AGENT DOUBLE: Chris Evans


Tous les mois, Agent Double vous présente un acteur ou une actrice qui a joué deux rôles dans des adaptations de comics ! Ce mois-ci c’est un Agent Double d’excellence que l’on retrouve en la personne du célèbre Chris Evans ! Fer de lance, avec Robert Downey Jr. du Marvel Cinematic Universe dans le rôle de Captain America, il est évidemment aussi membre des Fantastic Four grâce à sa carrière au cinéma.


Qui est Chris Evans ?


Soyons honnêtes, vous connaissez certainement Chris Evans, mais saviez-vous qu’il était le fils d’un dentiste et d’une ancienne danseuse ? Il est né de cette union le 13 juin 1981 aux Etats-Unis, deuxième enfant d’une famille de quatre enfants. Il n’y a pas de secret, pour être un acteur talentueux, il faut travailler. Et travailler dans l’acting, c’est ce que le jeune Christopher fait alors qu’il est encore enfant, travaillant dans un camp d’acting et se produisant avec ses frères et sœurs devant leur famille. Avant d’entrer en dernière année de lycée, il passe son été à New York, à travailler au Lee Strasberg Theatre and Film Institute !

La première apparition créditée d’Evans remonte au court-métrage éducatif Biodiversity: Wild About Life, en 1997, alors qu’il a 16 ans. Petite anecdote, en 1999 il est également le modèle de Tyler dans le jeu Mystery Date d’Hasbro. Peut-être avez-vous un Chris Evans chez vous ! En 2000 il rejoint Los Angeles et rencontre d’autres jeunes acteurs alors que la même année, il joue dans sa première série télévisée : The Newcomers. Il obtient également un rôle principal dans la série Opposite Sex et un rôle mineur dans la série The Fugitive. Il enchaine alors deux comédies pour adolescents, la première étant une parodie, Not Another Teen Movie avec entres autres Chyler Leigh, et la seconde, une comédie de braquage pour adolescents.

Début des années 2000, il découvre des genres assez différents, jouant dans des thrillers comme Cellular, des drames comme Fierce People, des films romantiques comme London et bien sûr, le film qui va le propulser à échelle mondiale, Fantastic Four, où il incarne The Human Torch, son premier rôle de comics ! Il reprendra le rôle dans sa suite, en 2007, intitulée Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer. L’acteur confirmé enchaine alors les films avec Sunshine, The Nanny Diaries où il rencontre une certaine Scarlett Johansson, Street Kings ou encore Push. En 2010, on retrouve Evans dans deux adaptations de comics différentes, The Losers, qui adapte le comics du même nom de chez Vertigo et Scott Pilgrim vs. the World d’Edgar Wright. Cette année 2010 voit également Evans signer chez Marvel pour un rôle qui lui vaudra d’être célèbre : celui de Steve Rogers aka Captain America ! C’est bien entendu le second rôle que nous allons analyser, un rôle qui l’a mené jusqu’en 2019 ! Entre temps, Evans joue dans plusieurs très bons films comme Snowpiercer et Before We Go, qu’il réalise.

Après la fin de son contrat avec Marvel, Evans continue de jouer des rôles intéressants dans des films ou séries comme Knives Out, Defending Jacob ou encore The Gray Man !


Chris Evans et son rôle de Human Torch


A l’âge de 24 ans, Chris Evans décroche donc un rôle dans une adaptation de comics des Quatre Fantastiques, Fantastic Four en VO. A l’époque, les adaptations de comics démarrent tout juste, la trilogie Spider-Man de Sam Raimi bat son plein, Daredevil vient de sortir et la saga X-Men de Bryan Singer est en pleine effervescence à la suite de la sortie des deux premiers films.

Evans incarne donc Human Torch, Johnny Storm de son vrai nom, dans ce qui est supposé être une saga sur la famille de super-héros made in Marvel. Evans indiquera plus tard qu’il venait de se faire larguer et qu’il « avait besoin » de ce rôle pourtant à l’opposé de ce qu’il avait fait jusque là. Fini le réalisme et les films d’adolescents, place au fantastique ! Ou aux fantastiques !

Il tourne donc ce film qui le propulse au statut de star internationale, ne connaissant pas le personnage de prime abord. Il admettra toutefois que selon lui tout le monde rêve de jouer un super-héros et qu’il en était donc ravi.

C’est drôle de jouer Johnny, il aime s’éclater, il aime sourire, il est parfois immature comme je peux l’être. Johnny est un peu plus irréfléchi que ce que je pense être et un peu plus confiant.

Alors que dans le premier film il incarne un personnage sans trop de profondeur, le second voit apparaitre un Johnny plus réfléchi, ce qui ravi Evans :

C’est un personnage incroyablement drôle à jouer mais il y a moment ou on doit réfléchir et remettre en question les choses et dans ce film, ils lui ont donné cette opportunité, ce qui est sympa !

Evans n’est pas le seul acteur a avoir endossé le costume de Human Torch puisque l’acteur Michael B. Jordan l’a également incarné dans le film Fantastic Four de Josh Trank. Si les deux personnages partagent un amour des sensations fortes et une intelligence notable, le Human Torch de Jordan est bien plus terre à terre et violent que celui d’Evans. Malgré les 10 années qui séparent les deux prestations, Evans livre un Johnny Storm attachant et bien plus proche du comics que Jordan.


