Frank Miller développe une série « Sin City »


Une fois n’est pas coutume, le cinéma s’adapte à la télévision.

En effet, après plusieurs adaptations cinématographiques, en 2005 puis, plus récemment en 2014, la ville du vice et du péché va bientôt avoir droit à sa version télévisée.

Suite à l’essai non transformé du producteur ancien showrunner de The Walking Dead Glen Mazzara, les studios Legendary aurait pour projet de tourner une première saison du roman graphique Sin City. Un projet qui réunirait autour de la société de production le papa du comics, Frank Miller lui-même, le réalisateur mexicain Roberto Rodriguez, à qui l’on doit déjà les deux précédentes versions très stylisées, ainsi que Stephen L’Heureux et Silenn Thomas.

Seule condition à la mise en route de cette prometteuse collaboration, la volonté de Legendary Television de trouver, au préalable, une chaîne de télévision ou une plateforme de vidéos à la demande acceptant de diffuser la future série.

Une nouvelle qui n’a pas manqué de réjouir les plus grands fans du duo Miller / Rodriguez, d’autant plus que si le succès est au rendez-vous, le série pourrait s’accompagner d’un préquel au premier film d’animation Sin City.

Rappelons que, publié à la fin des années 1990 chez Dark Horse, Sin City est un comic principalement en noir et blanc, dépeignant Basin City, une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales. Hartigan s’est juré de protéger Nancy, une strip-teaseuse qui l’a fait craquer. Marv, un marginal brutal mais philosophe, part en mission pour venger la mort de son unique véritable amour, Goldie. Dwight est l’amant secret de Shellie. Il passe ses nuits à protéger Gail et les filles des bas quartiers de Jackie Boy, un flic pourri, violent et incontrôlable. Certains ont soif de vengeance, d’autres recherchent leur salut.

Reste à connaître la composition du futur casting de la série, lequel devra être à la hauteur de ses homologues sur grands écrans (Bruce Willis, Jessica Alba,ou bien Mickey Rourke) qui avaient déjà marqué toute une génération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.