« Batman : Soul of the Dragon » : le Batman funky ! (REVIEW)


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


Le 12 janvier dernier est sorti un film d’animation de chez DC Comics mettant en scène un des héros les plus symboliques de l’éditeur : l’homme chauve-souris ! Vous pouvez trouver notre review sans spoiler sur l’Univers des Comics. Ici nous entrerons bien plus dans le détail et l’âme de ce film, si j’ose dire. Assurez-vous d’avoir vu le film avant de lire les lignes qui suivent !

Mais avant de nous aventurer sur la review en elle-même, mettons en place le contexte. Ces dernières années, DC Comics et Warner Bros. nous ont fait découvrir de très nombreuses adaptations des comics New 52 de l’éditeur. Pourtant cette lignée d’adaptations intéressantes et tirées des New 52 s’est arrêtée en 2020 avec le film d’animation Justice League Dark: Apokolips War qui a vu l’univers remis à zéro. Depuis nous avons eu droit à quelques one-shots qui ne semblaient pas vouloir mettre en place un nouvel univers. Et pourtant nous avons eu droit à un Superman débutant dans Superman: Man Of Tomorrow ; et il semblerait bien que Batman: Soul of the Dragon s’inscrive dans cette lignée également, le film se passant dans les années 70 et suivant un Bruce Wayne encore débutant en tant que Batman. Vous pouvez d’ailleurs trouver la review sans spoiler ainsi que la review approfondie de Superman: Man of Tomorrow sur l‘Univers des Comics !

Entrons maintenant dans le vif du sujet ! Que vaut donc Batman: Soul of the Dragon ?

Le film d’animation se distingue énormément des autres puisque celui-ci se déroule dans le passé et fais des flashbacks lors des moments d’apprentissage de nos héros. On découvre alors l’arrivée de Bruce Wayne à Nanda Parbat, une cité que les lecteurs et spectateurs des comics et adaptations ont déjà sûrement déjà croisé ! Nanda Parbat est un lieu mystique de l’univers DC et très important pour les magiciens de l’univers. C’est cet aspect magique qui est mis en avant lorsque Wayne rencontre ses futurs compagnons de combat dont on peut nommer Bronze Tiger, Lady Shiva et Richard Dragon !

Le scénario nous permet donc de retrouver des lieux et des personnages que l’on a pas vu depuis longtemps comme Silver St Cloud, un personnage très peu connu du grand public alors qu’elle a été importante dans la vie de Bruce Wayne en tant que love interest. Au final on ne voit pas Bruce Wayne dans le costume de Batman tant que ça et on voit bien plus Richard Dragon qui bénéficie du devant de la scène une très grande partie du film. C’est un des très bons aspects du film qui met en avant une aventure commune et non pas une énième enquête du chevalier noir en solo. Les éléments prennent vie sous nos yeux et se relient les uns et les autres. De plus l’histoire emmène Bruce Wayne dans ses retranchements, le mêlant à la magie et à son passé compliqué. Dès les premières minutes on ressent l’influence de James Bond sur le personnage de Richard Dragon avec la scène du casino et l’introduction du film qui nous plonge en plein générique typique de James Bond, le tout sur une musique typique années 70 ! Seul un petit passage de storytelling de Bronze Tiger vient obscurcir le tableau au niveau scénario.

Coté musique, elle colle totalement au sujet et nous donne même des frissons à certains moments ! Se rendant mystérieuse à certains moments et puissante à d’autres, elle nous berce tout le long du film et nous fait esquisser quelques mouvements de têtes grâces aux passages funky dans la bande originale. Elle intensifie les passages de combats et c’est une grande réussite de ce côté-là !

Côté animation et choix artistiques, on remarque que le design du costume de Batman est fidèle à celui de ses débuts et ses gadgets ainsi que la Batmobile correspondent aussi à cette temporalité. L’animation en elle-même devient impressionnante pendant les moments de combats et joue avec le regard du spectateur !

Pour conclure Batman: Soul of the Dragon est à ne surtout pas louper si vous êtes fan du héros ou des années 70 ! Une histoire intéressante et différente de ce que l’on voit d’habitude, une musique absorbante et une animation magnifique font de Batman: Soul of the Dragon un must-have !


Découvrez aussi nos dernières reviews :

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $2.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.