CRISIS OF INFINITE REBOOTS: DC versus Marvel Comics


Les Funko Pop de Captain Marvel sont disponibles !

L’année 2017 touche doucement à sa fin et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle fut jalonnée de grandes questions existentielles. Cette troisième édition de Crisis of Infinite Reboots ne fera pas exception à la règle et nous allons aborder un problème d’une gravité gargantuesque. Un sujet qui embrase les foules plus chaudement que la Torche, un débat plus controversé que la disparition du décoleté de Power Girl. Je n’attends pas de foules en liesse à la fin de cette chronique, loin de là. J’espère qu’un mosh-pit plus sanglant que les arènes de Sakaar apparaitra dans vos salons respectifs car voici venu le grand thème de…

 

 

La coupe menstruelle ou le tampon ?! 
Trump ou Kim Jong Un : qui porte mieux le toupet ?!
Les changements climatiques = un hoax ?!

 

 

 

The Orville est mieux que Star Trek ?!
Qu’est ce qui est jaune et qui attend !?
On ne doit plus dire mademoiselle alors pourquoi on dit encore madame !?

 

 

Les gars, non. On ne laisse pas le politique s’immiscer entre nous. Laissons ça aux professionnels comme Hanouna. Non, nous allons aborder la question que tous les pseudo-geeks prépubères se posent, celle qui continue à être ruminée par les cuves à fermentation de ces systèmes digestifs ambulants et qui dégradent inutilement nos cerveaux :

Marvel ou DC ?

 

DC ou Marvel ?

 

Ce débat vieux de plusieurs décennies n’est pas de première fraîcheur et, à mon sens, n’a pas plus d’issue que de raison d’être. Je ne me considère pas comme la Suisse, j’ai bien évidemment mon avis sur la question mais je trouve ce débat stérile et -souvent- très creux… sur la forme. Sur le fond, c’est une tout autre question. Les opérations des différentes maisons d’édition, leurs stratégies, les éditeurs en chef, l’époque et l’esthétique sont autant de données qu’il faut prendre en compte. DC Comics n’est pas la même écurie en 1980 qu’elle ne l’est en 2000 pas plus que le Marvel Comics de l’ère Jim Shooter n’est pas celle de Joe Quesada.

Chaque mois, je m’efforce à vous présenter un « event » qui marque l’industrie des comics. Ces mini-séries sont le fruit d’une mûre réflexion de la part des divers départements créatifs plus qu’elles ne sont issues de l’imagination fertile d’un auteur. Tantôt Marvel changera la donne, tantôt DC transfigurera le paysage de l’industrie. Quoi qu’en pensent d’aucuns, il est possible d’apprécier les deux sans devoir trancher. C’est avec beaucoup de réflexion qu’il faut…

 

Boooooooooring ! On a compris, tu veux pas prendre position et t’as trop les boules pour t’avancer. Moi, j’te le dis, c’est chez Marvel qu’y a les plus belles panthères. Hé tu peux me dire pourquoi je dois partager cette chronique avec l’autre couillon de Pariah ? 

 

 

Je ne te permets pas ! Je… C’est l’entropie qui m’a guidé ici… On m’a dit qu’un mosh-pit allait s’ouvrir dans mon salon et j’ai ma petite santé fragile qui… Hé, regarde, c’est ma copine Harbinger, elle est plus belle que toutes les cocottes que tu te dégotes, vil chochotte ! 

 

 

Les gars, si vous êtes tous les deux présents, c’est que je m’apprête à présenter le comics qui a tenté de mettre un point (d’interrogation) à ce choix « cornélien » :

 

DC versus MARVEL 

Comics en quatre parties sorti entre avril et mai 1996, DC Versus Marvel Comics a eu l’effet d’une bombe lors de sa sortie. Petite précision pour les collectionneurs en herbe, ne faites pas l’erreur qu’a commis votre auteur. Si vous chercher les numéros 2 et 3 de cette mini-série, allez fouiller dans la boite « M » comme Marvel Comics Versus DC. Cette petite particularité dans le titre fait toute la différence car les deux écuries se sont accordées pour qu’aucune des deux n’ai l’ascendent sur l’autre.

