COMICS OUT: Wiccan


Votre chronique LGBT super-héroïque préférée revient pour un nouveau numéro en ce mois de mai ! Mettant en avant des personnages de comics issus de la communauté LGBTQ+, Comics Out se penchera aujourd’hui sur le jeune héros de Marvel Comics connu sous le nom de Wiiccan. Envie d’en découvrir plus à son sujet ? C’est parti !


Qui est Wiccan ?


Vous l’avez peut-être déjà vu récemment dans la série WandaVision et pourtant celle-ci ne fait que gratter la surface du personnage de Billy Kaplan, mieux connu dans les pages de Marvel Comics sous son surnom de Wiccan

A l’origine, le jeune Billy porte le nom de sa mère, Billy Maximoff, car est effectivement apparu pour la première fois dans les pages de The Vision and the Scarlet Witch #12, créé comme l’un des deux fils jumeaux de Wanda Maximoff/Scarlet Witch et Vision par Steve Englehart et Richard Howell. Il est rapidement révélé que Billy et son frère Tommy sont le fruit du pouvoir de Scarlet Witch, qui les a matérialisé à partir de morceaux d’âme du démon Méphisto. Ce dernier leur apprend en venant récupérer ses morceaux d’âme et Billy cesse alors littéralement d’exister. Il sera cependant expliqué plus tard que Billy et Tommy auraient été créés purement par les pouvoirs de Scarlet Witch et n’auraient finalement qu’été réclamés par Mephisto pour punir Scarlet Witch.

Les deux jumeaux sont réincarnés au sein de deux familles différentes et c’est comme cela que nous faisons la connaissance de Billy Kaplan en 2005 sous la plume de Allan Heinberg et le crayon de Jim Cheung. Le jeune Billy apprend durant son adolescnce qu’il est le fils perdu de Scarlet Wtich et commence à développer le même genre de pouvoirs que sa mère, à savoir des pouvoirs magiques et d’altération de la réalité. En tant que Wiccan, il forme les Young Avengers avec d’autres héros tels que Patriot, Stature et Iron Lad. 

Le jeune Wiccan prendra de plus en plus d’importance dans les comics par la suite, jusqu’à faire partie de l’équipe des New Avengers de Sunspot ou partir dans l’espace au sein des Guardians of the Galaxy. L’une des histoires les plus marquantes du jeune héros, alors membre des Young Avengers, est quand il essaiera de retrouver sa mère et de la ramener à la raison après les évènements de House of M, qui avaient vu Scarlet Witch supprimer une grande partie des mutants de la terre.

Comme dit plus haut, Billy a fait ses débuts à l’écran début 2021 dans la série WandaVision, où il était interprété par Julian Hilliard. Il y a des chances que nous revoyions le personnage dans le prochain Doctor Strange in the Multiverse of Madness, peut-être en tant qu’adolescent, mais rien n’est encore confirmé de ce côté là.


Wiccan et son homosexualité


Pourtant, une apparition de Wiccan en tant qu’adolescent dans le Marvel Cinematic Universe apporterait de la diversité, car le jeune héros est ouvertement gay. Le lecteur ne vivra pas le coming out de Wiccan tant l’homosexualité du personnage est inscrite dans l’ADN de celui-ci dès sa conception. Billy Kaplan a ainsi la chance dès son jeune âge de pouvoir affirmer son orientation sexuelle sans complexe et avec certitude, et cela fait une incertitude de moins à porter tous les jours par le jeune héros, car on sait tous les incertitudes que tout un chacun a durant son adolescence. D’autant plus que Billy est un mutant, ne maitrise pas encore totalement ses pouvoirs et apprend que ses vrais parents ne sont pas ceux qu’il croyait : cela fait déjà beaucoup de problèmes pour une seule personne.

Billy s’affiche donc avec aisance et confiance en lui dans son orientation sexuelle et il faut dire que son environnement a aussi favorisé cette assurance qui le caractérise. Elevé dans une famille qui accepte qui il est et travaillant avec les Young Avengers dont beaucoup de membres font partie de la communauté LGBTQ+ (Hulkling, Loki, America Chavez), Billy est entouré dès le début par des personnes aimantes et ouvertes d’esprit, ce qu’il manque malheureusement parfois à certaines personnes qui auraient bien besoin de ce soutien pour pouvoir s’assumer après une telle découverte sur soi-même, qui pourrait s’avérer très perturbante pour certains. Fort heureusement donc, Billy peut s’assumer ouvertement sans se sentir jugé par son entourage, ce qui décuple l’acceptation que le jeune héros a de lui. 

