Syfy commande une nouvelle série adaptée de comics


A l’heure où de nombreuses séries voient leur destin signé par un coup d’arrêts, à l’image de The Tick ou de IZombie par exemple, SYFY en revanche prend le contrepied et annonce l’arrivée d’un nouveau show télévisé.

Une fois encore, la chaîne américaine a misé sur une nouvelle adaptation de comics. Après Krypton, Happy ! ou bien Wynonna Earp, c’est au tour de Vagrant Queen de faire son entrée au catalogue made in SYFY.

Publié chez Vault Comics, le roman graphique crée par Magdalene Visaggio (Kim & Kim) pour le scénario et Jason Smith pour le dessin nous raconte l’histoire de la princesse Elida, laquelle se voit contrainte de laisser derrière elle sa planète natale suite à un coup d’état ayant couté la vie à ses deux parents. Alors que la jeune fille erre et se cache dans la galaxie, un certain Isaac part à sa recherche afin de lui annoncer que sa mère aurait survécu à la révolte et vivrait toujours, prisonnière, sur sa planète d’origine. La princesse déchue décide donc de retourner chez elle et d’affronter le terrible Lazaro, geôlier de sa mère.

Prévue pour l’an prochain la série, dont le tournage devait débuter en juillet à Cape Town en Afrique du Sud, sera vraisemblablement réalisée par Jem Garrard (You, Me, Her, Mech X4) et Danishka Esterhazy (Banana Splits) sur un scénario également rédigé à quatre mains par Mika Collins (Mech X4) et Mariko Tamaki (Skim). Le casting, déjà constitué, se composera de la comédienne Adriyan Rae dans le rôle titre d’Elida, de Tim Rozon (Wynonna Earp), lequel incarnera Isaac, meilleur allié de la jeune héroïne, ainsi que Paul du Toit, qui prêtera ses traits au méchant de la série, Lazaro.

La première saison devrait compter dix épisodes d’environ une heure chacun, que les producteurs de la série, Lance Samuels et Daniel Iron, ont d’ores et déjà qualifié de « space opera », à la fois marrant, violent et sarcastique.

SYFY n’a pas fini de nous surprendre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.