POWER GIRLS: Stargirl


La chronique 100 % girl power est de retour ! Comme chaque mois, Power Girls vous présente une héroïne des comics et parle de sa représentation en tant que femme. Aujourd’hui, nous avons décidé de nous pencher sur la jeune super-héroïne Stargirl. Personnage récent, mais pas inintéressant pour autant, découvrons-en plus sans plus attendre !


Qui est Stargirl ?


La jeune Courtney Whitmore, alias Stargirl, est un personnage relativement récent dans les comics, apparu pour la première fois en 1999 dans les pages de Stars and S.T.R.I.P.E.. Le personnage, créé par Geoff Johns, Lee Moder et David S. Goyer, fera ensuite sa première apparition en tant que la super-héroïne Stargirl dans JSA: All-Stars en 2003. 

Stargirl tire ses pouvoirs d’un bâton cosmique qui appartenait à Jack Knight, l’ancien héros connu sous le nom de Starman. A l’aide de celui-ci, elle peut voler et manipuler l’énergie cosmique, des pouvoirs qu’elle combine avec ceux hérités de sa ceinture léguée par Star-Spangled Kid, à savoir une force, une agilité et une endurance surhumaines ainsi que la capacité de projeter des étoiles filantes. 

L’histoire de Stargirl dans les comics a réellement commencé lorsque celle-ci a rejoint la Justice Society of America dans sa version modernisée, intégrant l’équipe en compagnie de son acolyte, le robot S.T.R.I.P.E., qui est contrôlé par nul autre que son beau-père Pat Dugan. Elle rejoindra aussi par la suite la JSA All-Stars et, après le reboot The New 52 de DC Comics en 2012, la Justice League of America, une équipe formée par l’organisation A.R.G.U.S. pour contrer la Justice League. Elle rejoindra ensuite la Justice League United et plus récemment à nouveau la Justice Society après les évènements de Doomsday Clock

Le personnage a déjà eu l’occasion d’être adaptée trois fois sur petit écran. Tout d’abord, nous avons pu voir Courtney Whitmore dans les neuvième et dixième saisons de la série Smallville où elle était interprétée par l’actrice Britt Irvin. C’est ensuite dans l’Arrowverse que nous avons pu retrouver le personnage, au sein de la série Legends of Tomorrow, interprétée par Sarah Grey. On la retrouve d’abord comme membre de la Justice Society avant de se retrouver coincée dans le passé pour protéger la Lance de la Destinée, où elle crée la Cour de Camelot. Dans une adaptation plus proche du comics, le personnage est en vedette de sa propre série, Stargirl, depuis 2020. Interprétée par Brec Bassinger, nous retrouvons Courtney Whitmore dans une histoire qui suit la même trame que ses origines des comics, le showrunner de la série n’étant autre que Geoff Johns, le créateur du personnage. Mais qu’est-ce qui fait de Stargirl un personnage si intéressant ? Regardons cela ensemble plus en détail.


Stargirl et sa féminité


Courtney Whitmore est une jeune fille et, en plus de faire face aux divers problèmes que toute adolescente vivrait, est une super-héroïne et même une super-héroïne très active. Malgré son jeune âge, Courtney n’hésite pas à faire face au danger et fait ainsi preuve d’un courage assez rare pour son âge. Faisant chaque jour face à l’inconnu en tant que membre de la Justice Society of America, elle n’hésitera pas à affronter l’assassin de son prédécesseur, Solomon Grundy, même si la victoire ne sera au final obtenue que de justesse. Elle ira même jusqu’à voyager dans le temps avec les autres membres de la JSA et faire équipe avec les membres originaux de l’équipe pour sauver sa famille et éviter qu’elle soit assassinée.

A côté d’être courageuse, Courtney Whitmore est aussi une jeune fille curieuse. A vrai dire, c’est même sa curiosité qui l’amènera à découvrir l’équipement de l’ancien Star-Spangled Kid que son beau-père (qui en était l’acolyte) gardait précieusement dans leur cave. On dit parfois que la curiosité est un vilain défaut mais Courtney Whitmore ne serait probablement jamais devenue Stargirl si elle n’avait pas été d’un naturel curieux. 

