« Wonder Woman II » se déroulera dans les années 80


Alors que tous les yeux sont en ce moment naturellement braqués vers le nouveau blockbuster des Studios Marvel, Avengers : Infinity War, c’est une autre héroïne, made in DC cette fois-ci, qui refait discrètement parler d’elle cette semaine.

Il semblerait que l’intrigue se précise pour le second opus de Wonder Woman. En effet, à l’occasion du panel DC de la Cinemacon de Las Vegas qui se déroulait ces jours-ci aux Etats-Unis, la réalisatrice Patty Jenkins, déjà derrière la caméra en 2017,  en a profité pour faire clairement allusion à la chronologie du second volet des aventures de Diana Prince (Gal Gardot) a.k.a Wonder Woman.

Par conséquent, après avoir débarqué, au cœur de la Première Guerre Mondiale, sur le front Ouest de la France, afin de sauver les populations des dangereuses manipulations du dieu grec de la guerre Arès et ainsi mettre fin au conflit, la guerrière amazone s’apprête donc à faire un bond de quelques décennies pour atterrir au beau milieu des années 80.

Voilà déjà plusieurs semaines que la rumeur selon laquelle le retour de la jeune guerrière se ferait sur fond de Guerre Froide. Une rumeur à présent confirmée. Wonder Woman devrait selon toute logique botter prochainement les fesses des Soviétiques. Il faut dire qu’après le succès phénoménal du premier volet, en 2017, DC et la Warner Bros n’ont eu d’autres choix que d’imaginer une suite à la hauteur des attentes des nombreux fans. Pour ce faire quoi de mieux qu’un scénario ancré au cours de l’une des périodes les plus marquantes du siècle dernier.

En ce qui concerne le casting, nous devrions retrouver, aux côté de Gal Gadot sous les trait de la belle Wonder Woman, Pedro Pascal, déjà aperçu dans Games of Thrones et surtout Kristin Wiig, laquelle devrait reprendre le rôle de Cheetah, une anthropologue britannique transformée en Dieu guépard.

La sortie en salle de Wonder Woman II est prévue pour le 1 novembre 2019.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.