Netflix renouvelle « The End Of The F***ing World »


Bonne nouvelle de la rentrée, l’ovni made in Netflix, The End Of The F***ing World officiellement reconduit pour une seconde saison.

En effet, initialement diffusée, en octobre dernier, sur la chaîne britannique Channel 4, avant d’être récupérée par Netflix en janvier 2018, la série la plus déjantée de ces dernières années est rapidement devenue un incontournable. Cependant, la question de son renouvellement est longtemps restée en suspens. Fallait-il poursuivre la cavale des deux adolescents ou bien savourer le joli succès de ce remake des aventures de Bonnie & Clyde en culotte courte ? Bien que la discussion ait fait couler beaucoup d’encre, Ted Sarandos, responsable des contenus chez Netflix, vient de confirmer l’information pour le magazine Vulture : nous retrouverons donc nos deux tourtereaux pour de nouvelles péripéties :

C’était étonnant pour nous de voir combien la série est devenue populaire. Elle n’avait pas bien marché sur la grille de télévision britannique. Nous l’avons lancé un peu partout et elle a eu un gros succès dans tous les pays !

Il faut dire que Jonathan Endside, le concepteur de la série, a véritablement crée la surprise en adaptant le comics de Charles Forsman sorti en 2003, lequel nous embarque dans un road-trip aussi rocambolesque qu’attachant. Prenez un couple d’ado de 17 ans, dans une petite ville perdue au beau milieu de l’Angleterre. D’un côté Alyssa (Jessica Barden), jeune fille très sociable, voire grande gueule et un tantinet loufoque. De l’autre James (Alex Lawther), brun ténébreux, légèrement introverti et persuadé d’être un psychopathe. Tous deux se lient d’amitié et décident un beau jour de partir à la recherche du père d’Alyssa, lequel a quitté le domicile conjugal alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Les huit épisodes de 20 minutes chacun que compte la première saison nous embarque dans le périple des deux jeunes gens.

Pour le moment, aucune date, de tournage ou bien de sortie, n’a encore été décidée. Il nous faudra donc attendre encore un peu, mais bon ce ne sera pas la fin du monde…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.