Nos conseils de lecture pour septembre 2020


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


La saison 2020-2021 vient de commencer en ce mois de septembre et nos conseils de lecture reviennent. Désormais uniquement orientés sur vos envies de découvertes en fonction des adaptations de comics à venir, nous vous proposons aujourd’hui trois comics au style très différent. Au programme : de l’espionnage d’un auteur à succès, de la violence et du fun à l’origine d’un hit d’Amazon Prime, et un comics multi-primé aux Eisner Awards !


Kingsman

Kingsman : Services secrets – tome 1 par Mark Millar et Dave Gibbons (Panini Comics)

Ce mois-ci les espions de sa Majesté sont à l’honneur dans nos conseils de lecture.

En effet, alors que la rentrée de septembre sonne le glas de l’été pour bon nombre d’entre nous, quoi de mieux que de remonter un peu le temps et de se replonger dans le premier tome de Kingsman : Services Secrets.

Publiée en 2012 chez Panini Comics, la série de romans graphiques composée de six numéros Kingsman : Services Secrets, dont le premier volet à l’honneur ici nous raconte l’histoire de l’agent secret Jack London, lequel travaille sur l’affaire la plus passionnante et importante de sa carrière. Oui, mais voilà, il doit également surveiller de près son neveu, Gary, qui a la fâcheuse tendance à finir ses journées en prison. Jack prend donc le jeune homme sous son aile et le forme au métier d’agent secret afin qu’il devienne, qui sait, le futur James Bond. Ensemble, ils vont enquêter sur la disparition mystérieuse de plusieurs célébrités telles que Ridley Scott, Pierce Brosnan, Patrick Stewart ou bien encore David Beckham, et ainsi mettre à jour une gigantesque conspiration !

A la plume et aux crayons, pour donner vie à Jack London et Gary, on retrouve deux artistes britanniques que l’on ne présente plus, loin d’être des novices dans leur domaine. Au scénario, Mark Millar, l’écossais notamment connu pour le transgressif Kick-Ass, mais également Swamp Thing, Ultimate X-Men ou bien encore Wolverine. Au dessin, Dave Gibbons qui, du haut de ses 70 ans, a commencé avec Green Lantern pour DC Comics, et a notamment collaboré avec Alan Moore sur Watchmen. Rien que ça !

Quelques années plus tard, en 2015, Matthew Vaughn adapte le comics sur grand écran avec, en tête d’affiche, Taron Egerton, Colin Firth et Samuel L. Jackson entre autres. Plutôt réussie et bien accueillie, la version cinéma se veut très fidèle à la version papier. La suite de la franchise, le préquelle The King’s Man, sortira bientôt au cinéma.


The Boys

The Boys – tome 1 – “Ca va faire très mal !” par Garth Ennis et Darick Robertson (Panini Comics)

Si vous avez aimé la première saison et que vous vous jetez devant Amazon Prime pour dévorer The Boys, cette série propulsée parmi les plus populaires grâce à son style décalé et gore, vous aurez sans doute envie d’en savoir plus sur le comics dont la série s’inspire. 

C’est donc assez naturellement que nous vous conseillons The Boys ce mois-ci (le comics, pas la série… enfin si, la série aussi… bref, vous m’avez compris for fuck’s sake !). Le comics est l’essence même de la série et nous relate un monde où les super-héros sont monnaie courante, et les plus populaires sont aussi les plus corrompus par cette médiatisation. Butcher et ses Boys se mettent alors pour mission personnelle d’empêcher ces “héros” de tourner en rond, de la manière la plus violente possible. Yeah ! C’est ça qu’on veut !

Derrière cette masse d’hémoglobine, The Boys agit aussi en filigrane d’une critique de la société et de la médiatisation souvent trompeuse de certaines célébrités. A cela s’ajoute une mise en avant de la corruption de la part de ceux qui détiennent le pouvoir, sauf qu’ici ce n’est pas l’argent mais le (super-)pouvoir dans sa forme brute. 

Ce comics pas comme les autres est signé Garth Ennis, auteur américain habitué de ce genre de personnages un peu borderline, ayant signé plusieurs histoires pour John Constantine dans Hellblazer chez DC, pour Punisher chez Marvel ou étant aussi l’auteur derrière le très controversé Preacher de Vertigo. A ses cotés, The Boys est illustré par l’artiste Darick Robertson, qui a aussi travaillé dans le passé sur Astonishing X-Men: Nightcrawler ou la série indépendante Transmetropolitan de Warren Ellis. 

En bref, si vous voulez de l’action comme dans la série et voulez découvrir les origines de cette dernière, The Boys, publié chez Panini en français, est sans aucun doute la lecture qu’il vous faut ce mois-ci. 


All-Star Superman

All-Star Superman par Grant Morrison et Frank Quitely (Urban Comics)

Une sortie à ne pas manquer en ce mois de septembre, nous vous en avions parlé il y a peu, est le film animé Superman: Man of Tomorrow. Le film est une création originale mais que diriez-vous si nous proposions quelque chose partant du même postulat sur papier ?

Le point de départ de la création d’All-Star Superman est le même que le nouveau film animé de DC : raconter une histoire indépendante de l’homme d’acier en ressortant toute l’essence du personnage de Superman sans subir d’impact du reste de l’univers DC. En d’autres termes, le principe est de pouvoir prendre le dernier fils de Krypton de zéro et de raconter l’histoire que l’auteur désire. 

All-Star Superman, concrètement, va nous relater un monde dans lequel Lex Luthor arrive enfin à l’emporter sur Superman en l’empoisonnant. Le leader de la Justice League n’a alors plus qu’une année à vivre. 

Nous vous présentons ici All-Star Superman car, au-délà de sa similarité de départ avec Superman: Man of Tomorrow, le comics a été le lauréat de pas moins de trois Eisner Awards, une fois pour la meilleure nouvelle série dès sa sortie et deux fois pour la meilleure série existante durant les trois années suivantes. Ce chef-d’oeuvre est rédigé par le grand Grant Morrison, auteur de DC ayant déjà brillé dans ses histoires pour JLA, Batman ou encore Doom Patrol. Morrison fait équipe avec un collaborateur de longue date, Frank Quitely, qui a déjà dessiné les histoires de Morrison sur New X-Men et Batman and Robin par exemple. 

Quoi qu’il en soit, le nouveau film animé de DC est peut-être un prétexte, mais All-Star Superman devrait définitivement se trouver parmi vos lectures.


article écrit conjointement par Timo Masson et Aude Labrit

Vous avez raté nos conseils de lecture des mois précédents ? Vous les retrouverez ci-dessous :

  • août 2020 : The Umbrella Academy, Nous sommes les Nouveaux Mutants, X-23 et Echo
  • juillet 2020 : Harleen, The Dark Knight Returns, Superman Terre-Un et The Cape 1969
  • juin 2020 : Superior, All-New Hawkeye, Green Lantern : Le retour d’Hal Jordanet Batman le Chevalier Noir
  • mai 2020 : Justice League Dark Rebirth, Batman White Knight, Ultimate Spider-Man et Superman Unchained
  • avril 2020 : Batman Metal, Avengers : La séparation, The Cape et Green Arrow Année Un
  • mars 2020 : Bloodshot, Pauvre Sydney !, Nightwing : Premiers pas à Blüdhaven, The Last Days of American Crime et Kick-Ass

Si vous voulez regarder les films et séries dont sont dérivés ces conseils de lecture, vous pouvez aussi suivre notre sélection des sorties à ne pas manquer. Ce mois-ci, nous vous parlions justement de The Boys et Superman: Man of Tomorrow !

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.