« Wonder Woman 1984 » reporté à cause du coronavirus


Cela commence, malheureusement, à devenir une habitude ces dernières semaines dans l’industrie du cinéma et ailleurs, mais le coronavirus a fait une nouvelle victime.

Après Black Widow, Fast & Furious 9 et The New Mutants entre autres, c’est donc au tour de Wonder Woman de subir de plein fouet les répercussions de la pandémie qui sévit actuellement à travers le monde.

En effet, comme l’ont récemment annoncé les studios de la Warner, il faudra s’armer d’un peu plus de patience que prévu avant de voir revenir Diana Prince (Gal Gadot) dans les salles obscures. Alors que le second opus des aventures de l’Amazone, lequel avait déjà été repoussé, était attendu pour le 3 juin prochain, il faudra finalement attendre le 14 août.

La raison invoquée est pour le moins simple et tout à fait compréhensible. En cette période de restriction et de confinement, où se rendre au cinéma est devenu mission impossible, et en prévision d’une épidémie bien plus importante aux Etats-Unis qu’en Europe, il aurait été compliqué de sortir un long métrage tout en lui offrant le démarrage et la lumière qu’il mérite. Dans ces conditions, les équipes de la Warner ont donc décidé de repousser la sortie du film, comme l’explique Toby Emmerich, président de la firme :

« Lorsque nous avons pensé Wonder Woman 1984, c’était avec la ferme intention d’être vu sur grand écran et nous sommes ravis d’annoncer que Warner Bros, et Picture Group présentera le film au cinéma le 14 août”.

Ainsi, contrairement à Bloodshot par exemple, l’hypothèse de sortir le film directement sur une plateforme de vidéos à la demande ou bien au format SVoD, n’a même pas été mis à l’ordre du jour.

Pour ce qui est du scénario, le long métrage nous ramène au temps de la Guerre Froide où, accompagné de Steve Trevor (Chris Pine), l’Amazone devra affronter le vilain Maxwell Lord (Pedro Pascal).

Moralité, même les super-héros ne sont pas immunisés contre les épidémies !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.