Une anthologie spéciale Poison Ivy : la réédition d’avril 2021


Chaque mois sur L’Univers des Comics, nous veillons à pouvoir vous présenter une réédition d’une oeuvre précédemment publiée en version française afin de pouvoir (re)découvrir des classiques. Comme le mois passé, nous avons fait le choix de nous pencher sur une anthologie

Batman Arkham: Poison Ivy est le troisième et dernier tome de cette série d’anthologies sur des vilains de Gotham City, adversaires réguliers de Batman ayant fini à l’asile d’Arkham. Vous l’aurez compris, ce troisième opus se centre sur la super-vilaine Pamela Isley alias Poison Ivy, une femme ayant obtenu des pouvoirs lui permettant de contrôler les plantes ou de générer des toxines végétales. Cette anthologie va comprendre plusieurs récits de la super-vilaine à travers le temps afin de retracer ses plus grandes histoires. 

On y retrouve ainsi tout naturellement sa première apparition dans les pages du Batman #181, dans lequel Poison Ivy débarque pour devenir la nouvelle super-vilaine numéro 1 ; ou ses origines racontées dans le Secret Origins (vol. 2) #36. Vous pourrez aussi y lire l’une des histoires de Legends of the Dark Knight (#42-43) dans lequel Poison Ivy refait des siennes après avoir été libérée ; une histoire où l’on repart dans la période “Year One” de Batman avec Poison Ivy comme antagoniste dans l’annuel #3 de Batman: Shadow of the Bat ; ou encore dans une histoire où elle fait équipe avec Harley Quinn dans Batman: Gotham Knights (#14-15). Il sera aussi intéressant de la retrouver dans des numéros spéciaux tels que Batman/Poison Ivy, Batman/Poison Ivy: Cast Shadows ou Joker’s Asylum: Poison Ivy

Découvrez ainsi la première apparition de Poison Ivy sous la plume de Gardner Fox, homme maintenant érigé au rang de légende chez DC Comics après avoir créé les personnages de Flash, Hawkman, Doctor Fate ou Zatanna, parmi bien d’autres, ainsi qu’avoir modernisé l’équipe de super-héros de DC en Justice League ou même avoir créé le Multivers DC. Rien que ça ! Fox y était accompagné de Robert Kanigher, créateur du personnage de Barry Allen et auteur pendant plusieurs décennies chez DC Comics également. C’est un autre auteur de légende, Neil Gaiman, qui vous contera les origines de Pamela Isley, avant que celui-ci ne devienne une légende et n’écrive The Sandman ou ses multiples romans best-sellers tels que American Gods et Good Omens, tous deux adaptés en séries. Enfin, parmi les autres histoires, rien d’étonnant de retrouver aussi Dennis O’Neill, l’un des auteurs les plus prolifiques sur les comics de Batman, éditeur des comics de la Bat-Family jusqu’à sa retraite après avoir notamment créé les super-vilains Ra’s al Ghul et Talia al Ghul.

Retrouvez donc Poison Ivy au fil de son histoire, évoluant au point de devenir l’une des super-vilaines les plus connues de la galerie de vilains de Batman. Le personnage est bien connu du grand public après avoir été interprété par Uma Thurman dans Batman & Robin ou étant apparue dans la série Gotham, mais peu de gens connaissent réellement son histoire dans les comics. Une anthologie peut parfois avoir peu d’intérêt quand elle n’est pas bien compilée mais la collection Batman Arkham d’Urban Comics (et DC Comics à l’origine) a déjà fait ses preuves. Il s’agit ici au final d’un ouvrage idéal pour tout un chacun qui voudrait en savoir plus sur le personnage de Poison Ivy, qui n’a eu que rarement des histoires en solo et qui ne possède ainsi pas de comics où vous trouverez l’intégralité de son histoire marquante en un tome. Urban Comics pallie donc au problème avec Batman Arkham: Poison Ivy, qui sort en ce mois d’avril dans les librairies.


Si vous avez raté nos dernières rééditions mises à l’honneur ? Découvrez-les ci-dessous :

Si vous êtes avides de nouveautés, ne ratez pas chaque mois notre sélection de nouveautés VF à découvrir ! Le mois passé, on y retrouvait notamment Empyre et Year Zero.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.