LES ARCHIVES MARVEL : 1963 !


Dans le monde en 1963 on notera l’assassinat de JFK abattu dans sa décapotable. Martin Luther King Jr. fait son fameux discours « I have a dream… ». La première femme est envoyée dans l’espace, c’est le lieutenant Valentina Terechkova qui suit donc son compatriote Gagarine sur les traces de la conquête spatiale. On soulignera la fermeture d’Alcatraz ainsi que l’apparition du smiley, inventé dans une société pour redonner le sourire à ses employés lorsqu’ils s’adressent à leurs clients. Enfin Roy Lichtenstein peint son fameux Whaam ! qui sera un classique du Pop Art.

Dans le monde de la musique, Stevie Wonder fait son premier carton à l’âge de 12 ans. En Europe, la cassette audio remplace les vinyles et les Beatles accumulent les succès avec Please please me, I want to hold your hand et She loves you. On notera les naissances de Seal, Roch Voisine, George Michael, Whitney Houston, Eros Ramazzotti et du fils de John Lennon: Julian Lennon.

Au cinema sort Merlin l’Enchanteur, Les Oiseaux de Hitchcock, Les Tontons Flingueurs avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre, Le Mépris de Jean-Luc Godart avec Brigitte Bardot et le tout premier 007: James Bond 007 contre Dr No.

C’est en mai que Martin Goodman optera officiellement pour le nouveau nom Marvel Comics. Avec le nouveau succès des super-héros, les comics de monstres et de suspense tombent les uns après les autres. Stan Lee comprend l’importance du courrier des lecteurs et inaugure les premières pages du courrier des fans en mars, ces pages deviendront par la suite « annonces spéciales » et encore après l’incontournable « bulletin de la rédaction » qui apparaîtra dans tous les comics Marvel.

Dans The Incredible Hulk n°5, le héros vert combat Tyrannus, un ancien empereur romain et maitre du royaume souterrain de Subterranea.

Apparaît alors un nouveau comics de guerre mais qui sera écrit avec le style des comics de super-héros. C’est-à-dire avec des scènes de combats improbables et des missions dites impossible. Ce comics s’appelle Sergent Fury And His Howling Commandos n°1 et il introduira les personnages de « Happy Sam » Sawyer et de « Dum Dum » Dugan que l’on retrouvera dans Captain America : First Avenger et Les agents du SHIELD (comics et série télévisée).

Dans The Fantastic Four n°10, alors que Stan Lee et Jack Kirby efface la ligne entre la réalité et le monde des comics en faisant lire des comics du Sub-Mariner (entre autre) à la Torche Humaine, ils se mettent eux-mêmes en scène dans ce numéro (voir image). Dans le n°11, apparaît pour la première fois Impossible Man, cela dit il ne deviendra célèbre qu’avec le n° 176 de cette même série dans lequel il visite les bureaux de Marvel Comics. Dans le n°15, les FF se battent contre le Penseur Fou et contre l’Homme Molécule dans le n°20. Dans le n°21, les FF sont recrutés par Nick Fury afin de combattre le Maitre de la Haine. Ceci préfigure les débuts de ce qui deviendra les Agents of SHIELD.

C’est dans Tales of Suspense n°39 que Stan Lee voudrait développer l’histoire d’un nouveau héros. Il le voudrait riche et beau gosse, comme Bruce Wayne, mais avec un secret, un accident qui va le conduire à devenir… Iron Man. Le scénario est développé par son frère Larry Lieber sous les traits de Don Heck. Cela dit, c’est Kibry qui dessinera la couverture du magasine. Ses origines sont plus ou moins les même que l’on connaît sauf qu’il se fera enlever par des communistes et non pas par des terroristes comme dans le film de 2008.  Et oui, à chaque époque ses paranoïas.

