AGENT DOUBLE: Rosario Dawson


Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce numéro du mois de Novembre d’AGENT DOUBLE. Nous allons, comme à notre habitude, parler d’un acteur/actrice ayant joué plus d’un rôle au cinéma dans des films ou séries de super-héros, et aujourd’hui, c’est une actrice qui est à l’honneur : Rosario Dawson.


Qui est Rosario Dawson ?

NBCUNIVERSAL EVENTS — NBCUniversal Press Tour, January 11, 2020 — USA’s « Briarpatch » Session — Pictured: Rosario Dawson — (Photo by: Evans Vestal Ward/NBCUniversal)

Rosario Dawson est née et a grandi à New York. Sa carrière cinématographique commence à l’improviste, lorsqu’en 1995 le réalisateur Larry Clark la rencontre dans une rue du quartier new-yorkais de Manhattan, et lui demande de participer à son film Kids. Le succès critique du film décide Rosario à commencer une carrière d’actrice. Elle s’inscrit alors au Lee Strasberg Theatre and Film Institute.

Trois ans plus tard, elle tourne sous la direction de Spike Lee dans He Got Game, acclamé par la critique. Elle est révélée internationalement en 2002 grâce au blockbuster Men In Black II, où elle donne la réplique à Will Smith. Un an plus tard, elle retrouve Spike Lee pour le magnifique drame 25th Hour, où elle évolue aux côtés d’Edward Norton. Elle alterne ensuite des rôles dans des grosses productions et des films indépendants:

En 2003, elle joue dans The Rundown aux côtés de The Rock, futur Black Adam dans le film DC à venir, puis en 2004, elle campe Roxane, l’épouse d’Alexandre le Grand (Colin Farell) dans le film Alexander d’Oliver Stone. Elle interprète même son premier rôle de comics, celui de Gail dans le blockbuster Sin City de Robert Rodriguez et Frank Miller en 2005. Elle jouera par la suite dans l’excellent Death Proof de Quentin Tarantino. En 2009, elle est sacrée meilleure actrice lors de la cérémonie des NAACP Image Awards grâce à sa performance dramatique dans Seven Pounds (2008), de Gabriele Muccino. La même année, elle prête sa voix au personnage d’Artemis, dans le film d’animation Wonder Woman, de Lauren Montgomery. C’est son premier pas dans l’univers DC, et il est à noter que depuis 2015, elle prête sa voix au personnage de Wonder Woman, et elle est parfaite dans ce rôle.

La même année, elle accepte le rôle du Dr Claire Temple dans la série Netflix Daredevil, et conservera ce rôle dans les séries Jessica Jones, Luke Cage, The Defenders et Iron Fist, c’est-à-dire pendant plus de trois ans et à travers cinq séries différentes. Hormis son interprétation vocale dans les films animés de DC, on notera donc deux interprétations majeures de comics pour Rosario Dawson, et nous allons ainsi nous pencher sur ses rôles de Gail et Claire Temple.


Rosario Dawson et son rôle de Gail


Comme on l’a dit, Rosario Dawson incarne en 2005 Gail dans le film de Robert Rodriguez et Frank Miller, Sin City, rôle qu’elle reprend quelques années plus tard, en 2014, dans Sin City: A Dame to Kill For.

Le personnage de Gail est complexe de par ses nombreuses facettes : elle est tout d’abord une prostituée, mais également une redoutable chef de gang, dominatrice, qui se déplace en combinaison de cuir et bas résille, un collier de chien autour du cou. Décrite et dépeinte, dans le comics de Frank Miller, comme une grande brune d’une très grande beauté, Gail est la personnification de la femme fatale, inarrêtable, n’ayant peur de rien ni personne. Elle est une véritable guerrière, généralement armée d’un uzi dont elle n’hésite pas à se servir, et est aussi sexy que sadique, faisant régner la loi dans son quartier.

Le personnage de Gail est de loin le plus sexuel du long métrage, ce qui a permis à Rosario Dawson, lassée de jouer les faire-valoir, de s’émanciper dans ce rôle de femme forte et sans pitié qui règne sur la ville. Dans une interview, Dawson expliqua que Gail était pour elle une sorte de guerrière amazone sans peur, féroce, toujours intense quoiqu’elle fasse, régnant d’une main de fer dans Sin City.

Bien qu’elle ait pu explorer le côté moins sombre de Gail dans Sin City: A Dame to Kill for, Rosario Dawson incarne ici un personnage osé dans un film qu’elle décrit elle-même comme n’étant « clairement pas pour les enfants, mais avec un aspect fun à jouer dedans ». Pleinement consciente du psyché du personnage, elle rentre parfaitement dans la peau de cette femme fatale au look dézingué, aux antipodes de la personnalité de l’actrice. Aux antipodes également du rôle suivant que nous abordons.