Trois mois durant, les champions de chaque univers se sont affrontés pour le bon plaisir de deux entités fraternelles cosmiques sensée incarner l’univers DC Comics et l’autre celui de Marvel Comics. L’issue de l’affrontement ? L’extinction de l’un des deux mondes.Qui n’a jamais rêver de voir Captain America se débrouiller en combat singulier contre Batman ?  Qui de Hulk et Superman s’en sortira ? De Superboy et Spider-Man, qui a les meilleurs vannes ?  Aquaman ou Namor, qui porte mieux le Speedo ?

Pour que Lobo plume Howard, tapez 4

Si l’histoire vous rappelle quelque chose, c’est que vous êtes un fidèle lecteur de cette chronique. Voilà votre gommette. Si le pitch ressemble étrangement à Secret Wars (premier du nom), sa construction quant à elle fut radicalement novatrice et met en lumière une mode propre aux années ’90 : le vote des lecteurs.

Six issues des combats furent établies par les éditeurs, tandis que les suivantes furent choisies par les fans. Cette tendance, parlons en brièvement. La plus célèbre utilisation du vote des lecteurs est à trouver lors de la publication de l’event Batman : A Death in the Family (1988-1989). Jason Todd a remplacé Dick Grayson depuis 5 ans et les fans n’avaient pas beaucoup d’amour pour le gaillard colérique. Dennis O’Neil, l’éditeur à l’époque, a choisi de laisser son destin entre les mains des lecteurs. Trente-six heures durant, les lecteurs ont eu la possibilité de téléphoner à deux numéros payants afin de choisir s’il passerait sous le billot ou s’il vivrait. Plus de 10.000 votes, 30 jours et un pied-de-biche plus tard, le Joker défonçait le crâne du second Boy-Wonder. Moralité ? Les lecteurs sont des psychopathes qui ont fait pleurer Bats.

 Mettre fin aux querelles de récré’

Parlons maintenant des combats que se sont livrer nos héros dans DC Versus Marvel Comics/Marvel Comics versus DC.

Les six premiers et leurs issues furent les suivants :

  • Aquaman vs. Namor – vainqueur : Aquaman. Notre héros a invoqué la mère de Namor une baleine qui s’est écrasé sur son homologue. Incapable de bouger, il fut déclaré perdant
  • Elektra vs. Catwoman – vainqueur : Elektra. Le belle a sectionné le fouet de Catwoman alors que cette dernière pendait à un immeuble en construction.
  • Flash vs. Quicksilver – vainqueur : Flash. Ce dernier était plus rapide que Quicksilver.
  • Robin vs. Jubilee – vainqueur : Robin. Notre wunderkind s’est servi de sa cape comme diversion et a immobilisé Jubilee.
  • Silver Surfer vs. Green Lantern – vainqueur : Silver Surfer. Les deux héros sont entrés en collision, libérant une quantité d’énergie suffisante pour mettre Green Lantern K.O.
  • Thor vs. Captain Marvel – vainqueur : Thor. Le fils d’Odin s’est emparé de l’éclair nécessaire à Billy pour se transformer en Captain Marvel et a frappé l’enfant sans défense. Que fait la DASS ?!

Score à la mi-temps : 3 partout.

Ouais en même temps, ce n’sont pas les combats qui comptent ! Où se planquent Batman, Superman et Lobo !? C’est facile d’envoyer les seconds couteaux au combat

 

Tu as raison Uatu, sache quand même que les cinq combats qui suivent allaient déterminer le sort d’une génération de lecteurs ! Qui de Marvel ou de DC avait les meilleurs héros ? Les fans ont voté et voici l’issue de ces combats de légende.

