POWER GIRLS: Invisible Woman


Notre chronique 100 % girl power vous revient pour le dernier numéro de la saison ! Power Girls effectuera effectivement une pause le mois prochain mais en attendant, le numéro du jour se penchera sur un personnage qui ne passe pas inaperçu… ou parfois si justement vu que c’est Invisible Woman !


Qui est Invisible Woman ?


Susan “Sue” Storm est l’un des premiers personnages, et même le premier personnage féminin, créé par Marvel Comics durant l’Age d’argent des comics, période s’étalant traditionnellement de 1956 à 1970. Créée par les légendaires Stan Lee et Jack Kirby, elle apparait pour la première fois dans les pages du Fantastic Four #1 en novembre 1961, tout comme les autres membres de sa famille. 

On parlera ici effectivement plus de famille lorsque cela concerne les Fantastic Four car les quatre personnages sont liés avant même d’avoir leurs pouvoirs. Susan est ainsi en couple avec Reed Richards, la soeur de Johnny Storm et aussi très proche de Ben Grimm, le meilleur ami de son compagnon. Lorsque ceux-ci partent dans l’espace pour une expérience menée par Reed Richards, ceux-ci se retrouvent irradiés de rayons cosmiques les forçant à revenir sur terre, d’apparence indemnes, mais révélant rapidement des capacités surhumaines propres à chacun. 

De son côté, Sue Storm manifeste la capacité de se rendre invisible, ainsi que n’importe quel objet qu’elle décide de rendre invisible, mais aussi de créer des champs de force pouvant être utilisés comme boucliers lors d’attaques ennemies. De par ses pouvoirs, Sue Storm devient membre des Fantastic Four et se fait nommer Invisible Girl. Une grossesse difficile et des aventures émancipatrices plus tard, Sue s’affirmera même en changeant son surnom en Invisible Woman, mais nous y reviendrons plus bas. 

Membre des Fantastic Four et même des Avengers, Sue Storm a eu l’occasion de prouver sa valeur à maintes reprises et a affronté des opposants réguliers des Fantastic Four tels que Doctor Doom, Namor ou les Skrulls. Elle prendra aussi une part importante dans les évènements majeurs que furent Civil War, Secret Invasion ou encore Secret Wars

Personnage majeur de Marvel Comics, Invisible Woman est apparue dans plusieurs jeux vidéo mais a surtout déjà eu trois incarnations différentes. Dans un film beaucoup moins mis en avant, Sue Storm apparait d’abord la première fois sous les traits de Rebecca Staab dans le The Fantastic Four de 1994. Dix ans plus tard, elle est ensuite interprétée par Jessica Alba dans les films Fantastic Four de 2005 et Fantastic Four: Rise of the SIlver Surfer de 2007. Enfin, dans son incarnation la plus récente, c’est Kate Mara qui incarne Susan Storm dans une version modernisée des super-héros dans Fantastic Four en 2015. Le personnage apparaitra à l’avenir dans le reboot des Fantastic Four au sein du Marvel Cinematic Universe ; le film a été confirmé par Marvel Studios mais l’actrice n’a pas encore été choisie, ou du moins pas encore révélée.


Invisible Woman et sa féminité


Il faudra une actrice ayant du charisme pour camper Invisible Woman, car celle-ci est certainement l’une des Power Girls par excellence de chez Marvel. 

Là où Talia al Ghul était une Power Girl par excellence le mois passé pour son caractère fort et son indépendance, Sue Storm est ici un tout autre genre de femme et ce n’est pas pour autant qu’elle n’incarne pas cette même force d’esprit. Pour commencer, il est à signaler que Sue Storm est douée d’un leadership inné qu’elle a pu démontrer à plusieurs reprises. Elle est tout d’abord considérée comme la co-leader des Fantastic Four avec son mari Reed Richards et ce, depuis la création de l’équipe. A la mort présumée de son frère, elle prend aussi la tête de la Future Foundation, une fondation créée par Reed Richards afin d’améliorer le monde et la science. Elle est aussi reconnue pour son leadership sur le terrain lorsqu’elle fait partie des Avengers.

Parlons justement des Avengers. Lors de l’évènement Civil War, le clone de Thor fabriqué par Reed Richards et Tony Stark tue Bill Foster. Trouvant que la situation allait beaucoup trop loin, Sue décide de quitter le Baxter Building et de laisser Reed avec les enfants jusqu’à ce que la situation soit réglée. Elle rejoint alors les Avengers hors-la-loi de Captain America et démontre par là qu’elle est une femme avec des idéaux forts et que sa boussole morale doit toujours être respectée si elle veut pouvoir se sentir bien. Sue ne supporterait pas de continuer dans une situation avec laquelle elle ne serait pas d’accord à cent pour cent. 

