L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Tout ce qu’il faut savoir avant d’aller voir “Madame Web”

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau film de Sony

Le film Madame Web débarque dans les salles pour la Saint-Valentin et peut-être vous demandez vous de quoi il s’agit. De quoi peut bien parler ce film ? Pas de panique, L’Univers des Comics a pensé à tout et vous a compilé tout ce que vous devez savoir sur le nouveau film adapté de Marvel. Suivez le guide !


Le Sony’s Spider-Man Universe

Madame Web est le quatrième film d’un univers partagé adapté de Marvel Comics – et plus précisément de la franchise Spider-Man – incluant uniquement des personnages dont Sony Pictures détiennent les droits, un univers sobrement nommé Sony’s Spider-Man Universe (SSU). Ce SSU n’a rien à voir avec le Marvel Cinematic Universe produit par Marvel Studios ni, donc, avec la version de Spider-Man interprétée par Tom Holland. Madame Web se situe dans un autre univers, à savoir dans le même que les trois précédents films de la franchise, Venom, Venom: Let There Be Carnage et Morbius.

Envie d’en apprendre plus sur Kingpin ?

=> Lire THE DARK SIDE: Kingpin <=

Cet univers a vocation à continuer de s’étendre à l’avenir, incluant dans son calendrier un Venom 3 et le film Kraven the Hunter, alors que des séries Silk: Spider-Society et Spider-Man Noir sont en développement.

Il est à noter que le film, bien que bel et bien partie intégrante du SSU, ne fera pas de référence aux autres films car a été conçu comme un film standalone. Pour cause, le film se déroule en l’année 2003.

=> Vous voulez plus d’infos sur le SSU ? Rendez-vous sur notre page explicative de cet univers !


Madame Web

Cassandra Webb est un personnage qui apparait pour la première fois dans le Amazing Spider-Man #210 en 1980, alors créée par les pointures que sont Dennis O’Neill et John Romita, Jr. Le personnage est une femme âgée aveugle et atteinte de myasthénie, une maladie dégénérative qui la force à être reliée à un système de support de vie de manière constante.

Cassandra Webb est aussi une mutante qui bénéficie des dons de prémonition et clairvoyance ainsi que de pouvoirs télépathiques. Cela lui permet ainsi de travailler comme médium professionnelle et c’est ce métier ainsi que son apparence physique et – surtout – son système de support de vie conçu par son mari, qui prend la forme d’une grande toile d’araignée, qui l’amèneront à être surnommée Madame Web.

Madame Web apparait comme un personnage secondaire gravitant autour du super-héros new-yorkais Spider-Man, apparaissant dans de nombreuses histoires et crossovers impliquant l’homme-araignée. Elle a déjà bénéficié d’adaptations, dont la plus connue à ce jour reste ses apparitions régulières dans la série animée Spider-Man des années 1990. Le personnage – dont la voix est celle de Joan Lee, la femme de Stan Lee – apparait comme un personnage voyageant entre les différentes dimensions afin de tester et choisir les meilleurs Spider-Men pour une bataille à venir contre Spider-Carnage et ainsi empêcher la destruction du multivers.

Dans ce film, le personnage de Cassandra Webb / Madame Web sera adapté pour la première fois en live-action, de surcroit dans un film solo. Dans Madame Web, Cassandra “Cassie” Webb est une jeune femme qui se découvre des pouvoirs psychiques qui lui permettront de protéger trois jeunes femmes au destin important. Le personnage y sera interprété par l’actrice Dakota Johnson, qui s’est faite connaitre grâce à son rôle dans la série de films Fifty Shades.

=> Envie d’en apprendre plus sur le personnage ? Découvrez notre récent numéro de Power Girls sur Madame Web !


Julia Cornwall

L’une des trois femmes au destin particulier que Madame Web devra protéger est Julia Cornwall. Ne cherchez pas dans les comics pour trouver ce nom, vous ne le trouverez pas. Toutefois, malgré que le patronyme change, le personnage de Julia Cornwall est en réalité une adaptation de Julia Carpenter.

Julia Carpenter est un personnage qui apparait pour la première fois dans la mini-série évènement Secret Wars en 1984, alors créée par Jim Shooter et Mike Zeck. Elle est une étudiante qui accepte de faire partie d’un groupe-test sensé évaluer ses capacités athlétiques. A son insu, elle est en réalité examinée génétiquement pour devenir une nouvelle super-héroïne contrôlée par le gouvernement et elle se fait “accidentellement” injecter un mélange de venin d’araignée et d’extraits de plantes exotiques, qui auront pour effet de lui octroyer des super-pouvoirs très similaires à ceux de Spider-Man.

