THE DARK SIDE: Lex Luthor


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


La ligne entre le bien et le mal est parfois très floue et ce mois nous consacrons notre chronique The Dark Side à un ennemi très dangereux de Superman et de la Justice League qui a parfois côtoyé leurs rangs : Lex Luthor !


Qui est Lex Luthor ?


Si l’on demande aux fans de comics de citer un méchant de chez DC, Lex Luthor arriverait probablement dans les 5 premiers cités très facilement, voire en tête de liste. Beaucoup d’éléments jouent dans son sens : la complexité du personnage, les arcs narratifs dans lequel il apparait, le fait qu’il soit l’ennemi du héros le plus connu à travers le monde et autres.

Quatrième méchant dans le Top 100 des méchants de comics selon IGN, Luthor se démarque très facilement des autres, n’étant pas un despote extraterrestre ni un combattant méta humain. Créé en 1940 à l’occasion du 23ème numéro d‘Action Comics, Lex Luthor est à l’origine un scientifique fou créé par Jerry Siegel et Joe Schuster. Si ces noms vous rappellent quelque chose, c’est qu’ils sont à l’origine de la création de la tête de file des super-héros, l’ennemi juré de Lex Luthor, j’ai nommé : Superman !

Et ce personnage si étrange devra attendre les années 80 pour devenir le CEO de Lexcorp et un riche businessman. Jaloux de la popularité et des pouvoirs de Superman il tentera de nombreuses fois de le tuer ou de le rabaisser sans jamais vraiment y arriver. Comme vous le savez sûrement, Lex Luthor ne possède pas de pouvoir et sa grande force réside dans son intellect de niveau 9, alors qu’il a créé de nombreuses armures destructrices au cours de sa longue histoire dans les comics.

Luhor est passé par de très nombreuses histoires et statuts, de criminel le plus recherché du monde à président des Etats-Unis. Le personnage manipulateur a un rôle important dans plusieurs runs comme 52, Countdown to Infinite Crisis, Superman Reborn ou encore Blackest Night où il devient un émissaire de la couleur orange, couleur de l’avarice. Dans les New 52 et le Rebirth DC il a également une place très importante, étant parfois un pivot dans l’histoire. Maintenant il s’agit de découvrir pourquoi ce personnage adapté à l’écran sous les traits de Jesse Eisenberg dans Batman v Superman: Dawn of Justice est aussi dangereux et est considéré par beaucoup comme le méchant le plus dangereux de l’univers DC.


En quoi Lex Luthor est-il un méchant ?


You work for me, Peterson, don’t forget that! There shouldn’t be an opinion in your head that I haven’t put there!

Comme dit plus haut, l’ancien scientifique fou devenu milliardaire mégalomane possède une intelligence très largement supérieure à la normale qui l’a aidé à mettre en défaut plusieurs fois des ennemis à lui. Et parmi ses ennemis, l’homme d’acier revient toujours à la charge malgré les nombreux stratagèmes que Luthor a mis au point pour le détruire.

Il a plusieurs fois tenté de le faire passer pour un ennemi, ou de faire croire à la population que l’homme d’acier usait de ses pouvoirs pour de mauvaises raisons. Inventant à chaque fois de faux pretextes comme le fait que le monde se porterait bien mieux sans lui, Luthor fait preuve de grande créativité pour se débarrasser de son ennemi juré. Cependant il y a bien une raison pour laquelle il deteste à ce point l’homme de demain.

Effectivement, le génie du mal envie Superman, de par sa popularité, au point de créer plusieurs Warsuits pour le contrer ou lui ressembler, cela dépend des versions. Ces combinaisons de combat lui permettent d’affronter n’importe qui tant elles lui permettent d’augmenter sa force et sa rapidité. Certaines lui permettent également de voler, de créer des champs de force ou d’être quasi-invulnérable. Vous voyez le lien avec l’homme d’acier ?

Et lorsque ses capacités de manipulation et son charisme ne suffisent pas pour tirer les ficelles, il crée des équipes composées de tueurs tous plus dangereux les uns que les autres. On peut citer entre autre la Legion of Super Villains (Superboy Prime, Universo, Cosmic King), l‘Injustice League (le Joker, Cheetah, Black Manta, Cheshire, Deathstroke, Killer Frost, Two-Face, Poison Ivy) ou la Legion of Doom (Bizarro, Brainiac, Scarecrow, Sinestro, Gorilla Grodd, Cheetah, Solomon Grundy).

