L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Deadshot

Le vilain du mois

L’essentiel sur Dead Boy Detectives !

=> “Dead Boy Detectives” : quelle st cette série ? <=


Pour clôturer les contenus originaux de ce mois de mars, c’est The Dark Side qui vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro. Aujourd’hui, nous nous penchons sur un nouveau vilain de chez DC Comics et que vous avez peut-être déjà vu sur petit ou grand écran : Deadshot. Mais qui est-il ?


Qui est Deadshot ?


Floyd Lawton alias Deadshot est un super-vilain de DC Comics qui apparait aussi tôt qu’en 1950, faisant ses débuts dans le Batman #59, alors créé par David Vern Reed et Lew Schwartz. Sa première apparition est presque anecdotique, dépeint comme un tireur hors-pair habillé en smoking avec un haut-de-forme et un simple masque autour des yeux. C’est lors de sa deuxième apparition 29 ans plus tard que la version moderne du personnage voit le jour.

Vous voulez en apprendre plus sur Danai Gurira ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Danai Gurira <=

Floyd Lawton est un mercenaire hautement entrainé et qui a la réputation de ne jamais rater sa cible. Elevé par des criminels et entrainé par la suite par le mercenaire David Cain, Lawton répond au surnom de Deadshot et est muni de multiples armes à feu, dont son arme signature, des pistolets attachés aux poignets. Son image est dissimulée à l’aide d’un masque arborant une lentille multi-fonctions qui lui permet de viser aisément telle une lunette de visée.

Deadshot apparait tout d’abord – que ce soit sa première ou deuxième apparition – comme un vilain du super-héros de Gotham, Batman. Régulièrement arrêté par Batman, Deadshot fait des allers-retours avec la prison, arrivant à s’échapper à chaque fois. C’est après plusieurs évasions qu’il passe au-dessus de sa vengeance contre Batman et s’installe comme mercenaire loin de Gotham. C’est cependant dans un autre rôle que Deadshot prendra de l’ampleur après être arrêté par Flash et envoyé à la prison de Belle Reeve.

Deadshot est en effet connu pour faire partie de la Suicide Squad et il est l’un des premiers membres de cette équipe de super-vilains contrôlée par l’organisation A.R.G.U.S.. Membre éminent de l’équipe, Deadshot a mené a bien de multiples missions pour la Task Force X mais est constamment réincarcéré et réintroduit dans l’équipe. A côté de la Suicide Squad, Deadshot a aussi fait partie pendant une courte durée des Secret Six, une autre équipe de super-vilains.

Le personnage de Deadshot a déjà bénéficié de nombreuses adaptations. En plus d’être apparu dans des jeux vidéo (comme le récent Suicide Squad: Kill the Justice League) et plusieurs adaptations animées, Deadshot est surtout apparu régulièrement dans la série Arrow, sous les traits de Michael Rowe. Au cinéma, Deadshot était également l’un des personnages du film du DC Extended Universe, Suicide Squad, où il était incarné par Will Smith.


Pourquoi Deadshot est-il un vilain ?


Deadshot est un homme qui a un lien particulier avec la violence, qui est totalement normale à ses yeux. Son enfance et son éducation auront évidemment contribué à cela, étant élevé par deux criminels, qui contrôlaient la majeure partie de l’immobilier et des banques de leur ville et exerçaient une influence sur la police. Il grandit ainsi dans un environnement où le contrôle sur les autres par l’argent et par la force est normal et il n’y a ainsi rien d’étonnant que Lawton ait choisi la vocation de mercenaire.

Cette vision biaisée de la violence a notamment mené à plusieurs situations borderline pour Deadshot. Lorsqu’un Sénateur américain décide de révéler l’existence de la Suicide Squad au public, le leader de l’équipe, Rick Flag, décide alors d’assassiner le Sénateur mais Deadshot est envoyé par Amanda Waller (la directrice d’A.R.G.U.S.) pour l’empêcher de tuer le Sénateur. Arrivant au moment où Flag allait tuer le Sénateur, Deadshot le tue à sa place en justifiant qu’il respecte sa mission et avait empêché Flag de commettre le meurtre.

Au final, Deadshot est un homme qui n’est jamais du bon côté de la loi. Qu’il soit mercenaire ou membre de la Suicide Squad, Floyd Lawton est en réalité à chaque fois hors-la-loi. En effet, la Suicide Squad pourrait sur papier être une bonne occasion de réformer certains super-vilains mais les missions de la Task Force X sont parfois loin d’être éthiques et sont même illégales à certaines occasions.

