Andrew Kreisberg renvoyé de l’Arrowverse


Les Funko Pop de Captain Marvel sont disponibles !

Décidément, les têtes continuent de tomber à Hollywood. La grande purge en action depuis deux mois se poursuit et vise cette fois un nom bien connu des fans de l’Arrowverse.

Au générique de The Flash et de Supergirl, Andrew Kreisberg est crédité comme showrunner ; dans la presse, il est désormais catalogué comme harceleur sexuel.

Deux semaines auparavant, ce dernier était suspendu de ses fonctions suite à des allégations quant à des agissements à caractère sexuels envers des membres de son entourage professionnel. Ces faits s’étalent sur des nombreuses années et impliquent plus de 15 femmes et quatre hommes. Kreisberg a nié en bloc et rejette ces allégations ; ses victimes préfèrent garder le silence. Connu dans le milieu pour être responsable d’un environnement de travail « toxique », ces déclarations portent une nouvelle lumière sur les difficultés qu’avaient le showrunner a engager de nouvelles auteures sur les séries qu’il chapeautait. Cela explique sans doute également le ton très caricatural et la légèreté avec lequel était traité les épisodes axés sur les personnages féminins.
Outre ses fonctions de showrunner, il était également producteur de Arrow et de Legends of Tomorrow. Alors que signifie son limogeage pour l’avenir de ces séries ? L’enquête désormais close, Hollywood Reporter nous informait que le groupe Warner Bros. Television mettait un terme au contrat qui le liait à Kreisberg. C’est à Greg Berlanti que revient les tâches qui incombaient à son ex-collègue. Il accompagnera Todd Helbing sur The Flash ainsi que Robert Rovner et Jessica Queller sur Supergirl.
La production des quatre séries ne semblent pas touchée par le licenciement de l’homme fort de l’Arrowverse. Greg Berlanti s’est rendu ses les plateaux de tournages à Vancouver afin d’informer acteurs, auteurs et les membres des équipes de tournage.
Nous ne pouvons qu’espérer que toutes les éventuelles victimes de Kreisberg se sentent désormais soulagées et que nos séries préférées ne subiront pas de revirement drastiques suite à la prise en charge de Berlanti.
Décidément, il y a -toujours eu ?- quelque chose de pourri au Royaume d’Hollywood.

A propos de Ishu

Ishu est un des auteurs de L'Univers des Comics, retrouvez-le chaque mois dans sa chronique "Crisis of Infinite Reboots"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.