Mais si Luthor a autrefois fait équipe avec de grands méchants sans jamais réussir à gagner ce pour quoi il se battait, dernièrement, dans le comics Doom War, qui porte bien son nom, il parvient à son but. Et son but quel est-il ? De mettre en place une année du crime ou tous les méchants les plus sadiques et dangereux de l’univers DC ont carte blanche. Il est devenu le héraut de Perpetua, la mère de l’anti-monitor, du monitor et du forge-monde, autrement dit un personnage très très très très puissant. Et cette fois, Luthor a rayé une très très grande partie de la Justice League de l’univers, détruisant de nombreuses terres parallèles. Ceci est donc l’œuvre de Lex Luthor, passé de combattant à l’intellect hyper développé à machine à tuer des planètes.


En quoi Lex Luthor n’est peut-être pas un méchant, au final ?


Après tout cela vous vous dites sûrement, « Je me demande bien comment ce personnage pourrait ne pas être définitivement un méchant ». Eh bien aussi étonnant que cela puisse paraitre, Luthor n’est pas intrinsèquement mauvais. Sa vie a majoritairement été guidée par un grand nombre de drames. Ce dernier veut donc prendre sa revanche sur la vie qui l’a guidé dans des sentiers très sombres.

Par exemple, dans la version moderne de Lex Luthor, écrite par John Byrne en 1986 et intitulée The Man Of Steel, on apprend que l’homme est en réalité un ancien gamin des quartiers pauvres de Metropolis, malheureusement surnommés « Suicide Slum ». Son enfance est donc des plus sordides avec un père violent et une mère battue. Encore plus tragique, alors qu’il est tout juste entré dans l’adolescence, ses parents meurent dans un accident de voiture. Le jeune homme se retrouve alors orphelin.

L’assurance-vie qu’il doit toucher pourrait améliorer son quotidien mais, en attendant sa majorité, il est placé dans une famille d’accueil qui s’avère être pire que la sienne. Ses parents adoptifs lorgnent en effet sur l’héritage de Lex et utilisent leur propre fille, Lena, pour arriver à leurs fins. Cette dernière, refusant de marcher dans la combine, est battue à mort sous les yeux de Lex et, en souvenir, il baptisera des années plus tard sa fille du même prénom.

Tous ces éléments, même s’ils n’excusent rien, notamment tous les crimes et les horreurs commis par Lex Luthor une fois devenu adulte, permettent en tout cas d’humaniser le personnage, et de comprendre l’origine de sa haine envers la société et le monde. Comme beaucoup de vilains, la passé, en particulier la jeunesse de Lex Luthor ont joué un rôle primordial dans son basculement du côté obscur de la force.

Cependant Luthor a également été une force active du bien puisqu’il a fait partie de la Justice League pendant un temps ou il a pu sauver de nombreuses vies, tendant à expier ses crimes. Il a même été jusqu’à proposer de sacrifier sa vie pour contrer Darkseid et stopper le dirigeant d’Apokolips. De plus Superman et Luthor ont un respect évident malgré leur rivalité apparente, et Luthor, lors de la mort de Superman a déclaré à Lois Lane qu’il lui manquerait tout de même.

Au final, Luthor est un être complexe qui franchit parfois des limites qu’il ne devrait pas franchir cependant il a tout de même conscience de l’impact que certaines de ses actions pourraient avoir et est parfois prêt à défendre la Terre lorsqu’il le faut. D’un jeune garçon surdoué à l’enfance chaotique, il s’est frayé son propre chemin grâce à son intellect, ne dissociant peut-être plus le bien du mal en se forgeant son parcours. Auriez-vous vu la différence si vous aviez eu la même enfance ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisonss aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois passé : Spider-Woman) ; Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois passé : Miss America) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Ryan Reynolds) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme les pires films DC des 20 dernières années.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y parle notamment des tendances des éditeurs de comics ou de ce à quoi pourrait ressembler un Spider-Verse au cinéma.

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.