Synopsis et preview de « The Flash » 4×02, « Mixed Signals »


Plus rapide que FedEx, plus rutilant que le Red Dwarf, plus intelligent que Cortex, The Flash est de retour avec un nouveau costume qui lui sied à merveille… pour une petite thérapie de couples.

Alors que la preview se focalise sur les problèmes que rencontrera Barry avec son nouveau costume, nous ne spéculerons pas sur son petit ménage et nous contenterons du synopsis pour cela. Intitulé « Mixed Signals », l’épisode, signé par Jonathan Butler et Gabriel Garza, sera réalisé par Alexandra LaRoche.

Barry ne sait plus où donner de la tête. Notre héros va devoir jongler entre un dangereux méta capable de contrôler n’importe quelle technologie et les ramifications des conséquences de son absence de six mois pour rétablir l’équilibre de la Speed Force. De leur coté, Gypsy et Cisco, nos breachers préférés, se sont planifiés une sortie torride. Cependant, les responsabilités de Cisco coupent court à leur date, provoquant l’irritation de la belle brune. 

C’est lu ? Bien, allons y pour le premier aperçu en vidéo du nouveau costume de l’Eclair Ecarlate !

D’après Cisco, le blindage est auto-régénérant grâce à un circuit de nano-technologie. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que tout ne va pas marcher comme prévu. Pourquoi ? Oh peut-être parce que le trope des nano-technologies foireuses est l’un des plus récurrents dans les comics ? Quoi qu’il en soit il semblerait que notre héros n’ait pas lu les conditions d’utilisations pas plus que le manuel d’instruction de son nouveau joujou. Le costume est également fourni avec de nouvelles lentilles qui le protège des UV… et lui permettent de scanner le spectrum de son environnement.

Barry est prêt à entamer cette saison 4 dans la plus grande des classe ; qu’on se le dise, le rouge est à la mode cet automne !

Franche poilade, Armor +1 et thérapie de couples seront au menu du prochain épisode de The Flash le 17 octobre prochain sur la CW.


A propos de Ishu

Ishu est un des auteurs de L’Univers des Comics, retrouvez-le chaque mois dans sa chronique « Crisis of Infinite Reboots »

Laisser un commentaire