Nos premières impressions sur « M.O.D.O.K. »



Dernière arrivée de l’écurie Marvel, M.O.D.O.K. a diffusé toute sa saison sur la plateforme Hulu aux Etats-Unis mais est arrivée chez nous sur Disney+, avec une diffusion sur base mensuelle. Mais du coup, que vaut ce premier épisode de M.O.D.O.K. ? Top ou flop ? L’Univers des Comics vous livre aujourd’hui ses premières impressions via trois de ses auteurs.


L’avis de Max Chauvineau

« M.O.D.O.K. a enfin droit à sa série »

Dans l’univers Marvel, M.O.D.O.K n’est pas n’importe qui : à l’origine il était George Tarleton, technicien chez A.I.M. L’entreprise criminelle voulait étudier le Cube Cosmique, elle voulut créer un être surpuissant pour ce faire, et Tarleton se porta volontaire. Devenu M.O.D.O.C (Mental Organism Designed Only for Computing), Tarleton manipula ses équipiers et sa soif de meurtre le fit se rebaptiser en M.O.D.O.K ( le K est pour Killing). Au final, M.O.D.O.K devint l’un des plus grands ennemis des Avengers, et s’opposa également à Namor et au Doctor Doom.

Nous avons besoin de vous pour récupérer l’accès à notre site !

Afin d’évincer le Sphinx qui a pris le contrôle de L’Univers des Comics, il faut que vous nous aidiez à résoudre l’énigme qui s’y trouve ! En attendant de trouver la solution, nous vous remercions pour votre assiduité et votre patience et vous fournissons le code promo ultime jusqu’au 31 octobre : HACK50. Grâce à celui-ci, vous bénéficiez de 25 % de réduction sur chacun de nos abonnements annuels !

N’attendez pas pour en profiter !

M.O.D.O.K a enfin le droit à sa série, après avoir été le méchant principal du jeu Marvel’s Avengers sorti l’an dernier. La série, créée par Patton Oswalt (qui est également la voix de M.O.D.O.K), est une série satyrique, se basant sur un humour acide que l’on peut attendre d’un organisme maléfique comme M.O.D.O.K, sur l’absurdité des situations et sur le comique de répétition. Bien qu’on ait à faire à une série au design cartoon, elle se destine principalement à un publique adulte, car elle traite sous couvert d’humour de sujets importants comme la famille, le mariage, l’amour, le sens de la vie, etc…

Au niveau de l’esthétique, la série se rapproche énormément d’une autre série animée satyrique, Robot Chicken, de part le fait qu’elle utilise la technique du stop-motion pour animer ses personnages, mais aussi dans son utilisation de l’humour noir. Bref, M.O.D.O.K est une série inattendue, qui nous surprend par son rythme et son humour. A dévorer sans modération !


L’avis de Marlon Jousset

« Si le sang en pâte à modeler ne vous effraie pas, foncez découvrir M.O.D.O.K. »

Quelques fois, certaines séries ne nous inspirent pas tant que ça et l’envie de les regarder n’est pas à son paroxysme. Et pourtant, il arrive que l’on découvre un résultat totalement différent de ce à quoi on s’attendait en appuyant sur la barre d’espace du clavier pour lancer le visionnage de cette toute nouvelle série dont on a assez peu entendu parler. M.O.D.O.K. fait partie de ces séries qui nous surprennent dès le premier épisode, cumulant les références à la pop culture, celles à l’univers Marvel et les vannes particulièrement drôles.

M.O.D.O.K. est un mélange assez étrange entre un look plutôt « enfantin », tant on dirait que les personnages sont faits avec de la pâte à modeler, et un scénario très adulte, de l’humour noir et des problématiques graves. En somme, on se retrouve devant un épisode mélangeant plein d’ingrédients qui ne semblent pas aller ensemble mais qui finit par être une excellente surprise, un peu à la manière d’un BoJack Horseman chez Netflix. Si le sang en pâte à modeler ne vous effraie pas, foncez découvrir M.O.D.O.K. !


L’avis de Timo Masson

« Une série à dévorer sans modération »

Attention, car voici sans crier gare la nouvelle série animée de l’écurie Marvel : M.O.D.O.K..

Initialement développée par Marvel Television, la série ne fait ainsi pas partie du Marvel Cinematic Universe mais arrivera tout de même à surprendre par sa fraicheur. Dotée d’un humour complètement décalé et parfois NSFW, M.O.D.O.K. arrivera à provoquer un rire naturel chez le téléspectateur. Bien que l’intrigue puisse paraitre de prime abord un peu tirée par les cheveux, c’est justement le côté déjanté de la série qui scotchera les yeux à l’écran, transformant tout doucement un regard intrigué en un réel plaisir.

Animée en stop-motion, M.O.D.O.K. réussit une animation propre et bénéficie d’un rythme soutenu, permettant au spectateur de ne pas s’ennuyer. A cela, vous ajoutez la performance de Patton Oswalt en M.O.DO.K., dont le personnage semble coller à la peau. Une série, sans aucun doute, à dévorer sans modération sur Disney+.


Pour chaque nouvelle série, nous vous livrons nos premières impressions. Découvrez aussi :

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.