Nouvelle adaptation de comics en vue sur Netflix: découvrez le pitch et les acteurs


En dépit de ses récents succès, à l’image de The Umbrella Academy ou bien encore The Russian Doll, Netflix ne compte pas se reposer sur ses lauriers.

Parmi les nombreux projets en préparation, une nouvelle adaptation de comics semble désormais sortir du lot. Inspirée par le roman graphique de Charles Forsman, à qui l’on doit également The End Of The F****** World, et produite par les équipes de Stranger Things (Shawn Levy, Dan Cohen et Josh Barry), I Am Not Okay With This (traduit Pauvre Sydney en France) pourrait à son tour venir très bientôt titiller nos pupilles.

Comédie aux nuances assez obscures, la série nous présentera Sydney, une jeune adolescente jonglant entre sa vie de lycéenne, un équilibre familial précaire entourée de sa mère et de son frère, la découverte de sa sexualité (elle a le béguin pour sa meilleure amie) et de mystérieux pouvoirs télékinétiques.

Sophia Lillis, que l’on a déjà vu affronter le clown psychopathe de Ca, incarnera la future héroïne de la série, Sydney. A ses côtés, de nombreux acteurs ont d’ores et déjà été recrutés, à l’instar de Wyatt Oleff (It, Guardians of the Galaxy) qui jouera Stanley Barber, le voisin un peu bizarre mais super cool de Sydney; Sofia Bryant (The Good Wife, The Code) qui sera Dina, la meilleure amie ultra pétillante de Sydney; Kathleen Rose Perkins (You’re the Worst) indossera le costume de Maggie, la mère travailleuse mais incapable de surmonter la perte de son mari, et enfin Aidan Wojtak-Hissongsera Liam le petit-frère de Sydney.

Prévue pour 2020, sans plus de précision quant à la date de diffusion, la première saison comprendra huit épisodes d’une demi-heure chacun. Mais n’ayez crainte, la série est entre de bonnes mains puisque les équipes de producteurs et de créateurs de Stranger Things et The End Of The F****** World nous ont déjà prouvé par le passé la qualité de leur travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.