La série « Jupiter’s Legacy » jette son dévolu sur Josh Duhamel


Les Funko Pop de Captain Marvel sont disponibles !

Parfois, il est des séries qui peinent à trouver leur rythme de croisière.

Dernière en date l’adaptation télévisée du roman graphique de Mark Millar et Franck Quitely pour Netflix, Jupiter’s Legacy, semble connaitre quelques déboires dans la constitution de son casting principal. En effet, stagnant depuis pas mal de temps au stade de la pré-production, les équipes de Steven DeKnight ont déjà essuyé le refus de plusieurs acteurs dont Eric Bana, Pablo Schreiber, Carrie Con, Lizzy Caplan et Morena Baccarin pour interpréter les rôles principaux d’Utopian, Brainwave et Lady Liberty.

Qu’à cela ne tienne, loin de se décourager, les scénaristes (dont Brian et Mark Gunn) et producteurs de la future série ont de nouveaux acteurs dans leur ligne de mire. Parmi eux Josh Duhamel serait en pleine négociation pour incarner Sheldon Sampson alias The Utopian, digne représentant de la première génération de super-héros cherchant à rendre aux Etats-Unis sa gloire passée. Ainsi, l’acteur quadragénaire au joli minois, déjà aperçu au générique de Transformers ou bien, sur petit écran dans Las Vegas et Battle Creek, pourrait en cas d’accord retrouver à ses côtés sur le tournage Elena Kampouris.

De fait, la jeune actrice qui s’est fait connaître dans Men, Women and Children de Jason Reitman est également en grande discussion avec les directeurs de casting de DeKnight et de Millar qui lui auraient proposé le rôle de Chloe Sampson, la fille de The Utopian, a.k.a Lady Liberty. Bien qu’elle ait hérité des pouvoirs de ses parents, lareprésentante de la seconde génération de super-héros se montre malheureusement, au grand dam de ses parents, plus intéressée par faire la fête avec ses amis que par combattre le crime.

Toutefois, les bonnes intentions initiales des scénaristes et producteurs ne cachent plus désormais les quelques ombres au tableau qui pourraient laisser certains observateurs sceptiques quant à la viabilité du projet. Parmi les principales remarques avancées, la moyenne d’âge des acteurs, retenus comme beaucoup trop jeunes que leurs alter-egos du comics et, par conséquent, un hommage à l’histoire des super-héros nettement moins pertinente que ce que l’auteur nous a précédemment proposé.

Affaire à suivre..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.