L’accord entre Marvel et Sony sur Spider-Man: c’est fini!


Stupeur et tremblement chez les fans de Spider-Man, l’Homme-Araignée ne fait plus partie de l’UCM ! Mais que va devenir le personnage préféré du regretté Stan Lee !?

Alors que Spider-Man : Far From Home vient de signer le plus grand succès commercial de Sony, et malgré deux films en préparation pour lesquels sont toujours confirmés Tom Holland dans le rôle principal et Jon Watts à la réalisation, Marvel et Sony viennent bel et bien de mettre un terme à leur collaboration.

En effet, après moultes négations, et faute d’accord avec leur concurrent Sony, certains médias outre-Atlantique, notamment Deadline, ont donc annoncé, mardi dernier, que les studios Marvel se retiraient du projet Spider-Man afin de se concentrer sur d’autres franchises de super-héros.

Rappelons que si Marvel, racheté en 2009 par Disney, détenait les droits des principaux super-héros crées par Stan Lee, Sony en revanche, conservait de son côté les droits cinématographiques de Spider-Man. C’est donc pour permettre au jeune Peter Parker de rejoindre la trame de l’univers scénaristique de ses petits copains de Marvel que les deux studios ont donc conclu, en 2015, un accord de collaboration aussi historique que confidentiel. Oui, mais voilà, après quatre années de mariage, l’heure du divorce semble avoir sonné pour les deux parties. Motif de la discorde, le refus pur et simple de Sony de partager équitablement (50/50) les coûts de productions des films avec Disney (et donc Marvel).

Conséquence de cette rupture de contrat, Kevin Feige, le président de Marvel Studios et symbole du rapprochement entre les deux maisons mères, se retire également de la production des films Spider-Man. Une mise en retrait du producteur que Sony s’est d’ailleurs empressé de commenter ainsi :

« Nous sommes déçus, mais nous respectons la décision de Disney de ne pas le laisser continuer en tant que producteur principal de notre prochain film Spider-Man ».

Cependant, loin de fermer totalement la porte à une future coopération avec la firme américaine, ou tout du moins son président/producteur, Sony laisse entrevoir un possible éclairci « Nous espérons que cela changera à l’avenir, mais nous comprenons que les nombreuses nouvelles responsabilités que lui a confiées Disney ne lui laissent pas le temps de travailler sur une propriété intellectuelle dont ils ne sont pas propriétaires ».

Passé le coup de massue d’une telle nouvelle, tant que le dossier Sony/Marvel n’est pas définitivement clos, gardons espoir de revoir, un jour, Peter Parker au sein de l’UCM..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.