5 comics de Noël à découvrir


Ce mois-ci nous nous retrouvons pour un numéro hors série de nos comics à découvrir. Et quoi de mieux comme thème en cette période que les comics se déroulant à Noël ? Nous vous proposons aujourd’hui cinq histoires de Noël pas comme les autres. Gling Gling Gling Gling Gling


Batman Noël

Batman Noël par Lee Bermejo (Urban Comics)

« Il serait inconcevable que le chevalier noir ait le nez qui coule. » Et pourtant, malgré cette citation du vaillant serviteur et ami de Bruce Wayne, Alfred Pennyworth, l’homme chauve-souris ne va pas bien cet hiver. S’il est un comics qui vient en tête lorsque l’on parle de Noël, c’est bien Batman Noël. Véritable référence du conte de Noël revisité à la sauce DC Comics, Batman Noël nous offre des moments poétiques et doux comme la neige mais également violents. Eh oui, le Batman de Bermejo est ainsi.

Poutant c’est bien grâce à la magie de Noël que trois fantômes du passé, du présent et de l’avenir, personnifiés par des personnages de l’univers de l’homme chauve-souris interviennent. Bermejo nous livre un comics intéressant, intime et saisissant sur le personnage de Batman illustré par ses bons soins, fournissant des planches toutes plus spectaculaires les unes que les autres.

Le dessinateur de Joker, Before Watchmen ou Daredevil nous amène vers un conte de Noël un peu à la sauce Scrooge symbolisé par Batman qui reçoit donc la visite de deux ennemis.

Enfin, cette réinterprétation du conte Un Chant de Noël de Charles Dickens aura pour mérite de montrer une facette de Batman au-delà du justicier en nous faisant suivre le héros qui piste Bob, un pauvre livreur du Joker qui reçoit un paquet d’argent. Batman suit alors à distance le livreur jusqu’à chez lui lorsqu’il retrouve son fils pour le soir de Noël.

Un conte de Noël revisité à lire absolument !


Le Noël de Frank Castle

Punisher Max – tome 3 – “Cible : Castle” par Andy Diggle et Mike Deodato (Panini Comics)

Douce nuit, sainte nuit, apporte nous rêve et tendresse, mais surtout fais bien en sorte s’il te plait que les mafieux se prennent une grosse balle dans la gueule.

Si vous détestez Noël, dites-vous qu’il y en a toujours un qui le hait plus que vous. Cette personne, c’est Frank Castle, alias Punisher, qui n’est pas du genre à siroter un lait de poule au coin du feu, c’est plutôt lui qui fait feu et fait courir les gangsters comme des poulets sans tête ! Le soir de Noël, Punisher découvre qu’un témoin sous protection de la police va s’en sortir grâce à ses aveux, et ça, cela ne lui plait pas.

Punisher va alors tout faire pour l’éliminer et le plus discrètement, passant incognito dans cette histoire où vous verrez même Frank Castle déguisé en Père Noël. On retrouve une histoire sanglante et énergique, totalement aux antipodes de l’esprit des fêtes de fin d’année, rédigée par Andy Diggle, l’auteur américain derrière Green Arrow: Year One et la série Vertigo The Losers. Diggle est accompagné pour cette histoire.par l’artiste de talent Mike Deodato, dessinateur régulier de Marvel Comics en ayant notamment travaillé sur les séries Amazing Spider-Man et New Avengers ou encore sur l’event Infinity Wars.

Vous retrouverez l’histoire “Le Noël de Frank Castle” (“Punisher: Silent Night” en anglais) au sein du tome 3 de Punisher Max, publié par Panini Comics. Si vous aimez Punisher, et quand même un peu Noël, il ne reste plus qu’à l’ajouter à votre collection.


Happy !

Happy ! par Grant Morrison et Darick Robertson (Delcourt)

Et si vous profitiez des vacances de Noël pour découvrir de nouveaux comics ?

Ce mois-ci, l’Univers des Comics a sélectionné pour vous Happy ! Publié chez Image (Delcourt en France) entre 2012 et 2013, le roman graphique tout droit sorti de l’imagination de Grant Morrison (Doom Patrol, Swamp Thing) pour le scénario et Darick Robertson (The Boys) pour le dessin, aura tôt fait de vous embarquer dans un polar déjanté.

En effet, l’histoire met en scène Nick Sax, un ancien flic ripou devenu tueur à gages sans domicile fixe, drogué, alcoolique et surtout d’un cynisme sans borne. Alors qu’il est engagé pour éliminer les frères Fratelli, la mission tourne mal et Nick se retrouve en pleine rue, blessé par balles et laissé pour mort. Conjointement poursuivi par la mafia et la police, le ripou tente, tant bien que mal, d’organiser sa cavale. Au même moment, une petite licorne bleue dotée de parole et nommée Happy fait son apparition et se met à suivre le fugitif. Pensant d’abord à une hallucination, Nick Sax comprend par la suite qu’Happy est l’ami imaginaire d’une petite fille nommée Hailey, kidnappée par un méchant Père Noël et qui en réalité n’est autre que l’enfant qu’il a eu avec son ex-femme. Suivre la licorne et sauver l’enfant s’avèrent donc dès lors pour l’ancien flic un moyen de se racheter une conduite.

