Quels comics indépendants seront adaptés sur Netflix ?


Alors que Disney+ est en pleine croissance avec ses adaptations Marvel et que HBO Max commence à pointer le bout du nez avec les adaptations de DC Comics, Netflix reste la plateforme de streaming n°1 et n’est pourtant pas en reste du côté des adaptations de comics. Mais comment font-ils si les éditeurs majeurs que sont Marvel et DC sont déjà adaptés ailleurs ? Comme expliqué dans notre Focus sur l’évolution des adaptations de comics sur Netflix en novembre dernier, la plateforme mise sur les comics indépendants. Et il y en a vraiment beaucoup qui sont en cours de développement chez Netflix : voici en quelques lignes les comics indépendants qui seront adaptés sur Netflix à l’avenir.


Les adaptations de Millarworld


Il y a quatre ans, Netflix avait réussi un gros coup en rachetant le label Millarworld, c’est-à-dire la bibliothèque de comics indépendants créés par le visionnaire écossais Mark Millar, dont 9 films ont déjà été adaptés de ses comics. Netflix a évidemment des plans pour développer des adaptations de quasiment chaque comics de Millarworld avec pas moins de 6 films et 2 séries en développement.

Côté séries tout d’abord, après la toute première adaptation de Millarworld sur la plateforme avec Jupiter’s Legacy sortie il y a un peu moins de deux semaines (et dont on verrait bien un volume 2 annoncé prochainement), Netflix planche aussi sur une adaptation du comics American Jesus, qui suit un jeune garçon se rendant compte qu’il est le nouveau messie dans une série qui sera bilingue anglais/espagnol. Aimant explorer les différents formats possibles, le comics Supercrooks devrait quant à lui être adapté en anime, une adaptation d’inspiration japonaise donc. Le comics quant à lui raconte l’histoire d’un casse.

Mais c’est probablement du côté des films que Netflix semble les plus actifs. Six films ont d’ores et déjà été annoncés issus de leur filiale Millarworld Productions, dirigée par Mark Millar en personne, dont trois situés dans l’espace. Nous auront effectivement un film Empress, qui adapte le comics éponyme sur une impératrice qui décide de s’enfuir loin de son mari dictateur intergalactique, un film Space Bandits, sur deux des meilleures voleuses de l’espace, et Sharkey the Bounty Hunter, qui se centre sur un chasseur de prime qui voyage avec un jeune garçon dans un camion de glace reconditionné vaisseau spatial. Sur terre, nous aurons aussi un film Huck, sur un super-héros plutôt discret, Prodigy, qui suit l’homme le plus intelligent et talentueux du monde, ou encore le très attendu Reborn, qui adapte le comics éponyme dans lequel les personnes qui décèdent ne vont ni au paradis ni en enfer mais dans un monde chaotique où la survie est le seul credo.

Millarworld a encore de belles années devant lui sur Netflix et on est pas à l’abri d’autres annonces en réalité. On imagine bien un film Superior ou une série Chrononauts. A suivre !


Les adaptations de Dark Horse Comics


A côté de Millarworld, Netflix ont aussi signé en 2019 un first-look deal avec Dark Horse Comics, c’est-à-dire un accord leur permettant d’accepter ou refuser avant n’importe quelle autre entreprise l’adaptation d’un comics de l’éditeur et donc d’avoir priorité pour adapter les comics de leur choix. Cet accord est survenu après le succès sur la plateforme du film Polar avec Mads Mikkelsen et de la série The Umbrella Academy.

Alors que The Umbrella Academy est actuellement en cours de tournage pour sa troisième saison sur la plateforme, d’autres projets adaptés de Dark Horse Comics sont aussi en développement chez Netflix. Pour l’instant deux films ont d’ores et déjà été annoncés pour débuter ce partenariat entre Netflix et Dark Horse Entertainment. Nous aurons ainsi un film Mystery Girl avec Tiffany Haddish en vedette et McG derrière la caméra, basé sur le comics éponyme de Paul Tobin et centré sur une femme ayant réponse à tous les mystères jusqu’à résoudre celui derrière son pouvoir lorsqu’elle se fait kidnapper. Dernier en date à avoir été annoncé, Netflix sortira aussi un film Lady Killer, basé sur le comics du même nom de Joelle Jones et Jamie S. Rich dans lequel Josie Schuller a des apparences de femme au foyer typique des années 1950 alors que celle-ci exerce aussi un métier de tueuse à gage à l’insu de son mari. Le personnage principal sera interprété par Blake Lively.

Quant aux autres projets potentiels, rappelons que les comics primés aux Eisner Awards Sin City de Frank Miller et Black Hammer de Jeff Lemire sont actuellement en développement pour une adaptation télévisée mais sans partenaire de diffusion actuellement. Ces projets atterriront-ils du coup sur Netflix ? Nous voyons sinon aussi bien des adaptations de Dept. H de Matt et Sharlène Kindt ou du récent vainqueur d’un Eisner Award l’année passée, Invisible Kingdom, qui ferait un splendide film.


Les adaptations de Boom! Studios


Après Dark Horse en 2019, Netflix a aussi signé un first-look deal avec l’éditeur indépendant BOOM! Studios en 2020. Plusieurs projets sont ainsi en développement.

Avant même de signer l’accord, Boom! et Netflix étaient déjà en étroite collaboration pour deux films à venir. Le premier est une adaptation par David F. Sandberg de The Unsound de Cullen Bunn, une histoire d’horreur dans laquelle une femme retourne dans un hôpital psychiatrique où sa mère travaillait, mais cette fois-ci en tant que patiente, alors que de nombreuses horreurs s’y sont produites. A côté, il y aura aussi un film The Last Sons of America, qui adaptera le comics éponyme de Philip Kennedy Johnson avec Peter Dinklage dans un des rôles principaux. L’histoire du comics se situe dans une Amérique ayant subi une attaque biologique empêchant de procréer et ainsi privée de nouvelle génération.

Récemment, Netflix a fait fort en tant que première adaptation en développement depuis la signature de l’accord avec Boom!. C’est en effet le comics BRZRKR de Matt Kindt et Keanu Reeves, à peine sorti en mars dernier, qui sera adapté sur la plateforme. L’adaptation s’annonce d’ores et déjà épique avec au moins un film et une série animée annoncés et – cerise sur le gâteau – c’est même Keanu Reeves qui jouera le rôle principal dans les deux productions.

Boom! Studios possèdent la plus grande librairie de séries originales après Marvel et DC et Netflix aura de quoi faire pour aller piocher dans quelques pépites. Récents succès et de plus nominés aux Eisner Awards l’année passée, on voit bien Netflix plancher sur des adaptations de Something Is Killing the Children de James Tynion IV et de Once & Future de Kieron Gillen.


Le pire dans tout cela, c’est que ce sont JUSTE les trois plus grandes stratégies de Netflix par rapport à l’adaptation de comics indépendants ! Il faut aussi ajouter la série Locke & Key (IDW Publishing), qui a encore deux saisons de prévues, ou les séries issues du défunt label indépendant Vertigo de DC, The Sandman et Sweet Tooth ! Alors, Netflix prochain maitre du comics indépendant en streaming ? Dites-nous votre avis dans les commentaires !


Découvrez aussi nos derniers One-Shots !

Chaque moisnous abordons aussi des sujets plus poussés dans nos articles Focus, comme par exemple la Justice Society of America ou 3 éditeurs qui veulent révolutionner le marché du comicsAllez jeter un oeil !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.