LES ARCHIVES MARVEL : 1964 !


En 1964, dans le monde, Nelson Mandela est condamné à la prison à vie. Le président Johnson signe le Civil Right Act qui interdit la ségrégation dans les emplois, les lieux publics et les syndicats. Le satellite Ranger 7 prend les premières photos de la lune. On déclare que la cigarette « pourrait » être dangereuse pour la santé. G.I. Joe débarque dans les magasins à la suite du succès de la poupée Barbie et la mode hippie installe son style vestimentaire.

Dans le monde de la musique, les Beatles débarquent aux States. On notera les naissances de Bertrand Cantat (Noir Désir), Zazie et Courntey Love.

Dans le monde du cinéma, Mary Poppins sort aux Etats-Unis. Les films Les Parapluies de Cherbourg, Docteur Folamour de Kubrick, Bons baisers de Russie, Fantômas mais surtout My Fair Lady avec Audrey Hepburn et Le gendarme de Saint-Tropez sortent dans les salles. Les stars Nicolas Cage, Sandra Bullock, Keanu Reeves et Benoît Poelvoorde naissent.

Dans le monde de la BD, le terme de 9ème art est prononcé pour la première fois et les premiers albums de Ric Hochet voient le jour.

Chez Marvel Comics, la maison d’édition est à présent entièrement dévolue aux super-héros. Cela dit, Marvel continue à publier 5 comics d’humour, 3 de western et 1 de guerre.

Dans The X-Men n°3 apparaît le personnage du Colosse (Blob en VO). Travaillant d’abord dans un cirque, lorsqu’il découvre qu’il est un mutant, il se dresse contre les X-Men. Dans le n°4 apparaissent les jumeaux Maximoff que nous connaissons également : Scarlet Witch et Quicksilver. Il commenceront comme sbires de Magnéto et rejoindront les Avengers par la suite. Ce n’est qu’en 1979 qu’ils apprendront que Magnéto est leur père. Dans ce même numéro apparaît le Crapaud qui aura son rôle adapté dans le film X-Men de 2000.

Dans The Amazing Spider-Man n°9 apparaît un nouveau méchant : Electro avec ses pouvoir électriques et dans le n°14 c’est au tour du Bouffon Vert d’entrer en scène. Il sera adapté dans le film Spider-Man de 2002 et dans The Amazing Spider-Man 2 de 2014 (Electro aussi apparaît comme le méchant principal dans ce dernier d’ailleurs).

Dans The Avengers n°4, Captain America fait son vrai retour après avoir été retrouvé dans un bloc de glace dans lequel il était depuis la mort de son ami Bucky. Le bref retour des années 40 semble avoir été rayé de la chronologie. Dans le n°6, les Maîtres du Mal s’allient contre les Avengers. La bad-Team est composée du Fondeur, du Chevalier Noir, de Radioactive Man et du Baron Zemo. Dans le n°8, les Avengers affronte Kang, un maître du temps d’une Terre parallèle. Dans le n°9, c’est le personnage de Simon Williams qui fait son apparition. Homme d’affaire concurrent de Stark, il mène sa société à la faillite et désire se venger de Tony. Il est transformé par le Baron Zemo en Wonder Man mais finit par se repentir en se sacrifiant pour sauver les Avengers. Il ne reviendra que dans les années 70 pour se joindre aux Avengers.

Dans Tales of Suspense n°50 apparaît un des grand ennemis d’Iron Man : le Mandarin dont le film Iron Man 3 fait référence. Cela dit, le personnage est ici bien différent car il sera inspiré, entre autre, par Griffe Jaune (Yellow Claw) dont nous avions parlé dans le numéro de 1956. Le bad guy sévit depuis le fond d’une vallée chinoise dans le palais du Dragon et compte conquérir le monde à l’aide de la technologie de pointe et de 10 anneaux d’origine extraterrestre qui lui donnent des pouvoirs fantastiques. Dans le n°52 apparaît une certaine Natacha Alianova Romanova alias Black Widow (la Veuve Noire), une espionne russe chargée de capturer Tony Stark. Elle possède déjà ses talents de gymnaste et d’arts martiaux. Dans le n°57, c’est Œil-de-Faucon (Hawkeye) qui fait son entrée. D’abord en solo, il livre son combat puis il est sauvé par Black Widow qui le manipule en le faisant affronter Iron Man. Dans le n°59 de novembre, Captain America se voit offrir sa propre série.

Dans Sergent Fury and His Howling Commandos n°5 apparaît le Baron Wolfgang Von Struker qui deviendra plus tard chef de HYDRA. Il est apparu dans les films Captain America: The Winter Solidier et dans Avengers: Age of Ultron. Dans le n°13, Captain se lie avec Fury et ses Howling Commandos pour combattre les allemands qui creusent un tunnel sous la manche afin d’envahir l’Angleterre.

Dans le but de toujours renouveler sa base de données de héros, Stan Lee crée cette fois-ci un héros dont les pouvoirs vont l’aider à vaincre son handicap. Car en effet, Matt Murdock est aveugle. Dans ce Daredevil n°1 sont introduits les personnages de Franklin « Foggy » Nelson et de Karen Page.

Dans Journey into Mystery n°103 apparaît l’asgardien Skurge l’Exécuteur qui sera un des grands bad guys de Thor.

Stan Lee toujours sous la coupe des IND ne peut publier autant de comics qu’il voudrait, c’est la raison pour laquelle dans Tales To Astonish n°60, on retrouve des super-héros pour des aventures en solo. Giant-Man et Hulk ont chacun leur histoire et leurs méchants à affronter.

Dans Strange Tales n° 126, apparaît un grand méchant que nous connaissons depuis la sortie du film Dr Strange en 2016. Dormammu a l’intention, dans ce titre, d’ajouter le plan dimensionnel terrestre à son empire comprenant d’innombrables plans mais c’est sans compté sur Dr Strange pour l’en empêcher.

On notera enfin que Stan Lee prend soin de ses fans en créant le MMMS (Merry Marvel Marching Society). Dans le Fantastic Four n°33, les lecteurs peuvent, pour un dollar, obtenir un gros badge, un enregistrement officiel de Stan Lee et de la rédaction, un calepin, un certificat et une carte de membre. L’ère Marvel est là !

On s’arrête ici pour 1964. On se retrouve la semaine prochaine pour 1965 !


A propos de Dav Cools

Producteur-adjoint de la chaine YouTube de L’Univers des Comics, Dav est au rendez-vous à chaque sortie de film dans « Let’s Review This ! » et tous les trois mois dans « Le Passage des Saisons ». Vous pouvez aussi le suivre chaque semaine sur le site dans « Les Archives Marvel »

Laisser un commentaire