Répondant au nom de code de Spider-Woman – la deuxième à porter ce surnom après Jessica Drew – elle se retrouve rapidement impliquée dans l’évènement Secret Wars, dans lequel elle s’allie à d’autres super-héros et notamment Spider-Man. A son retour sur terre, Spider-Woman sera placée par le gouvernement à la tête d’une nouvelle équipe nommée Freedom Force. Le personnage apparaitra même dans sa propre série solo et dans d’autres comics avant de se faire voler ses pouvoirs à la fin des années 1990 par Charlotte Witter (la petite-fille de Madame Web) et de se retirer du monde super-héroïque.

Le personnage reviendra au milieu des années 2000 à l’occasion de l’évènement Civil War, ayant récupéré ses pouvoirs et répondant désormais au nom d’Arachne. Par la suite, à l’occasion de l’histoire “Grim Hunt” dans les pages d’Amazing Spider-Man, Madame Web est assassinée par la famille Kravinoff et celle-ci arrive à transférer ses pouvoirs (et sa cécité) à sa protégée, Julia Carpenter. Julia devient alors la nouvelle Madame Web, rôle qu’elle occupe encore actuellement dans les comics.

Dans le film Madame Web, Julia Cornwall devrait répondre au surnom de Spider-Woman et elle sera interprétée par Sydney Sweeney, connue pour ses rôles dans les séries Euphoria et The White Lotus.


Mattie Franklin

La deuxième femme que Madame Web protégera est Mattie Franklin.

Martha “Mattie” Franklin est un personnage créé en 1998 par John Byrne et Rafael Kayanan qui apparait principalement dans les titres de Spider-Man. Elle est la nièce de l’éditeur-en-chef du Daily Bugle J. Jonah Jameson et a grandi seule avec son père après la mort de sa mère (la soeur de Jameson). Après avoir entendu une conversation téléphonique entre son père et Norman Osborn, elle décide de remplacer son père lors du rituel de “The Gathering of Five” et obtient les pouvoirs que Norman Osborn désirait, à savoir des pouvoirs très proches de ceux de Spider-Man.

Emergeant avec ces pouvoirs à une période où Spider-Man avait disparu, elle décide de devenir une super-héroïne et se fait passer pour l’homme-araignée, en étant une énorme fan. Au retour de Spider-Man, elle prendra le surnom de Spider-Woman, la troisième à prendre ce surnom après Jessica Drew et Julia Carpenter. Tout comme Julia Carpenter et Jessica Drew, elle se fera voler ses pouvoirs peu de temps après par Charlotte Witter mais les réabsorbera ensuite, récupérant non seulement ses pouvoirs mais aussi ceux de Drew et Carpenter.

Après quelques temps comme super-héroïne, la jeune Mattie Franklin se fait kidnapper et exploiter pour produire de l’hormone de croissance mutante à partir de ses pouvoirs. Constamment droguée, elle est aussi exploitée pour être prostituée avant d’être libérée par l’héroïne Jessica Jones. A la suite de ces évènements, Mattie Franklin abandonne son rôle de super-héroïne et elle connaitra une fin tragique lors de l’histoire “Grim Hunt”, étant assassinée par les Kravinoff en guise de sacrifice, connaissant donc la mort lors de cet événement comme Madame Web.

Mattie Franklin / Spider-Woman sera interprétée dans le film par Celeste O’Connor, qui a joué dans le film Selah and the Spades et les récents films Ghostbusters.


Anya Corazon

La troisième et dernière jeune femme que Madame Web protègera est Anya Corazon.

Anya Corazon est un personnage créé en 2004 par Joe Quesada, Fiona Avery et Mark Brooks. Pour son premier jour à sa nouvelle école, Anya se retrouve victime d’un affrontement entre deux clans mystiques, la Spider-Society et la Sisterhood of the Wasp. Mortellement blessée, elle est soignée par l’un des mages de la Spider-Society en lui tatouant une araignée sur le corps, un tatouage lui conférant des pouvoirs similaires à une araignée. A partir de ce moment-là, Anya devient la super-héroïne Araña et une membre de la Spider-Society en tant qu’une de leurs chasseuses.

Araña sera par la suite en vedette de sa propre série de comics et fera équipe avec Spider-Man à plusieurs reprises à travers les années 2000 et 2010, devenant même une jeune recrue de Captain Marvel après Civil War. Elle rejoindra aussi une équipe, les Young Allies et se fera finalement surnommer Spider-Girl.

