LES ARCHIVES MARVEL: 1949 !


En 1949, le blocus commencé par l’URSS à Berlin est levé. L’Allemagne des alliés fusionne pour donner la République Fédérale allemande et peu après les soviétiques rebaptisent leur partie la République Démocratique allemande. En cette année, l’URSS fait ses premiers essais atomiques, ce qui terrifie les USA. Résultat : les deux grandes nations se lancent dans une course à l’armement atomique.

Ailleurs dans le monde, un certain Mao Zedong gagne la guerre civile qui sévit en Chine et annonce la création de la république populaire de Chine.

Dans les salles obscures, Disney sort Danny, le petit mouton noir et Jacques Tati sort son Jour de Fête. La comédie musicale Un Jour à New-York voit également le jour. En BD, Hergé sort Tintin et le Temple du Soleil.

Voici le carnet des naissances non-exhaustif de l’année : Meryl Streep, Richard Gere, Sigourney Weaver, Pedro Almodovar, Maxime Le Forestier, Arno, Lionel Richie, André Rieu et les grands Mark Knopfler et Bruce Springsteen.

En 1949, dans le monde des comics en général, ça sent très mauvais. En effet, une andouille du nom de Dr Wertham (psychiatre) s’amuse à publier des articles déclarant que les comics sont responsables de délinquance chez les jeunes. Une véritable croisade anti-comics foudroie l’Amérique qui fait des collectes de comics pour les brûler sur les places publiques, comme les sorcières quelques siècles plus tôt. On entre véritablement dans une période sombre pour comics, d’autant que le cher docteur poursuivra sa campagne anti-comics durant toutes les années 50.

Chez Timely, malgré ces quelques bâtons dans les roues, on continue de bosser. Cela-dit, pour les super-héros, la descente aux enfers continue. The Human Torch fait sa dernière apparition dans son comics en mars. En août c’est au tour du Sub-Mariner de perdre son comics qui devient un nouveau comics de romance Best Love.

Même pour Cap, ça devient difficile. En octobre, Captain America Comics devient Captain America’s Weird Tales. Cette série de super-héros devient une série d’horreur à partir du numéro 74 et Cap s’en va littéralement en enfer pour combattre son ennemi de toujours, Red Skull.

L’héroïne Le Fantôme Blond perd son comics au profit d’un comics du nom de Lovers également cette année-là mais par contre Timely publie de nombreuses nouvelles publications d’amour. Pour ne citer qu’eux, on parle ici de Romance Tales, Cupid, Faithful, Love Trails, Young Hearts et plein d’autres. Comme on peut le voir, la fantaisie est vraiment laissée à l’abandon.

Le comics Marvel Tales n°93 apparaît. Il est la suite de l’évolution du comics Marvel Comics apparu en 1939 qui devint Marvel Mystery Comics à partir du numéro 2. Ce comics gardera ce nom jusqu’en 1957.

L’autre style phare des comics du moment est le comics de western. De nouvelles publications comme True Western n°1 apparaissent. On fait même des nouvelles expérimentations en mélangeant le western au style romance, ce qui donne des titre comme Cowboy Romance n°1 ou Romance of the West ou encore Rangeland Love n°1.

Les années 40 se terminent et la vie des super-héros semble compromise. Cela dit, pas de panique, la mode reviendra. En attendant, que la force soit avec vous mes amis. Ah oui,, non, merde… Mauvais univers…

On s’arrête ici pour 1949. On se retrouve la semaine prochaine pour 1950 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.