REVIEW SANS SPOILER: The Flash, la première saison


The Flash S01 ReviewThe Flash est la deuxième série de l’univers télévisé DC, la première étant Arrow dont la troisième saison s’est terminée il y a peu. Sa plus grande qualité est sans doute son intrigue bien construite. Ayant été élaborée longtemps à l’avance, la série nous apporte une intrigue prenante et bien réfléchie.

Les crossovers entre The Flash et sa série-mère, Arrow, sont vraiment un plus apporté. Lorsque les deux héros se rencontrent, les situations sont assez comiques dans le sens où Flash est plutôt un fonceur (jeu de mot pourri, je sais), tête baissée et possède un certain humour tandis que son homologue vit plutôt dans un monde assez sombre. Ce qui rend d’ailleurs Barry Allen d’autant plus attachant. S’il ne devait y avoir qu’un défaut à soulever à l’intrigue, ce serait le même que pour la série Arrow. La chaîne de diffusion, The CW, est une chaîne pour laquelle le public cible est la tranche d’âge entre 15 et 25 ans. Ceci a pour conséquence de rendre les intrigues amoureuses un peu lourdes, pour ne pas dire cul-cul ! Ce n’est pas réellement un défaut mais c’est encore plus flagrant dans cette série que dans celle d’Arrow.

Cela dit, Barry Allen et ses compagnons sont des personnages bien travaillés. Ils sont attachants, émouvants et l’ambiance générale de la série est vraiment agréable. L’humour est omniprésent notamment grâce à Cisco dont les allusions constantes aux comics et au cinéma rend la série d’autant plus attrayante et intéressante.

Un point comique à relever est que Barry Allen est le seul méta-humain à être resté du bon côté de la force. En effet, tous les autres intervenants de la série possédant des pouvoirs surnaturels sont systématiquement des antagonistes. Vous me direz que ça n’aurait pas d’intérêt qu’ils soient tous gentils… Et vous auriez raison ! C’est aussi une constante dans les comics mais je trouvais ça intéressant de le relever. A part Firestorm, tous sans exception sont des antagonistes.

Grant Gustin est définitivement l’acteur qu’il fallait pour interpréter le rôle de Flash. En effet, tout au long de la saison, Barry Allen doit s’adapter et améliorer ses aptitudes physiques et psychologiques et Gustin nous fait réellement sentir, épisode après épisode, la maturité grandissante de son personnage. Il faut noter qu’il s’agit un acteur qui vient à la base de la comédie musicale et arriver à cette qualité de jeu est vraiment remarquable, surtout en début de carrière.

Mais Gustin n’est pas le seul acteur à briller dans la série. L’entièreté du cast, dont notamment Tom Cavanagh (Harrison Wells), rend la complicité entre les personnages magique.

Un autre aspect qui joue en la faveur de la série en général est son côté visuel. La série entière est vraiment belle. Les effets spéciaux sont dignes d’un film et les chorégraphies, bien que moins élaborées que dans Arrow, sont très bien réalisées. Et tout ceci avec une mention spéciale pour Grodd qui est parfait.

Bref, une première saison qui ne promet que du bien pour la suite. Et ce, surtout depuis les dernières révélations de la production annonçant que Tom Cavanagh restera un personnage récurent de la série et que d’autres super-rapides seront introduits dans l’univers. Que du bon, que du bon… Et dire qu’il faut encore attendre jusqu’à l’automne pour connaître la suite de cette première saison dont la fin est on ne peut plus frustrante. Frustrante mais dans le bon sens, bien sûr !

The Flash reviendra donc cet automne sur The CW pour une deuxième saison.


A propos de Dav Cools

Producteur-adjoint de la chaine YouTube de L’Univers des Comics, Dav est au rendez-vous à chaque sortie de film dans « Let’s Review This ! » et tous les trois mois dans « Le Passage des Saisons ». Vous pouvez aussi le suivre chaque semaine sur le site dans « Les Archives Marvel »

Laisser un commentaire