Wiccan a aussi la chance de tomber sur l’amour de sa vie relativement tôt, vu qu’il tombe amoureux de son équipier au sein des Young Avengers, Teddy Altman alias Hulkling. Le couple renvoie l’image d’un couple naturellement attirés l’un par l’autre, comme si deux âmes soeurs s’étaient trouvés. Tous deux avaient déjà découvert leur homosexualité avant de se rencontrer et l’alchimie entre les deux personnages est indéniable. Un couple moderne, Wiccan et Hulkling emménagent ensemble par la suite et sont meme au final l’un des rares couples LGBT à se marier dans les comics. Dans un futur alternatif, on les voit même parents d’une petite fille. Wiccan renvoie toutefois plus d’assurance sur son homosexualité et l’affiche beaucoup plus ouvertement que son mari, participant même à la vie de la communauté LGBT ou allant de temps à autres à des brunchs “drag” avec Loki.


Wiccan et l’évolution de son image


L’homosexualité de Wiccan fut très bien reçue dans l’ensemble, tout comme son couple avec Hulkling, désormais considéré comme le couple gay le plus important de Marvel à ce jour. Le site ComicsAlliance plaçait déjà en 2012 Wiccan et Hulkling à la sixième place de son top 50 des personnages LGBT ayant accroché auprès du public, seulement surpassés par Batwoman et le couple Midnighter/Apollo de DC Comics chez les éditeurs majeurs. Le site souligne notamment la tendresse et le naturel de la romance entre les deux adolescents, qui apportent un coup de frais dans le paysage des comics, non seulement dans la communauté LGBT mais dans la notion de couple toute entière.

Le succès de Wiccan et Hulkling fut notamment quelque chose mis en avant en 2014 par le vice-président de Marvel Animation lors de son discours quand Marvel furent honorés par le Los Angels LGBT Center pour leur promotion de la représentation et des droits de la communauté LGBT. Cort Lane soulignait ainsi qu’une telle romance était particulièrement géniale pour les jeunes gays qui cherchent à s’identifier à un personnage en lisant des comics. On ne peut effectivement qu’être d’accord avec Lane et c’est peut-être encore plus vrai aujourd’hui, tant la représentation de la communauté LGBT tend à s’étendre d’année en année dans l’industrie du comics.

Enfin, il est à noter que le personnage de Wiccan ainsi que sa relation homosexuelle dans les pages de Marvel auront aidé à la “normalisation” de la communauté LGBT (si un tel terme peut être utilisé) auprès des lecteurs, ces derniers ayant été au final peu habitués à ce type de relations depuis la création de l’univers Marvel. L’éditeur y avait notamment été progressivement dans l’implémentation d’une telle relation et le premier baiser entre les deux personnage n’est finalement survenu dans les pages d’un comics que plusieurs années après que les personnages se soient mis en couple.

En tant que personnage majeur de la communauté LGBT chez Marvel et dans les comics en général, il serait intéressant d’en avoir une adaptation fidèle à l’avenir. Comme dit plus haut, le personnage est déjà apparu dans la série WandaVision et devrait probablement apparaitre dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness mais il sera intéressant de voir comment Marvel abordera l’homosexualité du personnage à l’écran, le Marvel Cinematic Universe n’ayant à ce jour pas encore de super-héros gay mis en avant parmi ses personnages principaux. Ikaris sera le premier dans Eternals ; Wiccan sera-t-il le suivant ?


Vous avez manqué les derniers numéros de Comics Out ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques que vous apprécierez certainement : Power Girls, qui présente des personnages féminins des comics (le mois passé : Wasp) ; The Dark Side qui se centre sur les vilains des comics (le mois passé : Kingpin) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Natalie Portman) ; et le TOP 5, qui aborde chaque mois un thème différent sous forme de top 5, comme les versions alternatives de Deadpool les plus décalées.

Retrouvez aussi notre autre contenu original, nos One-Shots ! On y parle de sujets divers et variés, comme les films qui pourraient être reliés aux séries Disney+ ou encore la richesse de la mythologie des Green Lanterns

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.