  • Superman vs. Hulk – vainqueur : Superman. Après s’être frotté au Géant Vert, le kryptonien l’a remporté grâce à sa vision thermique.
  • Spider-Man vs. Superboy – vainqueur : Spider-Man. Grâce à ses spider-senses, Ben Riley (Peter Parker était un bon père de famille à l’époque) a pris le dessus sur Superboy assez aisément.
  • Batman vs. Captain America – vainqueur : Batman. L’issue de ce combat fut longue et incertaine mais les batarangs de Bruce ont envoyé valser Captain America dans la flotte. Ce dernier sera sauvé in-extremis par Batman.
  • Wolverine vs. Lobo – vainqueur : Wolverine. Lobo s’est fait défoncer par Wolverine dans un bar (… non, juste défoncer le crâne). La bagarre devait être sacrément violente dans l’esprit de l’auteur car le combat s’est déroulé majoritairement off-panel.
  • Storm vs. Wonder Woman – vainqueur : Storm. Après avoir laissé choir Mjolnir, Tornade en a profité pour foudroyer à maintes reprise notre amazone préférée.

Score final ? DC Comics 56 Marvel Comics

 

Mais c’est de la triche, ils avaient des perso cheatés ! Et puis les votants ont choisi les personnages les plus populaires pas les plus logiques, et… attendez. Si l’univers DC a perdu… ça veut dire que… NOOOOOON ! JE NE SUIS PAS PRÊT A REVIVRE CA ! 

 

 

Relax Pariah, écoute comment les deux maisons d’édition nous en embobinés.

 

Amalgam Comics ou Le Prix de la Participation

Les lecteurs ont voté et c’est Marvel Comics qui a remporté cet affrontement cosmique. C’était sans compter l’intervention d’Access, un nouvel héros issu de la collaboration de Captain America et de Batman. Lors de leur combat, Bruce a sauvé Steve d’une mort certaine et leur alliance a donné naissance à cette nouvelle entité plus sage que ses grands frères. Avec l’aide de The Spectre et de The Living Tribunal, ce dernier décide alors de fusionner les deux mondes et créé l’univers Amalgam où toutes les engeances des fan-fic’ et des slash fiction les plus tordues virent le jour.

Les héros et vilains de cet univers sont des mash-ups de nos personnages préférés. How cool is that !? It was amazing. Jugez plutôt par vous même :

Batman + Wolverine = Logan Wayne aka Dark Claws 

Doctor Strange + Professor X + Doctor Fate = Strange Fate

Superman + Captain America = Super Soldier

Spider-Man + Superboy = Spider-Boy 

et mon préféré : Etrigan + The Flash + Ghost Rider = Speed Demon

Captain America et Batman = Marvel vs. DC ?

La résolution du conflit entre les deux frères cosmiques, instigateurs de l’event, est claire. Ils prennent conscience que leur dispute est futile, se quitte sur une poignée de main et un petit « You’ve done well » (« bien ouèj maggle »). La métaphore claire -voir simpliste- nous tombe dans le bec : il y a de la place pour les deux univers/maisons d’édition et aucun des deux n’est meilleur que l’autre.

Et pour la première fois depuis des milliards d’année, les frères se sont parlés. Et ils se sont dit la même chose. Bien joué.

 

Le discours méta-réflexif de cette apparente résolution va plus loin encore. Outre la personnification des deux univers à présent en paix, deux héros ont été choisis par Access pour être les gardiens de la mémoire des deux univers : Batman et Captain America.

Ce choix n’est pas le fruit du hasard, les deux héros étant les plus vendeurs pour les deux écuries à l’époque, ils sont les avatars des deux frères rivaux. Grâce à eux, les deux Univers seront restaurés et tout retournera comme…

 

MAIS QU’EST CE QUE VOUS M’AVEZ FAIT !? ACCESS REVIENT ICI TOUT DE SUITE ! TU SAIS QUE LE VERT NE SIED PAS À MON TEINT ! OÙ EST PASSE PARIAH !? POURQUOI TOUTES LES NANAS SUR CETTE PLANETES SONT BLEUES !? JE REVIENDRAIIIIIIIIIIII !


A propos de Ishu

Ishu est un des auteurs de L'Univers des Comics, retrouvez-le chaque mois dans sa chronique "Crisis of Infinite Reboots"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.