Son courage et sa curiosité l’auront donc amené à rencontrer les autres membres de la JSA, qui la révéleront comme l’une des membres les plus importantes de l’équipe, démontrant des qualités de team player et de leader dès le début. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Stargirl fait partie de plusieurs équipes au fil des ans telles que la Young Justice, les JSA All-Stars ou même la Justice League of America. Ses capacités de leadership sur et en-dehors du terrain ont été mises en avant par Amanda Waller dans les comics du New 52, poussant Stargirl en tant que porte-parole de la Justice League of America, avancée comme l’équipe officielle du gouvernement, contrôlée par A.R.G.U.S.. 

En résumé, ce qui saute directement aux yeux chez Stargirl est sa maturité rapidement gagnée dans les pages de DC Comics, et ce malgré l’âge du personnage. La jeune héroïne démontre rapidement un courage hors-normes et une force d’esprit au sein de la Justice Society, qui ne feront qu’accentuer le côté badass que l’adolescente émane en costume de Stargirl.


Stargirl et l’évolution de son image


L’origine du personnage a toutefois une histoire un peu plus sombre. Le personnage fut en effet créé par Geoff Johns pour rendre honneur à sa soeur, décédée dans un accident d’avion en 1996. Le personnage porte ainsi non seulement le prénom de cette dernière mais aussi ses traits de personnalité. Geoff Johns décrivait sa soeur comme une fille intelligente, marrante, enthousiaste, optimiste et juste – des qualités que l’auteur a voulu transmettre au personnage de Courtney Whitmore. Johns se rappelle notamment d’une fois où sa soeur avait défendu une fille à l’école alors que celle-ci se faisait martyriser par des brutes et l’avait ensuite invitée à manger à sa table. C’est notamment cette histoire qui a donné naissance au côté altruiste et héroïque du personnage de Stargirl. 

Dès sa création, le personnage a été mis en avant de manière régulière pendant plus de dix ans, apparaissant d’abord dans sa propre série, Stars and S.T.R..I.P.E., avant d’apparaitre de manière proéminente dans les comics JSA, Justice League of America, JSA All-Stars et Justice Society of America, faisant ainsi partie de plusieurs équipes sur ces dix années et participant même aux évènements majeurs que furent Infinite Crisis et Blackest Night. Le personnage est malheureusement moins apparu depuis 2011, année du reboot de DC Comics, nommé The New 52. Dans cette nouvelle ère, Stargirl apparait d’abord comme un membre de la Justice League of America d’Amanda Waller dans le comics éponyme, avant de créer un groupe spin-off à la suite de la suppression de l’équipe : la Justice League United. Après cela, Stargirl n’est plus apparue pendant quelques années avant de refaire apparition comme membre de ce qui semble être un retour de la Justice Society dans les pages du comics Doomsday Clock, comme par hasard écrit par Geoff Johns.

Le personnage a gagné en popularité au fil des ans, apparaissant, comme dit plus haut, dans les séries Smallville et Legends of Tomorrow, mais on notera plus particulièrement la série Stargirl débutée l’année passée. Avec Geoff Johns aux commandes, Stargirl à l’écran se retrouve extrêmement proche du personnage des comics, interprétée par une Brec Bassinger parfaite pour le role, et il ne semble avoir aucune raison pour que la qualité du personnage à la télévision par rapport à son matériel source soit altérée dans les prochaines saisons.

Stargirl n’a donc pas fini de faire parler d’elle et continuera cet été à faire vivre sa série de sa fougue, de son optimisme et de sa combativité. C’est peut-etre ça être une power girl.


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois passé : Renee Montoya) ; The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois passé : Double-Face) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Natalie Portman ; et le Top 5, qui présente un sujet différent chaque mois, comme les versions le plus décalées de Deadpool

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos One-Shots chaque semaine ! On y parle notamment des projets de DC qui ont probablement été abandonnés ou des lieux mythiques de Marvel qui doivent encore apparaitre à l’écran.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.