Deadshot a en réalité une éthique variable. Celui-ci a un code éthique bien à lui et l’applique quand cela l’arrange. Toutes les autres personnes qui ne sont pas chères à ses yeux ou pour lesquelles il n’a pas de respect peuvent mourir. Le cas du Sénateur cité plus haut en est un bel exemple mais il y en a d’autres ! Floyd Lawton a même une fois accepté une mission pour assassiner le Pâpe… même s’il s’est finalement fait arrêter avant.

En conclusion, on peut dire que Deadshot est un vilain car celui-ci n’a jamais été du bon côté de la loi. Son manque d’éthique et la banalisation de la violence en sont notamment la raison. Après tout, il y a toute une période où on aurait même dit que Deadshot appréciait d’être dans la Suicide Squad ! Mais pourquoi alors celui-ci est-il parfois considéré comme un anti-héros ?


En quoi Deadshot n’est-il peut-être pas un vilain ?


Comme dit plus haut, Deadshot a une éthique bien à lui. Cela veut donc bien dire ce que cela veut dire : il n’est absolument pas dénué d’éthique ! Il y a des limites qu’il ne franchit pas, même si celles-ci sont plus lointaines que pour beaucoup de gens. Par exemple, lorsqu’il fut possédé par le démon Néron, Deadshot a failli tuer tous les élèves d’une école maternelle mais a été sauvé par la Justice League juste avant de commettre l’irréparable. Deadshot en est ressorti soulagé car n’aurait pas supporté de commettre un tel acte.

La raison est sans doute que Floyd Lawton est lui-même père. Certes, être père ne suffit pas pour être considéré comme un homme bon, mais Lawton est un père aimant. Avant de rejoindre la Suicide Squad, Deadshot était un mercenaire voyageant en Europe et en Amérique latine. A un certain moment, il tombe ainsi amoureux d’une Susan et ils ont un enfant ensemble, Edward. Floyd Lawton ne voulait pas changer sa vocation pour autant et, lorsqu’il se rend compte que Susan espérait qu’il change en bien. Floyd divorce alors et s’éloigne d’eux pour ne pas mettre en danger les vies heureuses que Susan et Edward pourraient avoir sans lui.

Plusieurs années plus tard, Deadshot apprend qu’il est le père d’une petite Zoe, née d’une relation qu’il entretenait avec une prostituée quelques années plus tôt. Lorsqu’il prend conscience de son existence, Floyd veut directement s’impliquer dans sa vie et il commence à agir comme un justicier dans le quartier du Triangle à Star City, où Zoe et sa mère habitent. Ces actions amèneront cependant les ennemis de Deadshot par la même occasion et l’histoire se répète vu que Floyd Lawton quitte alors le quartier pour la sécurité de Zoe.

En soi, c’est un énorme travail sur lui que Floyd Lawton fait en voulant être un bon père. Par exemple, lorsqu’il se fait attaquer par des ennemis à Star City et que sa fille est présente, il ne tue pas ceux-ci pour qu’elle n’ait pas à voir cela. C’est un énorme travail sur lui car on ne peut pas dire que Floyd ait eu une enfance normale. Entrainé par sa mère à être un tireur hors-pair, il subit à plusieurs reprises les tentatives de manipulation de celle-ci. Elle essaie d’abord de le pousser à tuer son père mais le sauvera finalement en empêchant son frère de le tuer. Ratant son tir, le tir qui devait désarmer son frère lui coutera finalement la vie. Bien des années plus tard, sa mère orchestre l’enlèvement et l’assassinat du jeune Edward pour provoquer Floyd, presque pour lui enlever toute source de bonheur.

Deadshot a donc bel et bien une volonté de rédemption, surtout quand il s’agit d’être un bon père, mais celui-ci se fait constamment rattraper par son passé et ses actes. La volonté suffirait-elle pour ne plus être considéré comme vilain ou devrait-il y avoir de réels actes dans ce sens ? Quelle est la limite selon vous entre vilain et anti-héros ? Une chose est sûre, la ligne est entre les deux est sans doute très fine et Deadshot joue au funambule depuis bien des années… mais jusque quand ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Yelena Belova); Comics Out qui met en avant des comics LGBT (le mois dernier: Outsiders) ; Old But Gold, qui présente des comics primés aux Eisner et Harvey Awards (le mois dernier : Concrete) ; Know Your Classics, qui présente des comics qui ont marqué l’industrie du comics (le mois dernier : Hawkworld) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Nathan Fillion) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des univers partagés les plus incohérents le mois dernier.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme PubliStory, Les Armures d’Iron Man dans le MCU ou notre toute nouvelle série Into the Writer-Verse.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire COMICS OUT: Laura Dean Keeps Breaking Up with Me <=