L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

L’armure initiale de War Machine (Les autres armures créées par Tony Stark dans le MCU 1/8)

La War Machine originale !

Bienvenue dans un premier numéro hors-série exclusif pour vous, nos chers Lanternes de la galaxie ! Alors que nous présentons en 50 numéros les différentes armures portées par Tony Stark dans le Marvel Cinematic Universe dans notre série éponyme, nous vous présenterons aussi huit autres armures créées par Tony Stark pour certains de ses proches et nous commençons avec une qui n’a pas été entièrement conçue par Stark : on parle évidemment de la toute première armure War Machine !


L’histoire de la War Machine Mark I


Après avoir été capturé par l’organisation terroriste Ten Rings et avoir réussi à s’échapper à l’aide d’un protype d’armure (Mark I), ce qui sera plus tard nommé Iron Man, Tony Stark perfectionne drastiquement le concept d’armure et conçoit la Mark II. L’armure n’étant pas construite dans l’alliage définitif et comportant toujours un défaut de fabrication provoquant une formation de glace à haute altitude, Stark met la Mark II de côté pour concevoir la Mark III.

Tony Stark étant accusé par l’armée américaine de détenir des technologies non agréées, celui-ci refuse toutefois de partager la technologie Iron Man. Quand celui-ci s’avère être dans un état de déprime, Tony Stark devient complètement irresponsable et s’embrouille avec son meilleur ami, James Rhodes, qui lui subtilise alors la Mark II et l’amène à l’Armée de l’air, dont il fait partie.

L’Armée de l’air travaille étroitement avec Hammer Industries afin d’équiper la Mark II et, après quelques modifications et un changement de design, est renommée War Machine. James Rhodes devient le pilote officiel de la War Machine et est présenté comme tel à la Stark Expo, mais le système de pilotage se fait pirater par Ivan Vanko, Rhodes ne contrôlant alors plus rien à l’armure. Natasha Romanoff s’infiltre à la source et arrive à redonner le contrôle à Rhodes, qui part ensuite aider Tony Stark / Iron Man afin d’éliminer Ivan Vanko et ses drones. L’armure War Machine ne sera ensuite plus utilisée car déjà dépassée d’un point de vue technologique et Stark créera une version améliorée pour son meilleur ami.


Les spécificités de la War Machine Mark I


La War Machine Mark I bénéficie d’une résistance accrue comparée au modèle de base (Iron Man Mark II), Hammer Industries ayant rajouté du plaquage pour renforcer l’armure. L’Iron Man Mark II n’était en effet pas conçue pour le combat vu qu’il s’agissait d’un prototype. L’armure est capable de voler à des vitesses super-soniques et ce malgré l’augmentation de poids provoquée par les modifications de Hammer Industries.

L’armure peut utiliser un Unibeam comme les armures d’Iron Man et est effectivement équipée des répulseurs, qui sont à la fois utilisés comme stabilisateurs de vol et comme armes. Hammer Industries a équipé l’armure d’un panel d’armes supplémentaires, incluant des mitraillettes dans les gants, des mini-missiles dans les épaules et un mini-fusil à canon monté sur l’épaule droite. L’armure est également équipée d’un shotgun, d’un lance-grenades et d’un missile surnommé “l’Ex-Femme” par Justin Hammer, missile qui s’avèrera complètement inutilisable malgré qu’il soit sensé être le missile le plus destructeur de Hammer Industries.


Le design de la War Machine Mark I


La War Machine Mark I comporte un design plus musclé que l’Iron Man Mark II à la suite des armes ajoutées par Hammer Industries, notamment au niveau des avant-bras et des épaules. Conservant l’Iron Man Mark II comme base, elle est donc fabriquée en titane avec des ajouts de plaques d’acier.

L’armure est principalement gris foncé avec des touches d’argenté, qu’on retrouve sur les genoux, les quadriceps, les biceps et le masque ainsi que sur le buste, formant ce qui ressemble à deux bretelles partant des clavicules jusqu’au niveau des pectoraux.

L’armure s’inspire de la War Machine des comics, aussi connue comme le modèle 11, apparue pour la première fois en 1979 dans le Iron Man 118.


Sept autres numéros hors-série sont prévus tout au long de la saison ! Les armures étant placées dans l’ordre chronologique, ces numéros n’arriveront que fin de saison mais gardez bien cela à l’œil si vous voulez découvrir des armures telles que Iron Patriot, Rescue ou Iron Spider !


Retrouvez la série principale sur ce thème : Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

Retrouvez nos contenus UDC Original également sur notre sitedont nos 5 chroniques : Agent Double, sur les acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (en septembre : Halle Berry) ; Power Girls, sur les personnages féminins des comics (en septembre : Kate Bishop) ; The Dark Side, sur les vilains des comics (en septembre : Sinestro) ; Comics Out, sur les personnages de comics de la communauté LGBTQ+ (en septembre : Apollo) ; et le TOP 5, qui aborde deux fois par moi des sujets sous forme de top 5 (en septembre : les meilleurs crossovers de l’Arrowverse et les meilleurs personnages récents de Marvel).

Nos contenus UDC Original incluent aussi nos One-Shots, des sujets abordés en un seul numéro, parmi lesquels des One-Shots thématiques hebdomadaires (dont l’un derniers en date parlait des comics qui ont inspiré la série Hawkeye) ou d’autres One-Shots récapitulatifs de sorties publiés de manière ponctuelle (comme les séries adaptées de comics prévues pour la saison 2021-2022)

Fans du Marvel Cinematic Universe ? Notre ordre de visionnage et notre page explicative répondront à toutes vos questions !

%d blogueurs aiment cette page :