Rosario Dawson et son rôle de Claire Temple


Le second rôle important de Rosario Dawson sur lequel nous nous concentrons aujourd’hui est celui du Dr Claire Temple dans l’univers Marvel TV. Tout d’abord, il faut savoir que l’actrice est une grande fan de comics, et qu’elle en a même écrit un : Occult Crimes Taskforce. Elle a toujours aimé les héros comme Daredevil ou Luke Cage, qui sont des héros plus « terre à terre », réels et symbolisant les héros réels de tous les jours, comme les policiers ou les pompiers.

Cependant, elle n’avait jamais réellement joué dans une série TV avant Daredevil et c’était une nouvelle expérience dans le sens où elle découvrait le personnage au fur et à mesure des épisodes et des séries. D’autant plus qu’elle ne pouvait pas apprendre grand chose du personnage dans les comics, l’histoire du personnage étant peu étoffée dans le matériel source. Du coup, cela a permis à l’actrice d’avoir une liberté créative assez élevée.

Elle expliqua que ce qu’elle appréciait dans les comics, c’est cette capacité de réinventer l’histoire régulièrement, et de pouvoir jouer avec les personnages et leurs histoires. Pour Claire Temple, elle avait une toute autre histoire dans le comics, mais le personnage restait entourée d’une zone assez obscure, donnant de la liberté à Dawson dans son interprétation dans la série. Et c’est cela qu’elle avait aimé particulièrement : le fait de pouvoir créer presque le personnage de Claire Temple de A à Z et de marquer l’histoire. Par exemple Dawson, de par ses origines, appréciait que le personnage parle espagnol dans la série, car elle trouvait cela naturel, alors que ce n’est pas le cas dans le comics.

Pour se mettre dans la peau du personnage, elle a du notamment se préparer pour les fausses opérations qu’elle devait faire dans la série, en faisant un des points qu’elle apprécia le plus dans ce rôle.


Gail et Claire Temple : similarités et différences des deux rôles


Si on compare les différents rôles qu’elle a joué, on peut voir que les deux personnages que nous avons développé aujourd’hui sont très différents : Gail est une femme fatale, une guerrière impulsive, sadique et implacable, dirigeante d’un gang des prostituées dans Sin City, alors que Claire Temple est une héroïne à son échelle dans le MCU, sobre et calme, sauvant les divers héros.

Hyper sexualisée et sadique dans Sin City, elle est à l’extrême opposée dans le MCU, où elle est une infirmière aidant les héros de New York, faisant ainsi figure de personnage touchant et compatissant. Dans Sin City, en tant que prostituée, l’argent est une loi pour elle, régissant son monde Dans le MCU, Claire Temple donne de son temps pour aider nos héros (Daredevil et Luke Cage notamment), les rafistolant sans aucune contrepartie. Elle est un avatar de la Mort dans Sin City, et une gardienne de la vie dans le MCU. C’est très intéressant car on a deux caractères qui s’opposent totalement, ce qui nous montre que l’actrice est capable de jouer une variété de rôles très étendue, et notamment certains diamétralement opposés.

On peut noter également que Dawson à joué dans Sin City en 2005, à un moment où ce genre de rôle de femme libre et puissante lui permettait peut-être de plus s’affirmer dans le monde du cinéma. Dix ans plus tard, elle interprète Claire Temple, un rôle beaucoup plus calme, plus sage, qui n’a pas besoin de choquer ou séduire pour s’affirmer. Cependant, Dawson reste une femme forte dans les deux versions et est toujours mise en avant, bien que Claire Temple soit un personnage secondaire dans les diverses séries où elle apparait. Dans les deux cas, c’est son mental et son caractère affirmés qui la font se démarquer. Dawson a avoué avoir adoré jouer Gail car c’est un personnage assez éloigné d’elle-même. Elle a également aimé jouer Claire Temple, tellement qu’elle a réécrit son dernier dialogue dans la saison 2 de Luke Cage, dernière série où elle a joué, s’impliquant donc dans ce rôle plus proche de sa personnalité.


Qu’elle soit une femme fatale ou une infirmière compatissante, Rosario Dawson a pu, à travers ces deux rôles, personnifier la dualité qui existe en chacun d’entre nous, et notamment en chaque femme : la guerrière libre et implacable, et la femme protectrice et attentionnée. Quoiqu’il en soit, elle a réussi à marquer l’audience par ses prestations, sans s’importuner de l’importance du rôle qu’elle avait. Et ça, c’est la marque d’une grande actrice.


Ne ratez pas les numéros précédents d’Agent Double sur :

Découvrez aussi nos autres chroniques : Power Girls, sur les personnages féminins des comics, comme Spider-Woman ; Comics Out sur la communauté LGBT des comics, comme le personnage de Miss America ; The Dark Side, qui illustre les vilains des comics, tel Cheetah ; ou encore le TOP 5 qui aborde des sujets divers et variés tels les pires films DC des 20 dernières années.

Chaque semaine, nous proposons aussi des One-Shots dans notre contenu original. Les sujets changent à chaque fois ! Un exemple : quels éléments faut-il pour une bonne adaptation audio d’un comics ?

This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.