La conclusion de « The Boys » saison 2 : l’épisode qu’il ne fallait pas rater en octobre 2020


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


Bonjour à toutes et tous ! Chaque mois, nous passons en revue un épisode paru le mois précédent qui, selon nous, devait absolument être vu. Et pour ce mois d’octobre, nous avons choisi de vous parler de l’épisode final concluant l’explosive seconde saison de la série The Boys !

The Boys est une série télévisée américaine développée par Eric Kripke, Evan Goldberg et Seth Rogen. C’est une adaptation de la bande dessinée éponyme écrite par Garth Ennis et dessinée par Darick Robertson. Le projet fut lancé en 2016, après qu’un projet d’adaptation cinématographique ait été à divers stades de développement chez Columbia Pictures et Paramount Pictures durant plus de 8 ans. En novembre 2017, Amazon Prime Video commande une première saison de 8 épisodes, travaillant toujours avec la même équipe créative à la production. Le 19 juillet 2019, avant même la diffusion de la première saison de la série, Amazon Prime Video la renouvelle pour une deuxième saison.

Au niveau du casting, on a un peu de tout, et notamment du beau monde pour l’équipes des « Boys » : Karl Urban campe William « Billy » Butcher le chef, Jack Quaid interprète Hugh « Hughie » Campbell, Laz Alonso joue Marvin « Mother Milk/MM » Milk, Tomer Kapon a le rôle de Serge/ »Frenchie », et Karen Fukuhara campe Kimiko Miyashiro/ »The Girl ». L’équipe de super-héros des « Seven » est composée du leader Homelander joué par Anthony Starr, Starlight/Annie January interprétée par Erin Moriarty, Maggie Shaw/Queen Maeve campée par Dominique McElligott, Reggie Franklin/A-Train porté à l’écran par Jessie Usher, Kevin Moskowitz/The Deep joué par Chace Crawford, et Nathan Mitchell en Black Noir. La vice-présidente de Vought International, Madelyn Stillwell, est jouée par Elisabeth Shue. Pour cette seconde saison, ils sont rejoints par Giancarlo Esposito qui campe Stan Edgar, Aya Cash jouant Klara Risinger / Stormfront et Shawn Ashmore (Iceman dans la saga X-Men !) qui interprètre Lamplighter. Un bien beau casting n’est-ce pas? Mais au final, cela parle de quoi cette série ?

Dans le monde uchronique de The Boys, les super-pouvoirs existent ! Détenus par des personnages surpuissants, ceux-ci sont reconnus comme des super-héros par le grand public et travaillent pour la puissante société Vought International, qui s’occupe de leur promotion et de leur commercialisation. Mais sous couvert de leur apparence et actions « héroïques », la majorité d’entre eux sont corrompus et arrogants, et un bon nombre peuvent être qualifiés de dangereux psychopathes. L’équipe super-héroïque phare de Vought International est composé des « Sept », les plus puissants et emblématiques héros de l’Amérique. A l’opposé du spectre se trouve une équipe de justiciers indépendants, The Boys, cherchant à faire punir les « supers » qui vont trop loin, et essaie de faire tomber Vought International, responsable d’avoir « créé » tous les super-héros grâce au mystérieux composé V qui donne des pouvoirs à ceux à qui l’ont injecte. Les Boys sont dirigés par Billy Butcher, qui déteste les supers qu’il tient responsable de la mort de sa femme.

La seconde saison s’inscrit dans la continuité de la première, où les Boys poursuivant leurs efforts pour vaincre Vought, aidés par Starlight. Ils sont désormais des fugitifs recherchés par le gouvernement. Une nouvelle héroïne, Stormfront, intègre les Seven et devient la coqueluche du public. S’alliant au Homelander, son but est que celui-ci conduise les super-héros à la domination mondiale.

Cette saison 2 se finit en apothéose avec ce huitième et dernier épisode, où les masques tombent, le danger est omniprésent et les combats font rage. C’est gore, les personnages sont à la fois détestables et attachants, et l’épisode va crescendo pour terminer en beauté par des scènes d’action incroyables. Bref, une conclusion parfaite pour une seconde saison pleine de retournements de situation et d’actions de plus en plus folles. A ne manquer sous aucun prétexte !


Si vous avez manqué les épisodes qu’il ne fallait justement pas manquer les mois précédents, retrouvez-les ici :

Bien sûr, avant de louper un épisode, on vous propose aussi l’épisode à ne pas manquer sur papier en début de mois. Pour le mois d’octobre, nous proposions ainsi la conclusion reportée de The Walking Dead. Et dans un cadre plus global, ne manquez pas non plus, chaque mois, nos sorties à ne pas manquer ! En octobre, nous vous présentions notamment les nouvelles séries Helstrom et The Walking Dead: World Beyond !

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.