C’est notamment dans ce cadre que Sue s’est battue pour pouvoir obtenir ses enfants, vivant des grossesses particulièrement difficiles, tant pour Franklin que pour Valeria. Malgré la particularité de ses enfants (Franklin est tout de même l’un des personnages les plus puissants de Marvel), elle s’efforcera d’être une mère exemplaire. Ce n’est d’ailleurs pas la seule occasion où elle fera office de figure maternelle, car elle et Johnny avaient perdu leur mère relativement jeunes et Sue dut s’occuper de son frère à la place de sa défunte mère. 

Sue Storm est donc quelqu’un qui a le sens des responsabilités et elle n’hésitera pas à aller de l’avant avec courage pour faire bouger les choses. Elle s’affirme comme une pièce maitresse de l’univers Marvel au fil des ans et démontre qu’elle n’est pas juste le pion féminin des Fantastic Four.


Invisible Woman et l’évolution de son image


Dès sa création, Invisible Woman (Invisible Girl à l’époque) n’avait certainement pas vocation à être présente uniquement pour faire joli. Stan Lee, créateur du personnage, voulait que les Fantastic Four se forment à la suite de leurs relations familiales et non à cause d’un évènement ; de par ce fait, Susan Storm ne devait pas être juste une membre de l’équipe mais la véritable co-leader de l’équipe, en binôme avec Mister Fantastic. Il s’agit de quelque chose qui a même été souvent mis en avant, comme dans une histoire où les Fantastic Four lisent simplement les courriers reçus de leurs fans, ce qui met en lumière les différents actes héroïques et prouesses réalisés par Invisible Woman en solo et ceux dans lesquels elle a joué un rôle clé. 

Le personnage a même été créé spécifiquement pour s’illustrer par son leadership et ses actes plutôt que des pouvoirs surdimensionnés. Stan Lee citait ainsi qu’il ne voulait pas qu’elle soit “comme Wonder Woman à frapper les gens”. Dès le départ, Susan Storm est donc créée comme un autre idéal féminin de celui véhiculé par la princesse amazone de DC Comics. Il y avait aussi la volonté à l’origine de ne pas se reposer sur la plastique du personnage. Une des premières idées à être rejetées avant la première apparition du personnage était que ses pouvoirs d’invisiblité fonctionnent comme dans le film The Invisible Man, c’est-à-dire qu’elle aurait du enlever ses vêtements afin d’être complètement invisible. Craignant que cela fasse aussi “trop sexy” pour un comic book, Stan Lee fit en sorte que les vêtements qu’elle porte deviennent invisibles avec elle, son pouvoir s’étendant aux objets qu’elle touche. 

Invisible Woman, qui fête cette année ses 60 ans d’existence, s’est imposée au fil des ans comme l’un des personnages les plus appréciés du public. Dans un article réalisé en 2011, le site de pop culture IGN avait ainsi classé Susan Storm à la 66e place de leur top 100 des meilleurs héros des comics. Le site citait ainsi que “les Fantastic Four sont une famille dysfonctionnelle et ils ont besoin de quelqu’un pour la maintenir unie, et cette personne est Susan Richards.” Ils soulignaient aussi l’importance que l’héroïne a eu au fil des ans, sauvant ses équipiers à de maintes reprises, et qu’elle aurait du pain sur la planche pour maintenir la famille soudée après la mort de son frère Johnny Storm alias Human Torch (celui-ci venait effectivement de mourir au moment de la publication de l’article d’IGN). 

Alors que les deux dernières adaptations en date furent très différentes l’une de l’autre, voyant une Kate Mara se centrer essentiellement sur l’aspect intellectuel du personnage tandis que la plastique de rêve de Jessica Alba aura malencontreusement donné une image de faire-valoir à Susan Storm (bien que moins marquée dans le second film, en 2007), nous attendons encore une incarnation du personnage qui pourrait regrouper ces deux aspects. Marvel Studios commencent à être connus pour dénicher des talents parfaits dans leurs rôles et nous ne nous faisons pas de souci pour l’avenir. Invisible Woman apparaitra dans le futur film Fantastic Four, dernier film de la Phase 4 du Marvel Cinematic Universe, mais qui y interprètera Susan Storm ? A l’inverse de son pouvoir, la réponse à cette question ne passera certainement pas inaperçue lorsqu’elle tombera.


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois passé : Daken) ; The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois passé : Apocalypse) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Chris Evans; et le Top 5, qui présente un sujet différent chaque mois, comme les personnages qu’on adore détester.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos One-Shots chaque semaine ! On y parle notamment de l’univers Marvel de Sony ou des équipes de super-héros qui mériteraient leur propre jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.