Anya Corazon / Araña sera interprétée dans Madame Web par Isabela Merced, qui a joué le rôle principal dans Dora and the Lost City of Gold et le rôle féminin principal dans le film Sweet Girl. Elle apparaitra aussi à l’avenir dans la série The Last of Us et en tant que la super-héroïne Hawkgirl dans le nouveau DC Universe.


Ezekiel Sims

Le vilain du film Madame Web est Ezekiel Sims.

Dans les comics, Ezekiel Sims est un personnage qui a vu le jour en 2001, créé par J. Michael Straczynski et John Romita, Jr. Il est un riche businessman qui a obtenu dans le passé des pouvoirs similaires à Spider-Man grâce à un rituel. Voulant à la base utiliser ses pouvoirs pour devenir un héros, il les utilise finalement pour monter sa propre entreprise (destinée à la base à être le QG de ses opérations) mais devient rapidement trop occupé pour utiliser ses pouvoirs à des fins héroïques, se concentrant sur ses affaires à la place et développant sa richesse.

Ezekiel Sims entre en contact plusieurs fois avec Spider-Man (qui obtient ses pouvoirs plusieurs années après lui), lui expliquant notamment la nature des totems animaux. Il aidera aussi Spider-Man à quelques reprises, notamment après l’émergence des menaces surnaturelles auxquelles l’homme-araignée fait face. Il est cependant révélé que la cible de ces menaces n’est autre qu’Ezekiel et non Spider-Man. Ezekiel trahit alors Spider-Man au dernier moment avant de changer d’avis et de sauver son ami, en se faisant dévorer par une araignée géante.

Dans le film Madame Web, Ezebiel Sims sera vraisemblablement un super-vilain. Il a fait partie d’une expédition dans la forêt amazonienne avec la mère de Cassandra Webb pour aider dans sa recherche sur les araignées. Il en est ressorti avec des capacités physiques surhumaines et un don de prémonition. Il porte un costume noir similaire à celui que porterait Spider-Man et se met à pourchasser trois femmes qui ont le potentiel pour devenir Spider-Woman à l’avenir. Ezekiel Sims est interprété par Tahar Rahim, un acteur français qui a joué dans Un prophète, la série The Serpent ou encore le récent film Napoléon.


L’équipe derrière le film

Le film Madame Web est réalisé par S.J. Clarkson. La réalisatrice est ici pour la première fois à la tête d’un film après avoir fait ses gammes sur des séries. Clarkson est en effet connue pour avoir réalisé des épisodes de Dexter, Heroes ou encore les séries du Marvel Cinematic Universe Jessica Jones et The Defenders.

Le scénario a été écrit conjointement par S.J. Clarkson, le duo de scénaristes Matt Sazama et Burk Sharpless, à qui ont doit notamment le scénario des films Dracula Untold, Gods of Egypt ou encore le précédent film du SSU Morbius, et Claire Parker, qui a précédemment travaillé comme productrice sur la série Life on Mars avec S.J. Clarkson. L’histoire est créditée à Sazama, Sharpless et Karem Sanga (The Violent Heart).

A la direction de la photographie, on retrouve Mauro Fiore, qui avait déjà opéré ce rôle sur les films The Equalizer, Real Steel et Avatar mais aussi d’autres adaptations de comics comme Dark Phoenix et Spider-Man: No Way Home. La musique est composée par Johan Söderqvist, à qui ont doit notamment la bande originale de la série Anatomy of a Scandal.

Le film est produit par Lorenzo Di Bonaventura, producteur des séries de films G.I. Joe et Transformers. Côté studios, le film est distribué par Sony Pictures, qui détiennent les droits d’adaptation des personnages, et produit par Columbia Pictures, la maison-mère de Sony Pictures, Marvel Entertainment, qui détient la propriété intellectuelle des personnages, et Di Bonaventura Pictures, les studios de Lorenzo Di Bonaventura.

Le film sort le 14 février 2024 exclusivement au cinéma.


Le synopsis

Cassandra Web est une ambulancière de Manhattan qui serait capable de voir dans le futur. Forcée de faire face à des révélations sur son passé, elle noue une relation avec trois jeunes femmes destinées à un avenir hors du commun… si toutefois elles parviennent à survivre à un présent mortel.


La bande-annonce

VO :

VF :


Voilà ! Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur le nouveau film Madame Web ! Alors, irez-vous le voir ? Avez-vous hâte ? Dites-le nous dans les commentaires !

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Nathan Fillion <=