Chris Evans et son rôle de Captain America


Cinq années après la sortie de Fantastic Four, l’acteur américain se surprend à enchainer sur un second rôle important dans une adaptation de comics : celui de Steve Rogers aka Captain America. Et la première réaction de Chris Evans suite à la proposition de contrat de 9 films, sans audition, de Marvel Studios a été de dire « Non » ! A l’époque, il avait trouvé que c’était un trop gros contrat et il avait donc demandé à Marvel de le réduire à 6 films.

Mais il a donc fini par incarner le héros à la bannière étoilée et il considère ce choix comme la meilleure décision de sa vie, selon ses propres dires ! Il peine d’ailleurs à réaliser l’importance du rôle qui lui est confié au moment où il signe le contrat.

Pour les quatre premiers films où j’ai joué, j’avais le sentiment que tout cela arrivait à quelqu’un d’autre. J’étais presque hors de moi-même en les regardant.

Sans compter les caméos, il tourne donc dans les films Captain America: The First Avenger, The Avengers, Captain America: The Winter Soldier, Avengers: Age of Ultron, Captain America: Civil War, Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame, qui voit son personnage rendre son bouclier. Dans une interview brillante, il raconte brièvement son expérience des derniers moments de tournage d’Avengers: Endgame :

Pendant le dernier mois de tournage, je me suis laissé aller travailler tous les jours et être un peu dépassé et un peu nostalgique et reconnaissant. Le dernier jour, je braillais. Je pleure assez facilement, mais je braillais définitivement.

Evans partagera également sa fierté d’avoir incarné ce personnage si iconique :

Voir ces réactions et savoir que j’avais la chance de faire partie des souvenirs des spectateurs, ça m’a fait ressentir un grand sentiment de fierté et de gratitude impossible à décrire. Dans ces moments, je ne suis pas acteur ou adulte, je suis un petit enfant captivé par le pouvoir et la magie du cinéma.


Human Torch et Captain America : différences et similarités des deux rôles


Même si les deux rôles sont apparus à des moments différents de sa carrière, ils possèdent de très nombreux points communs comme leur appartenance à une famille, les Fantastic Four pour Storm et les Avengers pour Steve Rogers. Alors que le premier est tête brulée (littéralement, soit dit en passant), le second est beaucoup plus dans la réflexion et le leadership. Evans incarne donc plus la naïveté avec le personnage de Johnny Storm, qui ne rivalise pas avec la droiture proposée par l’acteur pour le personnage de Rogers.

Un des deux rôles ayant duré une dizaine d’années de sa vie, on peut aisément penser que Steve Rogers laissera un souvenir bien plus important que Johnny Storm aux yeux d’Evans même si c’est avec ce dernier qu’il a pu découvrir la célébrité. Captain America aura été un pan de la vie de Chris Evans pendant un certain temps, apprenant même à voir la vie à travers ses yeux :

Lorsque vous jouez un personnage pendant une longue période, vous commencez à voir les parallèles entre ce que le personnage traverse et ce que vous traversez. Vous commencez à regarder vos propres conflits à travers les yeux de quelqu’un qui pourrait mieux les gérer que vous.

Ce dernier rôle de Captain America aura l’avantage d’avoir une fin correcte, alors que celui de Human Torch n’en verra probablement jamais. De plus, l’acteur américain confiera quelques années après qu’initialement il ne voyait pas les films Fantastic Four comme ils avaient finalement été faits. Il gardera donc un meilleur souvenir, et plus frais, du second rôle adapté de comics.

En termes d’impact, son rôle de Captain America restera celui pour lequel il est connu, pour plusieurs raisons. La première étant bien entendu que c’est le dernier rôle qu’il a joué des deux et qu’il l’a joué pendant 10 années. On peut également avancer que c’est le rôle dans lequel il s’est le plus épanoui et a offert le plus de sensations aux fans qui se souviendront de son rôle avec nostalgie !


Pour conclure, l’acteur hollywoodien aura donc incarné deux personnages très différents avec des impacts importants sur sa vie à chaque fois. Qu’il adapte l’un des premiers héros Marvel ou l’incarnation même de l’Amérique, Evans aura su apporter quelque chose de personnel, toujours en jouant un personnage fidèle aux comics. Chris Evans est Captain America et Human Torch, et rien que pour ça, on lui souhaite un avenir brulant !


Vous avez raté les derniers numéros d’Agent Double ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques : Power Girls sur les personnages féminins de comics (le mois dernier : Stargirl) ; Comics Out sur les personnages de comics dans la communauté LGBTQ+ (le mois dernier : Wiccan) ; The Dark Side sur les vilains des comics (le mois dernier : Captain Cold) ; et le Top 5, qui présente chaque mois un sujet différent sous forme de Top 5 (le mois dernier : les 5 métiers de super-héros).

Découvrez aussi notre autre contenu original, les One-Shots, dans lesquels nous abordons des sujets initialement développés dans notre Podcast, tels que les liens entre les films Marvel et les séries Disney + ou encore les comics indépendants qui seront adaptés sur Netflix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.