Fort de son succès version papier, le comics a récemment été adapté à la télévision sur la chaîne SYFY. Composée de deux saisons, la série fait la part belle à Christopher Meloni lequel campe un Nick Sax totalement détraqué !


Klaus

Klaus – tome 1 – “La véritable histoire du Père Noël” par Grant Morrison et Dan Mora (Glénat)

Il a une belle barbe blanche, un costume rouge, il fait le tour du monde en une nuit pour ravir tous les enfants: Eh non, ce n’est pas Deadpool, mais bien le petit papa Noël !

Mais dites moi, connaissez-vous les origines du mythe du Père Noël ? A-t-il toujours été ce vieux bonhomme sympathique adoré par les enfants ? Selon Grant Morrisson, la réponse est non, et dans cet ouvrage, l’auteur se donne pour mission de nous présenter le personnage avant qu’il ne devienne « Santa Claus », lorsqu’il était encore seulement « Klaus ».

Dans un monde médiéval fantastique Klaus, un trappeur itinérant, fait son entrée à Grimsvig. Mais la bourgade, autrefois remplie de joie et d’allégresse, a bien changé depuis sa dernière visite : elle est désormais aux mains du tyran Magnus. Celui-ci fait régner la terreur, forçant les hommes du village à travailler à la mine, déchaînant ses soldats, et interdisant la cérémonie du solstice d’hiver et la remise des cadeaux traditionnelle. Bien que revêche et taciturne, Klaus est bien décidé à ramener l’espoir et la joie à Grimsvig.

Morrison, que l’on ne présente plus au travers de ses nombreux succès (Green Lantern, Batman, Animal Man, Multiversity…), s’associe ici à l’excellent Dan Mora pour nous offrir une origin story du « petit papa Noël » digne de Conan le Barbare. Mora est d’ailleurs lauréat d’un Eisner Award pour Klaus ! L’histoire est originale et fluide, les dessins somptueux, le tout dépeignant une ambiance de grand nord glacé à en perdre sa voix dans le blizzard. Alors Joyeux Noël, Ho Ho Ho !


Giant Days

Giant Days – 1ère année : Hiver par John Allison et Lissa Treiman (Akileos)

Après vous avoir volontairement montré des histoires se déroulant à la période de Noël mais cassant avec l’image habituelle d’un “conte de Noël”, il est tout de même temps de terminer cette sélection avec un récit plus léger. 

Giant Days, c’est l’histoire de trois jeunes étudiantes à l’université de Sheffield : Esther de Groot, une étudiante en littérature anglaise au look gothique et fan de black métal, qui fait de la boxe mais tombe régulièrement amoureuse de jeunes hommes ; Susan Ptolemy, une étudiante en médecine ayant grandi à Northampton, une fumeuse invétérée adoptant une attitude de dure à cuire mais secrètement très sensible ; et Daisy Wooton, une étudiante en archéologie, d’apparence métis et à la sexualité encore non définie, orpheline depuis plusieurs années après l’accident d’avion de ses parents.

D’apparence une histoire de minettes, Giant Days, publié chez Akileos en français et BOOM! Studios en anglais, a été encensé par la critique pour sa représentation des femmes. Il s’agit aussi d’une des rares séries de comics mettant à l’honneur des femmes de cette tranche d’âge. On parle bien ici d’une série assez longue de comics, et l’un des tomes se centre sur le quadrimestre hivernal des trois jeunes femmes à l’université, y voyant ainsi la période de Noël.

Récompensée comme Meilleure série existante et Meilleure publication humoristique aux Eisner Awards en 2019, Giant Days est signé John Allison, un auteur ayant percé dans l’industrie du comics grâce à cette œuvre après avoir essentiellement rédigé des webcomics dans le passé. Laissez-vous tenter par Giant Days pour Noël. Allez ! Un peu de douceur dans ce monde de brute !


Cela nous fait donc cinq lectures bien différentes avec une intrigue se déroulant à Noël. Il s’agit donc de l’occasion rêvée pour vous poser au coin du feu et déguster ces lectures atypiques. Laquelle demanderez vous au Père Noël ?

article écrit conjointement par Timo Masson, Max Chauvineau, Marlon Jousset et Aude Labrit

Vous avez manqué nos sélections des mois précédents ? Retrouvez-les ci-dessous :

  • novembre-décembre 2020 : Batman : Death Métal, Marvels X, Walking Dead :L’étranger, Suicide Squad : Renégats et Sentient
  • octobre 2020 : Batman : Curse of the White Knight, War of the Realms, Invisible Kingdom, Doomsday Clock et Once & Future
  • septembre 2020 : Joker : Killer Smile, Naomi, The Dark Knight Returns : The Golden Child, DIE et Wonder Twins
  • juin 2020 : House of X / Powers of X, Batman Universe, Amazing Spider-Man, Avengers et Superman: Up in the Sky
  • mai 2020 : pas de sorties VF suite COVID-19
  • avril 2020 : pas de sorties VF suite COVID-19

Envie de lire un classique ? Notre réédition du mois présentait Batman : The Dark Prince Charming le mois passé. Et découvrez aussi nos sélections VO dont l’édition de novembre 2020 incluait 5 nouvelles séries à tenir à l’oeil, dont Eternals et The Other History of the DC Universe !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.