LES ARCHIVES MARVEL : 1952 !


Découvrez la collection de Funko Pop pour les 10 ans de Marvel Studios !

En 1952, le roi George VI meurt dans son sommeil et c’est sa fille, Elisabeth II, qui lui succède. C’est aussi cette année-là que l’on fait les premiers tests pour la bombe H (hydrogène) dans une opération nommé Ivy Mike. Je vous laisse le plaisir d’aller voir sur wikipédia les photos aériennes avant et après. L’île sur laquelle se passe le test n’existe tout simplement plus laissant place à un énorme cratère sous-marin. Youpie…

Dans un registre tout aussi joyeux, le Journal d’Anne Frank est publié mettant le monde face à l’horreur de la Shoah en Europe. Mais tout n’est pas perdu les amis… En 1952 on commercialise la première boisson light… Voilà qui réchauffe les cœurs.

Dans un registre plus léger (light-léger, vous avez compris la blague ?), Marilyn Monroe fait scandale aux States avec la publication d’un calendrier contenant des photos d’elle nue. Ca détruit des îles mais ça chipote pour les photos d’une jolie femme. Tsss, ces américains…

Au cinéma sort Singin’ in the Rain, une comédie musicale par Gene Kelly et Le train sifflera trois fois de Fred Zinneman avec Gary Cooper et Grace Kelly. Films que je ne peux que vous conseiller de regarder.

Au calendrier des naissances figurent cette année Daniel Balavoine, Renaud, Christian Clavier, Michel Blanc et un certain Marsupilami par André Franquin.

Chez Atlas  car oui, on ne parlera désormais plus de Timely, c’est sans doute la première année qui permet d’être confiant en l’avenir – Martin Goodman ayant créé sa propre société de distribution, il n’y a plus de barrières afin de conquérir le marché. Et c’est ce qu’il fait. Il publiera cette seule année plus de 400 titres, ce qui sera un record jusque dans les années 90. Atlas inonde le marché publiant des séries qui ne font en général que quelques numéros avant de s’arrêter mais cela permet de noyer la concurrence.

La guerre de corée sert toujours d’inspiration pour les comics de guerre. De nombreuses nouvelles parutions sont lancées comme Battlefield, Men in Action, Battlefront, War Action, Battla Action ou encore War Combat. Les thèmes abordés sont inévitablement répétitifs de plus une certaine description fantasmagorique fait passer la guerre pour un jeu. Tout ceci fait sans doute que les parutions ne sont surement pas de grande qualité mais se vendent malgré tout.

Débarquée en 1948, l’héroïne Vénus, déesse de la mythologie grecques descendue sur Terre, qui avait réussi à tenir les épreuves jusque là en modifiant régulièrement son style (romance, fantasy puis horreur) voit également son arrêt arrivé en avril.

S’il y a une série qui sort du lot en 1952 c’est sans doute Journey Into Mystery n°1. C’est en gros la même chose que Strange Tales et Mystic dont nous avons déjà parlé mais celle-ci aura une espérance de vie plus longue. C’est dans un numéro de ce comics qu’en 1966 verra le jour un certain Thor. Le comics prendra d’ailleurs le nom du héros en cette année-là et le garde encore aujourd’hui.

Je ne vais pas vous détailler toutes les sorties de 1952 car beaucoup de séries naissent et disparaissent continuellement. Ce qu’il faut retenir c’est que les publications continuent à suivre les modes. Et les modes à l’époque sont les comics de romances, pour ados, de crimes, d’horreur, de westerns, les adaptations de feuilletons radiophoniques et de sport. Le public étant âgé en général entre 8 et 12 ans, la qualité n’est donc pas une priorité. Mais étant donné que cette tranche d’âge ne regarde pas, où moins, la télévision qui est de plus en plus présente, on inonde les kiosques à leur intention.

On s’arrête ici pour 1952. On se retrouve la semaine prochaine pour 1953 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.