceux-ci : seul un n’est pas issu de Marvel ou DC, à savoir Kingsman: The Golden Circle. Et encore, nous sommes gentils avec ce compte car, techniquement, le film est basé sur les comics The Secret Service publiés par Icon Comics, un label appartenant à… Marvel ! Donc peut-on vraiment dire qu’il n’est pas issu de Marvel ? Je vous laisse débattre.

Et cela s’annonce pareil pour les années à venir, ou du moins dans ce qui a déjà été annoncé. Après cette année, Marvel Studios a déjà annoncé avoir au moins 9 films dans son Univers cinématographique Marvel, la Fox en aura au moins 4 dans son univers X-Men, Sony va même produire un film Venom. Et du côté de DC, Warner aura au moins 7 films, sans compter la pléthore de projets en développement. Et dans tout ça, où sont les autres écuries ?

Beaucoup de films sont en développement et pourtant très peu s’avèrent passer le stade des premiers scripts. Quelle en est la raison ? Un potentiel de rendement moins élevé pour les studios ? Certainement. Des histoires moins intéressantes ? Certainement pas. Certains comics ont le potentiel pour attirer autant de fans qu’un Marvel ou un DC. Citons entre autres les exemples flagrants que représentent Hellboy (Dark Horse Comics) et Judge Dredd (Rebellion Entertainment).

Tout ça pour appuyer ce fait grinçant, cette vérité accablante. L’Edito de ce mois ci était un peu plus court, bénéficiait de moins de développement, il existait plus pour pousser ce coup de gueule nécessaire qu’autre chose. Alors, si vous aussi vous voulez voir plus de franchises non-Marvel ou DC au cinéma, faites entendre votre avis dans les commentaires. 


A propos de Timo Masson

Editeur-en-chef du site et producteur de la chaine, Timo vous donne rendez-vous chaque mois dans ses chroniques « L’Edito » et « Le Top 5 ». Sur la chaine, vous pouvez le retrouver dans l’intégralité des émissions, dont notamment « L’Hebdo des Comics » chaque dimanche

Laisser un commentaire