Pourquoi « Agents of S.H.I.E.L.D. » est la meilleure série Marvel ?


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


Après 7 saisons à haute intensité, la série Agents of S.H.I.E.L.D. du Marvel Cinematic Universe s’est clôturée en août dernier. Le dernier épisode était d’ailleurs selon nous l’épisode qu’il en fallait pas rater ce mois-là et ce n’est pas pour rien. Comme discuté dans notre podcast (ci-dessus), la série Agents of S.H.I.E.L.D. est et restera sans doute la meilleure série produite par Marvel Television. Voici pourquoi.


La plus connectée au MCU


Bon nombre de séries ont été produites par Marvel Television ces dernières années et sont officiellement rattachées à cette énorme franchise qu’est le Marvel Cinematic Universe. Bien que situées dans cet univers, toutes n’ont pas le même degré d’interconnexion et Agents of S.H.I.E.L.D. est de loin la plus connectée.

Certaines font de petites références par ci par là, comme Daredevil, Jessica Jones et les autres séries Marvel produites par Netflix, d’autres ne font aucune référence mais se disent faire partie du MCU, comme Cloak & Dagger ou Inhumans, qui ne fait même aucun lien avec les Inhumains introduits dans Agents of S.H.I.E.L.D..

C’est simple, à l’exception d’Agent Carter, pur spin-off du film Captain America: The First Avenger, Agents of S.H.I.E.L.D. est la seule série à être réellement interconnectée avec les films. La série fait ainsi office de tie-in avec les grands évènements du MCU tels que dans Captain America: The Winter Soldier ou Avengers: Age of Ultron, pour citer les connexions les plus notables. On a tout simplement jamais vu dans l’histoire un film qui a un impact aussi grand sur une série que The Winter Soldier sur Agents of S.H.I.E.L.D. (on parle tout de même de la chute du S.H.I.E.L.D. en tant que telle) ou l’explication d’un évènement d’un blockbuster comme Age of Ultron au sein d’une série (avec l’explication du comment Nick Fury a trouvé un héliporteur). Quel plaisir d’aller au cinéma et d’ensuite voir les répercussions dans sa série préférée en rentrant à la maison !


La plus longue et la plus variée


Il s’agit ici d’un fait indéniable, Agents of S.H.I.E.L.D. est la série la plus longue produite par Marvel Television, et le restera vu que les studios ont récemment muté en Marvel TV Studios pour la production des futurs séries du MCU sur Disney+. Longue de 7 saisons, la série sur l’organisation de protection mondiale et ses agents devance de loin les autres séries, voyant Daredevil et Jessica Jones arriver à la deuxième place avec à peine 3 saisons.

Pourtant ce n’est pas pour cela que S.H.I.E.L.D. ne fut pas variée. La série n’a en effet pas eu peur de changer son format en cours de route. On notera la saison 4, qui conserve la longueur habituelle de l’époque de 22 épisodes mais divise sa saison en 3 parties distinctes, qui renomment la série à chaque fois, voyant successivement, comme des mini-séries, Agents of S.H.I.EL.D.: Ghost Rider, Agents of S.H.I.E.L.D.: LMD et Agents of HYDRA.

Mais il ne s’agit pas du seul changement notable, vu que la série a totalement changé sa période de diffusion pour ses deux dernières saisons, passant de 22 à 13 épisodes tandis que la série, habituellement cantonnée à une saison traditionnelle de septembre à mai, se retrouve diffusée en été. De tels changements ont ainsi permis à la série de se renouveler et de continuer à attirer de l’intérêt.


Un ton et un style évolutifs au fil des ans


Nous l’avons dit plus haut, Agents of S.H.I.E.L.D. a été la plus longue série de Marvel Television et elle a su se réinventer en changeant son format. Intrinsèquement lié, la série a aussi vu son ton et son style évoluer au fil des saisons et de son intrigue.

Au départ une simple série d’espionnage, Agents of S.H.I.E.L.D. commença à rajouter des éléments super-héroïques dès sa deuxième saison avant de même rajouter des éléments de surnaturel et de science-fiction lors de la saison 4, citée plus haut. La série devint ensuite une véritable série de sci-fi en partant dans le futur dans la saison 5, puis dans l’espace dans la saison suivante, avant de voyager dans le passé à diverses périodes lors de son ultime saison.

Au delà du style, les scénaristes n’ont jamais eu peur d’aller « trop vite » dans leur intrigue, permettant ainsi d’avoir des intrigues rapides malgré 22 épisodes durant une même saison. Ces derniers ont même eu l’occasion d’aborder des sujets relativement importants des comics, en introduisant les Inhumains, les LMD ou même Ghost Rider.


Des personnages qui ont énormément évolué


En voyant le cast de départ et le cast d’arrivée, nous pourrions nous dire que celui-ci n’a pas beaucoup changé avec des Phil Coulson (Clark Gregg), Melinda May (Ming-Na Wen), Leo Fitz (Iain De Caestecker), Jemma Simmons (Elizabeth Henstridge) et Daisy Johnson (Chloe Bennet) présents de A à Z. Or, les personnages en eux-mêmes on fortement évolué en 7 saisons, voyant des évolutions plus marquées que la majorité des séries du paysage télévisuel. Prenons deux exemples concrets et certainement les plus parlants de la série.

Premièrement, Phil Coulson, clairement considéré comme le personnage principal de la série. L’agent du S.H.I.E.L.D. tombé au cours du film The Avengers revient à la tête d’une petite équipe d’agents dans la première saison de la série avant de se voir propulsé directeur de l’organisation après la chute du S.H.I.E.L.D.. Celui-ci cèdera ensuite son rôle pour rester un « simple » agent une fois que le S.H.I.E.L.D. redevient public, avant de redevenir le directeur et finalement céder à la maladie. Pourtant nous retrouvons Coulson sur les deux dernières saisons, avec d’abord une version alternative du personnage et finalement un LMD, une intelligence artificielle aux souvenirs et apparence de Coulson dans l’ultime saison.

Chemin non similaire mais tout aussi marquant, Daisy Johnson a aussi beaucoup évolué. Au départ une simple hackeuse engagée comme consultante dans la team de Coulson dans la première saison, celle qui est alors surnommée Skye à l’époque va être entrainée comme agent de terrain après avoir fait ses preuves et deviendra une Inhumaine lors d’un accident sur une mission. Elle en arrivera à mener sa propre équipe d’agents Inhumains et apprendra plus tard son véritable nom : Daisy Johnson. Au final, Daisy devient une véritable leader et officie en tant que la super-héroïne Quake, l’un des personnages les plus puissants de la série. Qui aurait pu imaginer cela en voyant Skye lors du premier épisode ?


Toutes les bonnes choses ont une fin, et Agents of S.H.I.E.L.D. malheureusement aussi. La série restera toutefois dans les annales pour les fans de Marvel et il est probable que nous n’ayons plus de série aussi longue à l’avenir, celui-ci étant visiblement aux mini-séries sur Disney+. Au revoir Agents of S.H.I.E.LD., tu resteras toujours dans notre coeur.

Retrouvez d’autres sujets dans le même genre dans nos derniers One-Shots en date :

Deux fois par mois, nous abordons aussi des sujets d’actualité de manière plus poussée dans nos articles Focus. Allez jeter un oeil ! Les derniers parlaient notamment de l’importance des préquelles dans la narration de comics et du bilan des lauréats des Eisner Awards 2020.

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.