« Sabrina » a son actrice principale.


Que les inconditionnels nostalgiques des séries qui ont marquées la fin des années 90 se réjouissent, Sabrina l’apprentie sorcière revient sur Netflix et, mieux encore, on connaît son interprète !

Après avoir récemment annoncé sa volonté de relancer la série culte Sabrina l’apprentie sorcière, désormais rebaptisée The Chilling Adventures of Sabrina, la plateforme de vidéos à la demande a enfin dévoilé, vendredi dernier, le nom de celle qui reprendra le fameux rôle de Sabrina Spellman.

Fin du suspense en effet puisque l’on sait à présent que c’est à Kiernan Shipka qu’il reviendra d’endosser le costume de la jeune sorcière. Précédemment aperçue sous les traits de Sally Draper, aux côtés notamment de Jon Hamm et January Jones, dans la série AMC’s Mad Men, la jeune actrice âgée de 18 ans à peine, succède donc à Melissa Joan Hart dans une adaptation résolument plus sombre et tourmentée que l’originale.

De fait, les scénaristes de la série se sont empressés de souligner que cette nouvelle version mettrait l’accent sur l’adolescence de l’héroïne, plus particulièrement sur sa véritable nature, mi-humaine, mi-sorcière, et sur les difficultés que celle-ci constitue pour mener une vie quotidienne tout à fait ordinaire.

Une jeune fille mature, mi-humaine, mi-sorcière, qui vient juste d’entamer son obscure éducation de sorcière tout en essayant de conserver une vie d’étudiante ordinaire en deuxième année à Baxter High.

Et Roberto Aguirre-Sacasa, auteur-producteur de Riverdale, dont la série se veut être un spin-off, d’ajouter plus spécifiquement au sujet du choix de Kiernan Shipka :

Nous sommes tous de très grands fans du travail de Kiernan au point que, lorsque nous avons commencé à discuter de ce que pourrait être cette nouvelle incarnation de Sabrina, son nom était sur toutes les lèvres.

Voilà qui est dit. Bien qu’aucune date précise de sortie n’ait encore été avancée, 20 épisodes étalés sur deux saisons ont d’ores et déjà été commandés, pour une diffusion fort probable avant la fin de l’année. Rien de bien sorcier en somme..

Laisser un commentaire