Suite à l’avalanche de courrier, l’Homme Araignée obtient son propre titre : The Amazing Spider-Man n°1 parut en mars. Dans celui-ci apparaît l’impétueux rédacteur en chef du Daily Bugle, imaginé par Steve Ditko en s’inspirant de Stan Lee, lui-même, qui engagera Peter Parker pour ses photos de Spider-Man. Ce magasin remplace celui de Hulk mais le héros vert débarque ensuite dans les FF. Dans le n° 2 apparaît The Vulture (le Vautour) qui est le premier d’une longue série de super-vilains animaux contre lesquels devra se battre Spidey. Dans le n°3, c’est au tour du Dr Octopus  à faire sa première apparition. Ayant les mêmes origines de Parker, Lee et Kirby voient en lui ce que Spidey aurait pu devenir s’il n’avait pas choisit la voie du bien. On notera que la Torche Humaine fait un passage dans ce numéro. Dans le n°4 apparaît l’Homme Sable et dans le n°6 Lézard (The Lizard).

Dans  Journey Into Mystery n°93 apparaît l’Homme Radioactif qui servira de bad-guy pour Thor.

Dans Tales To Astonish n°44, Janet Van Dyne fait son entrée dans le monde de Marvel. Bien qu’elle ne soit pas encore mariée à Hank Pym, elle est déjà la super-héroïne connue sous le nom de La Guèpe (The Wasp). Lorsqu’elle s’unira à Ant-Man (qui deviendra Giant Man dans le n°49), ils deviendront les membres fondateurs des Avengers. Elle sera même à la leur tête dans l’équipe des années 80. Elle fut imaginée par Lee mais développée par H.E. Huntley (Super-Lapin) et dessiné par Kirby.

Dans Strange Tales n°110 apparaît un certain Dr Strange. Ce titre a vu ses ventes augmentés lorsque la Torche Humain y a fait son entrée du coup Lee imagine un nouveau héros pour le promouvoir d’autant plus. C’est Steve Ditko, encore, qui crée le côté visuel et la première histoire mais il faudra attendre le n°115 du mois de décembre pour connaître son origin story de chirurgien qui a perdu sa faculté d’exercé après un accident. Comme le Dr Fatalis, il ira dans au Tibet rencontrer un vieux qui lui apprendra les secrets de la sorcellerie. Dans le n°111 apparaît le Baron Mordo qui deviendra l’ennemi juré du Dr Strange. Dans le n° 114, on notera le retour de Captain America, retrouvé par la Torche Humaine, cela dit, il s’agira d’un imposteur contre lequel, il s’était déjà battu dans le n°106.

Avec la montée des ventes, Independant News relâche encore un peu la bribe et laisse Marvel passer de une dizaine de titres à une petite quinzaine. Dès lors, l’idée devient évidente, et c’est sans doute aussi grâce au courrier des fans, qu’il faut créer une histoire dans laquelle les super-héros son rassemblés. Par conséquent sort The Avengers n°1 en septembre. Dans cette histoire, Loki piège Hulk qui se met à tout détruire (n’y aurait-il pas comme un déjà vu avec le film Avengers 1 ?). Du coup, on fait appelle aux FF mais l’appelle est redirigé vers Thor. Ant-Man/Giant Man, The Wasp et Iron Man se joignent à lui mais lorsqu’ils découvrent que c’est Loki qui dirige les opérations, ils se lient avec Hulk pour le combattre.

Ce même mois de septembre apparaît un nouveau titre. Jusque là, les héros devenaient des justiciers en étant soumis à des modifications extérieurs. Mais Stan Lee voudrait créer une race de héros qui serait nés avec des pouvoirs. Se basant sur la théorie de l’évolution de Darwin, il crée The Mutants mais Goodman refuse le titre. L’histoire se déroulant dans une école de surdoués sous la tutelle d’un certain Pr Xavier, le titre devient The X-Mens n°1. Apparaissent dans ce numéro Cyclope, Le Fauve, Angel, Iceberg, Strange Girl et Magneto qui deviendra plus tard le méchant que nous connaissons aujourd’hui.

Notons enfin que dans The Fantastic Four Annual n°1, le Sub Mariner retrouve son peuple et est couronné roi d’Atlantis. On découvre aussi Lady Dorma qui deviendra plus tard son épouse.

On s’arrête ici pour 1963. On se retrouve la semaine prochaine pour 1964 !


A propos de Dav Cools

Producteur-adjoint de la chaine YouTube de L’Univers des Comics, Dav est au rendez-vous à chaque sortie de film dans « Let’s Review This ! » et tous les trois mois dans « Le Passage des Saisons ». Vous pouvez aussi le suivre chaque semaine sur le site dans « Les Archives Marvel »

Laisser un commentaire