COMICS OUT: Loki


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


Après un début de saison bien chargé et fort intéressant, notre chronique Comics Out revient avec un nouveau numéro comme chaque mois. Aujourd’hui, nous aurons la chance de nous pencher sur un personnage très connu, mais dont l’appartenance à la communauté LGBTQ+ est moins connue du grand public. Et celle-ci est plus qu’intéressante, on vous le promet ! Mais avant de se pencher là dessus, faites place à un peu d’histoire.


Qui est Loki ?


Loki est un personnage ayant énormément gagné en popularité ces dernières années et ce n’est pourtant pas un personnage qui date d’hier. Apparu pour la première fois dans les comics en 1962 dans les pages de Journey into Mystery, Loki est créé à l’époque par la team iconique de Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby en tant que dieu asgardien de la malice et frère de Thor.

Le parcours de Loki passa par beaucoup d’évolutions dans toutes les facettes de sa personnalité, à commencer par sa nature même. Révélé rapidement comme ayant été adopté par Odin et étant en réalité non pas un asgardien mais un Géant de glace de Jotunheim, le dieu de la malice s’est au final toujours senti délaissé par rapport à son frère Thor. En pur vilain à l’époque, ce n’est donc pas un hasard si Loki est à l’origine de la création des Avengers dans les années 1960 alors que celui-ci tentait de se venger de son frère, provoquant au final le team-up ultime du dieu du tonnerre avec Iron Man, Ant-Man, Wasp et Hulk. 

Considéré dès lors comme le pire ennemi de Thor, Loki ne se priva pas d’élaborer des plans afin de nuire à son frère et la population asgardienne en général, allant même jusqu’à provoquer le Ragnarok, l’apocalypse dans la mythologie nordique, ou à manipuler plusieurs super-vilains et ennemis des Avengers pour exécuter ses “actes de vengeance”. 

Loki mourra finalement dans l’évènement Siege, dans lequel celui-ci s’était allié à Norman Osborn et ses Dark Avengers, mais ceci ne sera pas la fin du personnage. Loki est en effet réincarné et fera plus office d’anti-héros, voire de héros dans ses incarnations suivantes. 

Le dieu asgardien réapparait tout d’abord en tant qu’enfant et est meme la vedette de la série Journey into Mystery lors de son retour, avant de rejoindre les Young Avengers. Sa popularité grandissant, le personnage aura même plusieurs séries solo, dont la série Loki: Agent of Asgard, qui nous intéressera particulièrement aujourd’hui de par la richesse d’informations sur l’identité du personnage. 

Bien sûr, la popularité de Loki auprès du grand public est aussi dûe à ses multiples apparitions cinématographiques au sein du Marvel Cinematic Universe. Incarné à merveille par Tom Hiddleston, le personnage suit dans les grandes lignes le même parcours que dans les comics, apparaissant comme vilain puis comme anti-héros avant de finalement mourir aux mains de Thanos dans Avengers: Infinity War, tentant de sauver son frère. Mais nous le disions au début, Loki est passé par de nombreuses évolutions, et ceci n’inclut pas qu’un changement du mal vers le bien ou vice versa. Rentrons plus en détail dans la personnalité de Loki.


Loki – sa pansexualité et sa fluidité de genre


Au-delà de sa personnalité volatile, passant d’un côté à l’autre de l’éthique au fil des ans, Loki mérite aussi sa place dans notre chronique du jour pour sa présence dans la communauté LGBTQ+. Il s’agit même d’une place doublement méritée car le dieu asgardien, comme l’ignorent beaucoup de gens qui n’auraient vu que la version cinématographique de Loki, est un personnage à la fois pansexuel et genderfluid

L’orientation sexuelle de Loki n’a pas souvent été abordée au cours de son histoire, hormis quelques séries solo ces dernières années, dont Loki: Agent of Asgard. L’anti-héros favori des fans du MCU serait pansexuel, ce qui serait intrinsèqement lié à sa culture asgardienne et sa fluidité de genre. 

Pour se pencher sur le second tout d’abord, car partie intégrante de sa personnalité également, Loki a la capacité de pouvoir changer d’apparence à volonté et a ainsi régulièrement changé de sexe au cours des ans. Il/Elle ne se caractérise pas par un genre défini, pouvant se considérer comme homme ou femme selon le moment de sa vie. Quand on y pense, cela n’a au final rien d’étonnant. 

La culture asgardienne n’a effectivement pas d’attribution de genre comme nous. Les dieux vont plus souvent se décrire comme des dieux que comme homme ou femme. Loki en est ainsi la parfaite représentation, passant de l’un à l’autre au gré de son ressenti. Avec ceci dans la balance, il n’est pas surprenant non plus d’apprendre que Loki est attiré par l’être ou  la personne avant le genre de celle-ci, car le genre a pour lui-même peu de signification, son orientation sexuelle pouvant ainsi être décrite par cette même fluidité. 

