Nos conseils de lecture pour février 2019


Ce mois de février 2019 arrive avec son lot de nouveautés et nous prépare aux lancement d’autres adaptations de comics. Peut-être voulez-vous vous lancer dans de nouveaux univers, découvrir ce qui sera prochainement adapté sur écran, ou même, qui sait, simplement vous lancer dans la lecture de comics. C’est dans ce cadre que vous retrouverez dorénavant chaque mois nos conseils de lecture en fonction de l’actualité. Voici la première salve.

The Umbrella Academy

Si vous suivez le site, vous aurez peut-être entendu la prochaine sortie sur Netflix d’une nouvelle série adaptée de Dark Horse Comics : The Umbrella Academy. Publié chez Delcourt en version française, le comics est sorti chez nous en 2009 mais n’a pas perdu de son originalité. La série Netflix semble être une adaptation très proche du comics, dont voici le synopsis :

A la suite d’un événement extraordinaire, quarante-trois enfants naissent spontanément de Femmes qui ne montraient jusqu’alors aucun signe de grossesse. Sir Reginald Hargreeves, inventeur multimillionnaire, adopte et élève sept de ces enfants exceptionnels dans l’espoir de sauver le monde. Les enfants grandissent, leurs exploits au sein de l’Umbrella Academy se succèdent, les crises familiales également… jusqu’à la dissolution du groupe. De nombreuses années passent avant que les membres de cette famille dysfonctionnelle se retrouvent autour de la tombe de leur père adoptif et se déchirent à nouveau. Mais ces retrouvailles coïncident étrangement avec l’apparition d’une nouvelle menace sur la Terre !

Pourquoi lire The Umbrella Academy ?

The Umbrella Academy est un des rares comics avec un monde vraiment original. Né de l’esprit de Gerard Way, chanteur de My Chemical Romance, et du dessinateur Gabriel Ba, le comics a notamment obtenu l’Eisner Award de la meilleure mini-série en 2008, l’une des plus prestigieuses récompenses. Si vous voulez le lire, le lien ci-dessous vous amènera directement sur la page Amazon du comics.

Doom Patrol

Avec un sortie sur DC Universe le même jour que The Umbrella Academy, la série Doom Patrol promet d’attirer les fans de Titans, notamment grâce à un line-up de personnages un peu particulier. Les comics Doom Patrol, publiés par DC Comics, n’ont malheureusement jamais été traduits en français mais la dernière version par Gerard Way (à nouveau) et Nick Derrington vaut le coup d’oeil. Voici une traduction du synopsis du premier tome.

Flex Mentallo, Robotman, Rebis, Crazy Jane et bien d’uatres sont de retour pour retourner les têtes et prendre le contrôle. Cette nouvelle vision d’un classique fait honneur et reimagine le surréalisme et l’irrévérence qui oant caractérise le run de Grant Morrison. A l’aide de dessins expérimentaux et explicites et d’un ton impétueux pour parler à une nouvelle génération de lecteurs, DOOM PATROL par Gerard Way établit un nouveau départ radical, explore de nouveaux territoires et honore la dynamique fusionnelle des super-hréos le plus étranges du monde.

Pourquoi lire Doom Patrol ?

Issu de la nouvelle volonté éditoriale de DC Comics de produire plus d’histoire originales via des imprints menés par des auteurs, le label Young Animal de Gerard Way produit cette série Doom Patrol. Le talent de cet auteur n’est plus à démontrer et la série, comme le label Young Animal, est présenté par DC comme le pont entre les univers de DC Comics et Vertigo. N’hésitez pas à jeter un oeil aux deux premiers tomes via les liens ci-dessous, qui vous emmèneront directement sur Amazon.

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres conseils de lecture ! Et surtout, n’hésitez pas à faire part de vos propres suggestions de lecture dans les commentaires !


A propos de Timo Masson

Editeur-en-chef du site et producteur de la chaine, Timo vous donne rendez-vous chaque mois dans ses chroniques "L'Edito" et "Le Top 5". Sur la chaine, vous pouvez le retrouver dans l'intégralité des émissions, dont notamment "L'Hebdo des Comics" chaque dimanche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.