LES ARCHIVES MARVEL: 1954 !


En 1954 voit le jour la première centrale nucléaire en URSS. Les premières télévisions couleur sont misent en vente bien que l’essentiel des programmes restent diffusés en noir et blanc. Aux States, la ségrégation raciale dans les écoles publiques est déclarée anticonstitutionnelle et est donc interdite. On note aussi la pose de la première pierre pour le futur parc Disneyland de Californie.

Dans le monde de la musique, en plus de la naissance de Louis Bertignac (Téléphone) ou encore de Annie Lennox (Eurythmics), Elvis Presley fait son premier enregistrement pour 4 $ mais surtout Rock Around The Clock de Bill Haley est le premier single rock’n roll de l’histoire.

Au cinéma sort Vingt Mille Lieues Sous les Mers avec Kirk Douglas adapté bien évidemment du roman de Jules Verne. Hichcock sort sont Fenêtre sur Cour. On fête aussi les naissances de John Travolta, Jackie Chan, Michael Moore et Denzel Washington.

En BD, Johan et Pirlouit T1 et T2 voient le jour par un certain Peyo qui créera les Schtroumpfs moins de dix ans plus tard, d’abord dans cette même série de Johan et Pirlouit puis en spin off.

Dans le monde des comics, la Comics Code Authority est mise en place due à une inquiétude grandissante face à son contenu. Le Dr Wertham publie un livre Seduction of the Innocent déclarant que les comics influencent les jeunes à devenir des homosexuels et des délinquants. On ne peut désormais plus publier des titres contenant le terme « terreur » ou « horreur », ils ne peuvent plus contenir de violences excessives, de loups-garou, goules, vampires et zombies. Et dans tout les cas les histoires doivent triompher du mal et respecter les autorités. Bref, c’est la merde mais le plus important, comme annoncé la semaine passée… Les super-héros sont de retour !

Goodman est même confiant car la maison d’édition va mettre l’accent sur leur renaissance. Malheureusement, ce ne sera qu’un faux départ pour la grande aventure Marvel. En effet, toutes ces séries seront arrêtées avant la fin de l’année. Le magazine Young Men qui est consacré aux super-héros et qui les avait fait renaitre ne fera que cinq numéros. Sub-Mariner reprend sa numérotation là où elle l’avait laissée en 1949, c’est-à-dire au numéro 33. The Human Torch fait pareil en reprenant au numéro 36. Cap reprend également son titre Captain America n°76 avec son acolyte Bucky.

Le problème étant que les lecteurs veulent plusieurs histoires par numéros, les scénarios trop courts pour se développer convenablement perdent rapidement tout intérêt. Surtout que Cap n’a plus d’ennemi valable. Les nazis sont défaits, il reste le communisme mais la sauce ne prend pas. Même Crâne Rouge est transformé en ennemi communiste mais rien n’y fait.

La publication la plus étrange de 1954 chez Atlas reste malgré tout le World’s Greatest Songs Illustrated n°1. Elle adapte en bande dessinée les chansons populaires d’artistes comme Frank Sinatra ou Eddie Fisher. Donnant des conseils aux compositeurs en herbe, appelant les lecteurs à donner leur avis mais la série ne vit jamais de second numéro.

A côté de ça, Atlas continue de publier des comics de westerns, des aventures se passant dans la jungle, des séries militaires et de crime. On produit même des comics 3D comme 3-D Tales of the West  et 3-D Action vendue chacune avec des lunettes 3D.

On s’arrête ici pour 1954. On se retrouve la semaine prochaine pour 1955 !


A propos de Dav Cools

Producteur-adjoint de la chaine YouTube de L’Univers des Comics, Dav est au rendez-vous à chaque sortie de film dans « Let’s Review This ! » et tous les trois mois dans « Le Passage des Saisons ». Vous pouvez aussi le suivre chaque semaine sur le site dans « Les Archives Marvel »

Laisser un commentaire