Timothy Hutton rejoint « Y: The Last Man »


Alors que le pilote de Y: The Last Man de FX est commandé depuis avril dernier, un nouvel acteur vient de rejoindre les rangs de ce premier épisode, déjà bien étoffé par une belle brochette d’acteurs ! 

L’acteur américain de 57 ans, Timothy Hutton a été annoncé pour rejoindre le pilote de la série post-apolyptique, adaptée de la série de comics book créée par Brian K. Vaughan(Saga, Paper Girls), chez Vertigo.

Principalement connu pour avoir reçu à vingt ans l’Oscar du Meilleur Second Rôle en 1981 pour le long-métrage de Robert Redford Des gens comme les autresTimothy Hutton a été vu récemment dans la série en anthologie American Crime et dans le dernier Ridley Scott Tout l’argent du monde. 

Mais, il semble assez curieux de voir un acteur masculin rejoindre le casting, jusqu’ici composé quasi exclusivement de femmes, excepté le héros interprété par Barry Keoghan (Dunkirk). En effet, dans un univers post-apocalyptique, Y: The Last Man raconte la disparition de tous les porteurs du chromosome Y de la surface de la Terre alors qu’un seul survivant mâle, Yorick et son capucin domestique survivent.

Quel personnage Timothy Hutton va interpréter sachant que tous les hommes ont été décimés par d’étranges événements ?

Le mystère est précieusement entretenu mais il est possible qu’il incarne un personnage dans des flash-back du pilote qui va sans doute s’évertuer à expliquer le cataclysme aux téléspectateurs. Sachant que l’acteur vient d’être engagé pour la prochaine saison de How To Get Away With Murder, Timothy Hutton pourrait n’être présent dans Y: The Last Man que le temps d’un épisode.

En tout cas, FX fonde beaucoup d’espoir sur sa nouvelle série qui au départ ne devait être qu’un film. En 2015, la chaîne câblée américaine a repris le projet pour le développer en série avec Michael Green (LoganAmerican God) au scénario. L’auteur des comics, Brian K. Vaughan, en a été on ne peut plus ravi :

« Quand Green a proposé sa vision à Nina Jacobson, notre producteur et moi il y a longtemps, il venait en disant qu’il voulait faire quelque chose autour de la masculinité toxique. C’était très pertinent, et malheureusement je pense que cela devient plus pertinent à mesure que le temps passe. Sa vision était vraiment courageuse et très différente, mais excitante au possible. J’admire la façon dont il a amené sa version. 

Si nous n’avons pas encore de date de sortie pour le moment, on ne peut que frétiller d’impatience à l’idée de découvrir cette nouvelle série post-apocalyptique qui semble avoir à coeur de toucher aux problématiques de notre société.  

Source : Comicbook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.