Il n’y a que très peu de personnages pansexuels et genderfluides dans les comics, et même sans doute dans le domaine de l’entertainment. Concepts souvent très difficiles à comprendre pour une personne lambda – d’autant plus si celle-ci n’est pas forcément ouverte à l’acceptation de l’homosexualité ou de la communauté transgenre – ceux-ci ont l’avantage d’être dépeints correctement dans les aventures de Loki, n’étant pas utilisés comme points d’intrigue et restant en filigrane de l’histoire générale. 

Ayant déjà surpris certains fans réfractaires après être devenu une femme pendant une période substancielle, Loki offrait une réponse à sa situation à ses interlocuteurs dans l’histoire, et indirectement aux lecteurs :

“La vérité est que c’est un nouveau chapitre qui commence, et je ne vais plus être qui j’étais. Je ne te demanderai pas non plus de l’être. Mais je suis toujours moi. Je le serai toujours. Tu peux le prendre comme tu veux – me voir de la manière dont tu as envie. Je ne peux pas contrôler cela, mais j’aurais bien besoin d’un ami.”


Loki et l’évolution de son image


Si cet aspect de la personnalité de Loki n’est pas si connu du grand public, c’est car la fluidité de genre et la pansexualité du personnage n’ont été creusées que dans la dernière décennie dans le support papier. Le personnage n’a sans doute pu se libeller comme membre de la communauté LGBTQ+ qu’après sa résurrection, ceci facilité par le côtoiement d’autres représentants de la communauté au sein des Young Avengers (Wiccan, Hulkling, America Chavez). 

Des allusions ont régulièrement été faites au sujet des relations que Loki a entretenu, que ce soit des femmes ou des hommes, mais réellement rien de concret n’a jamais été montré sur papier. A vrai dire, ce n’est que peu de temps avant le lancement de la série de comics Loki: Agent of Asgard que son auteur, Al Ewing, a révélé que Loki était “bisexuel et changerait de genre à plusieurs reprises dans la série”. On ignore toujours si ces dires reflétaient une certaine ignorance de la part d’Ewing, qui semblait automatiquement associer la bisexualité et la fluidité de genre, malgré que ce soit deux choses bien distinctes. 

Ce n’est que plus tard que l’orientation sexuelle de Loki fut confirmée comme pansexuelle, justement quand la fluidité de genre de l’Asgardien fut elle aussi officialisée, les deux étant intrinsèquement liées dans le cas de Loki, comme expliqué plus haut. Toutefois, il est à noter que ces traits de caractère ne vont pas spécialement de pair, car Loki aurait très bien pu changer de sexe sans toutefois être attiré par les hommes… Une chose est sûre : le cas de Loki n’a jamais bénéficié d’explication claire et limpide de la part des auteurs chez Marvel. 

Même si la situation tend à s’améliorer, il serait intéressant d’aller plus en profondeur pour expliquer aussi aux lecteurs la vraie nature du personnage. Comme précédemment, le fait que Loki soit pansexuel et genderfluide ne doit pas devenir le point principal de l’intrigue, mais le sujet n’a été que survolé au final. Dans ce sens, il serait aussi intéressant de pouvoir se pencher à l’avenir sur la pansexualité de Loki ou sa fluidité de genre, sans nécessairement impliquer l’autre, ce qui permettrait de dissocier les deux concepts aux yeux des lecteurs.

A l’écran, Loki aura sa propre série et, malgré que rien ne soit encore confirmé, il semblerait que l’Asgardien puisse apparaitre comme bisexuel dans ces nouvelles aventures. Dans une époque où la diversité est le maître-mot, et au vu du nouveau statu quo du personnage, il serait aussi intéressant de toucher à la fluidité de genre de Loki dans cette nouvelle série, qui reste encore très mystérieuse. 

Quoi qu’il arrive, Loki n’a certainement pas fini de nous surprendre.


Vous avez manqué les derniers numéros de Comics Out ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques que vous apprécierez certainement : Power Girls, qui présente des personnages féminins des comics (le mois passé : Gwen Stacy) ; The Dark Side qui se centre sur les vilains des comics (le mois passé : The Leader) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Karl Urban) ; et le TOP 5, qui aborde chaque mois un thème différent sous forme de top 5, comme les meilleures adaptations de comics de 2020 

Retrouvez aussi notre autre contenu original, nos One-Shots ! On y parle de sujets divers et variés, comme l’origine de certaines équipes de super-héros ou encore ce à quoi pourrait ressembler le futur du MCU après 2022.

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $2.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.